FLASHS

Pros

Paris-Nice #8 : Izagirre et Bernal sacrés à Nice

Publié le 17/03/2019 17:30

Victoire d’Ion Izagirre (Astana) sur la promenade des Anglais. L'Espagnol est sorti en costaud dans le col des Quatre Chemins. Le général revient au jeune Colombien Egan Bernal (Sky) après une dernière étape de tous les possibles.

C’était l’étape de tous les dangers, l’étape pour les attaquants. 110km seulement mais 6 difficultés pour tout faire basculer pour le général de Paris-Nice. Cette huitième et dernière étape nous a offert du spectacle. La course au soleil aura bien mérité son surnom cette année puisque les coureurs se sont élancés sous un ciel ensoleillée avec 14°C au compteur en début d’après-midi à 14h07 précis. Au programme, 4 ascensions de 2ème catégorie (côte de Levens, de Chateauneuf, de Calaïson et des Quatre Chemins) et 2 de 1ère catégorie (côte de Peille et d’Eze), idéal pour un ultime feu d’artifice à l’image de l’an passé avec Marc Soler (Movistar). L’arrivée sur la place de la promenade des anglais sacrera donc le 77ème vainqueur de Paris-Nice.

Profil de l'étape 8Profil de l'étape 8 | © ProCyclingStats

Le départ a été rapide et dès les premiers hectomètres, un quatuor s’est détaché composé de Mattéo Trentin (Michelton-Scott), Nils Politt (Katusha Alpecin), Amaël Moinard (Arkea-Samsic) et Niccolo Bonifazio (Direct Energie).  Celui-ci enfle à partir du km 24 où a lieu le sprint intermédiaire dans la côte de Levens et est alors constitué de 37 coureurs dont Simon Yates (Michelton-Scott), Bob Jungels (Deceuninck-QuickStep), Lilian Calmejane (Direct Energie), Ilnur Zakarin (Katusha Alpecin), Valentin Madouas (Groupama-FDJ), (Marc Soler (Movistar), Luis Leon Sanchez (Astana). Les cols s’enchainent et dans celui de Calaïson (km 46), Trentin (Michelton-Scott), Van Garderen (Education First) et El Fares (Delko Marseille) sont sortis du groupe d’échappés et comptent 40“ sur ce dernier et 1’50“ sur le peloton. 

Au commande du peloton, les coéquipiers d’Egan Bernal (Sky), le porteur du maillot jaune, réduisent l’écart avec le groupe des poursuivants et le regroupement s’effectue dans la côte de Peille (km 60). Nairo Quintana place alors une attaque, étant à seulement 46“ du maillot, il sait que tout est possible. Le coup de poker du Colombien pouvait bien marcher puisqu’à 20km de l’arrivée, il est dans un groupe de 10 hommes où se trouve Oliver Naesen (AG2R La Mondiale), Martinez et Van Garderen (Education First), Kelderman (Sunweb), Yates (Michelton-Scott), Pozzovivo (Bahrain Merida) et possède 50 sec d’avance sur le groupe maillot jaune. Il reste alors une seule ascension de deuxième catégorie, le col des Quatre Chemins (5,5km à 5,5%). Les attaques fusent dans le groupe de tête mais Nairo Quintana (Movistar) monte quant à lui à son train pour lisser au mieux son effort. Mais le petit Colombien ne cesse de perdre du terrain sur son adversaire. Ion Izaguirre (Astana) sort seul et semble filer vers la victoire en basculant au sommet de la dernière côte avec 30sec d’avance sur ses poursuivants. Dans le peloton, c’est l’ancien porteur du maillot jaune, Michal Kwiatkowski (Sky) qui roule pour son compatriote Egan Bernal afin de maintenir l’écart avec le Colombien. 

L’Espagnol Izagirre franchit la ligne en solitaire et apporte à la formation d’Astana sa 18ème victoire de la saison. Derrière, c’est un sprint à 6 qui se présente et c’est le Belge Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) qui le gagne devant Wilco Kelderman (Sunweb). Offensif, Nairo Quintana n’est tout de même pas parvenu à créer un écart important sur Egan Bernal pour renverser ce Paris-Nice.


Ion Izagirre s'impose en solitaire sur la huitième et dernière étapeIon Izagirre s'impose en solitaire sur la huitième et dernière étape | © Sirroti

Le Colombien Egan Bernal (Sky) devient le plus jeune vainqueur (22ans) de Paris-Nice depuis René Vietto en 1935 et remporte sa deuxième course par étapes World Tour. Nairo Quintana échoue donc à 39 sec de la victoire. Le podium est complété par l’équipier du vainqueur, et ancien porteur du maillot jaune, Michal Kwiatkowski. 


Le podium de ce Paris-Nice 2019Le podium de ce Paris-Nice 2019 | © Sirroti

 

Classement 8ème étape :

  1. Ion Izagirre (Astana) en 2h41’10“
  2. Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) à 18“
  3. Wilco Kelderman (Sunweb) à mt“
  4. Daniel Felipe Martinez (EF Education First) à mt“
  5. Felix Grossschartner (Bora-hansgrohe) à mt“
  6. Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida) à mt“
  7. Luis León Sanchez (Astana) à mt“
  8. Simon Yates (Michelton-Scott) à 20“
  9. Tejay Van Garderen (EF Education First) à mt“
  10. Nairo Quintana (Movistar) à 22“

Classement général final :

  1. Egan Bernal (Sky) en 29h17’02“
  2. Nairo Quintana (Movistar) à 39“
  3. Michal Kwiatkowski (Sky) à 1’03“
  4. Haig Jack (Michelton-Scott) à 1’21“
  5. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) à 1’45“
  6. Georgre Bennett (Jumbo-Visma) à 2’20“
  7. Rudy Molard (Groupama-FDJ) à 3’02“
  8. Bob Jungels (Deceuninck-QuickStep) à 3’06“
  9. Luis León Sanchez (Astana) à 3’12“
  10. Ilnur Zakarin (Katusha Alpecin) à 4’07“

Meilleur sprinteur : Michal Kwiatkowski (Sky)

Meilleur grimpeur : Thomas De Gendt (Lotto Soudal)

Meilleur jeune : Egan Bernal (Sky)

Meilleure équipe : Team SKY

Fulcrum Speed 40 DB_Novembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020
samedi 23 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES