FLASHS

Pros

Tour d'Algarve — Gaviria nouveau roi du sprint

Publié le 15/02/2017 23:57

Tour d'Algarve # 1. Fernado Gaviria remporte nettement un sprint royal à Lagos où il domine André Greipel et Nacer Bouhanni.

Fernando Gaviria gagne au Tour d'AlgarveFernando Gaviria gagne au Tour d'Algarve | © Tour d'AlgarveBien que tous les grands du sprint aient dorénavant repris leur saison, jamais une épreuve n'était parvenue à réunir autant de grands noms. Car si le Tour d'Algarve plaît historiquement aux coursiers par étapes, c'est par son plateau de sprinteurs qu'il impressionne cette saison en regroupant André Greipel (Lotto-Soudal), Fernando Gaviria (Quick-Step Floors), Edvald Boasson-Hagen et Mark Cavendish (Dimension Data), John Degenkolb (Trek-Segafredo), Arnaud Démare (FDJ), Dylan Groenewegen (Team LottoNL-Jumbo) et Nacer Bouhanni (Cofidis) au sein d'un même peloton. Leurs chances sont pourtant rares en cinq jours de course comprenant deux arrivées au sommet et un contre-la-montre. La première occasion se présentait à eux dès aujourd'hui à Lagos.

Et autant dire que ces derniers n'ont pas laissé filer leur chance. Malgré leur avantage maximal de huit minutes, la cause semblait perdue d'avance pour l'échappée formée par João Benta (Radio Popular-Boavista), Adam De Vos (Rally Cycling), Justin Oien (Caja Rural-Seguros RGA), Christoph Pfingsten (Bora-Hansgrohe), et Brian Van Goethem (Roompot-Nederlandse Loterij) dès les premiers kilomètres. Contrôlés par les équipiers des sprinteurs, les cinq hommes sont finalement revus à 25 kilomètres de l'arrivée. L'explication au sprint tant attendue peut avoir lieu.

Gaviria, Maillot Jaune du Tour d'AlgarveGaviria, Maillot Jaune du Tour d'Algarve | © Tour d'AlgarveDu haut de ses 22 ans, Fernando Gaviria maîtrise déjà les rouages de l'art si spectaculaire du sprint et n'hésite pas à y adopter des tactiques pour le moins novatrices. Loin de se caler sagement dans le sillage de son poisson-pilote Maximiliano Richeze, le Colombien laisse son équipier prendre quelques mètres d'avance afin de forcer le train de ses rivaux à s'employer dans un final vent de face. La tactique finit par payer. Christophe Laporte se dévoue pour Nacer Bouhanni, mais c'est bel et bien Gaviria qui lance son effort le premier à 170 mètres de la ligne. L'accélération foudroyante du Colombien lui permet immédiatement de se dégager de la meute et le nouveau prodige du sprint n'a aucun mal à contenir les retours d'André Greipel et de Nacer Bouhanni dans les derniers mètres.

Fernando Gaviria signe ainsi sa troisième victoire de l'année après ses deux étapes au Tour de San Luis. Mais ce succès au Tour d'Algarve prend une dimension autrement plus importante pour le Sud-Américain. "Je suis juste de retour de Colombie où j'ai bien travaillé, signale le sprinteur de Quick-Step Floors. Cette victoire le montre. C'était un sprint royal face aux meilleurs du sprint mondial. Le fait de les battre signifie beaucoup. En fait, j'avais fait un pari avec Davide Bramati. Si je gagnais, il me donnait le feu vert pour participer au Championnat de Colombie. Je suis ravi d'avoir gagné pour m'offrir mon ticket pour la Colombie. Ce serait une immense fierté de porter ce maillot magnifique au moins une fois dans ma carrière. J'espère que ce sera cette année." Les candidats au titre national colombien le 26 février sont prévenus.

Classement 1ère étape :

1. Fernando Gaviria (COL, Quick-Step Floors) les 182,9 km en 4h28'31" (40,8 km/h)
2. André Greipel (ALL, Lotto-Soudal) m.t.
3. Nacer Bouhanni (FRA, Cofidis) m.t.
4. Dylan Groenewegen (PBS, Team LottoNL-Jumbo) m.t.
5. John Degenkolb (ALL, Trek-Segafredo) m.t.
6. Baptiste Planckaert (BEL, Katusha-Alpecin) m.t.
7. Matteo Trentin (ITA, Quick-Step Floors) m.t.
8. Andrea Pasqualon (ITA, Wanty-Groupe Gobert) m.t.
9. Lukasz Wisniowski (POL, Team Sky) m.t.
10. Edvald Boasson-Hagen (NOR, Dimension Data) m.t.

Classement général :

1. Fernando Gaviria (COL, Quick-Step Floors) en 4h28'21"
2. Christoph Pfingsten (ALL, Bora-Hansgrohe) à 1 sec.
3. André Greipel (ALL, Lotto-Soudal) à 4 sec.
4. Justin Oien (USA, Caja Rural-Seguros RGA) m.t.
5. Nacer Bouhanni (FRA, Cofidis) à 6 sec.
6. Joao Benta (POR, Radio Popular-Boavista) à 8 sec.
7. Dylan Groenewegen (PBS, Team LottoNL-Jumbo) à 10 sec.
8. John Degenkolb (ALL, Trek-Segafredo) m.t.
9. Baptiste Planckaert (BEL, Katusha-Alpecin) m.t.
10. Matteo Trentin (ITA, Quick-Step Floors) m.t.

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES