FLASHS

Pros

Millar à l'heure

Publié le 01/04/2010 17:15

Trois Jours de La Panne # 4. En triomphant dans le contre-la-montre final, le Britannique David Millar remporte l'édition 2010 des Trois Jours de La Panne.

David Millar surpuissant sur les pavés de La PanneDavid Millar surpuissant sur les pavés de La Panne | © SirottiL'heure est à la conclusion, cet après-midi, pour les Trois Jours de La Panne. L'étape du matin n'ayant rien apporté de nouveau au classement général, quatre coureurs demeurent en mesure de remporter l'épreuve puisque tous concentrés dans un très bref laps de temps. Luca Paolini (Acqua & Sapone), Andriy Grivko (Astana), Frédéric Amorison (Landbouwkrediet) et David Millar (Garmin-Transitions) se tiennent en 12 secondes. Bon, vous l'avez compris, quand on dit quatre coureurs en mesure de l'emporter, c'est dans la seule optique de ménager le suspense. Car le contre-la-montre de 14,7 kilomètres qui conclut la course par étapes flamande cet après-midi autour de La Panne, au bord de la mer du Nord, est un tapis rouge en direction de la première marche du podium pour un pur rouleur comme l'est le Britannique David Millar.

Vainqueur du contre-la-montre du Critérium International dimanche dernier en Corse, le spécialiste de la discipline ne doit faire qu'une bouchée de ses adversaires sur un parcours tout plat qui va lui permettre de mettre du braquet. Quelques heures après la victoire de son coéquipier Tyler Farrar au sprint, David Millar s'apprête ainsi à remettre les pendules à l'heure pour inscrire son nom au palmarès des Trois Jours de La Panne et remporter la troisième course par étapes de sa carrière, neuf ans après avoir remporté le Circuit de la Sarthe et sept ans après avoir vaincu dans le Tour de Picardie. Comme convenu, personne ne va résister à la pédalée surpuissante de l'Ecossais. Au premier pointage intermédiaire, après 9 kilomètres, il a déjà repris plusieurs dizaines de secondes à tous ses adversaires.

Luca Paolini ne peut rien contre les aiguilles du tempsLuca Paolini ne peut rien contre les aiguilles du temps | © SirottiA l'arrivée, David Millar s'en va chercher la victoire d'étape avec 5 secondes d'avance sur Lieuwe Westra (Vacansoleil), 24 secondes d'avance sur Svein Tuft (Garmin-Transitions) et 30 secondes d'avance sur l'ancien champion du monde du contre-la-montre Bert Grabsch (Team HTC-Columbia). Porteur du Maillot Blanc au départ du chrono, Luca Paolini (Acqua & Sapone) concède 1'18" à David Millar sur les 14,7 kilomètres du tracé belge. Le classement général des Trois Jours de La Panne revient ainsi à David Millar, qui sera parvenu à réaliser une course très régulière tout au long de ces trois journées usantes. Il remporte la course devant Andriy Grivko, qu'il repousse de 35 secondes, et Luca Paolini, troisième à 1'07". Vainqueur d'étape hier, Sébastien Turgot (Bbox Bouygues Telecom) obtient la 8ème place du classement général à 2'45".

Consultez la galerie photo des Trois Jours de La Panne.

Classement 4ème étape :

1. David Millar (GBR, Garmin-Transitions) les 14,7 km en 18'44"
2. Lieuwe Westra (PBS, Vacansoleil) à 5 sec.
3. Svein Tuft (CAN, Garmin-Transitions) à 24 sec.
4. Bert Grabsch (ALL, Team HTC-Columbia) à 30 sec.
5. Dominique Cornu (BEL, Skil-Shimano) à 34 sec.
6. Hayden Roulston (NZL, Cervélo TestTeam) à 35 sec.
7. Eric Berthou (FRA, Carmiooro-NGC) à 42 sec.
8. Andriy Grivko (UKR, Astana) à 47 sec.
9. Stijn Devolder (BEL, Quick Step) à 49 sec.
10. Thomas De Gendt (BEL, Topsport Vlaanderen-Mercator) à 52 sec.

Classement général final :

1. David Millar (GBR, Garmin-Transitions) en 12h20'35"
2. Andriy Grivko (UKR, Astana) à 35 sec.
3. Luca Paolini (ITA, Acqua & Sapone) à 1'07"
4. Frédéric Amorison (BEL, Landbouwkrediet) à 1'25"
5. Lieuwe Westra (PBS, Vacansoleil) à 2'16"
6. Jens Mouris (PBS, Vacansoleil) à 2'26"
7. Hayden Roulston (NZL, Team HTC-Columbia) à 2'44"
8. Sébastien Turgot (FRA, Bbox Bouygues Telecom) à 2'45"
9. Nicolay Trussov (RUS, Team Katusha) à 2'58"
10. Manuel Quinziato (ITA, Liquigas-Doimo) à 2'59"