FLASHS

Pros

Tour de Burgos — Une grande victoire pour Mondory

Publié le 16/08/2014 16:15

Tour de Burgos # 4. Lloyd Mondory gagne au sprint devant Vicente Reynes. Une micro-cassure remet dans le même temps Daniel Moreno et Nairo Quintana.

Lloyd MondoryLloyd Mondory | © Vélo 101Il y a des victoires plus belles que les autres. Celle de Lloyd Mondory (Ag2r La Mondiale) au sprint à l'arrivée de la quatrième étape du Tour de Burgos à Villarcayo revêt un fort symbole. Il ne faut pas oublier d'où revient le Charentais. Il n'y a pas deux ans, le 22 novembre 2012, un banal examen de santé révèle au coureur une anomalie au niveau du thorax, dans le médiastin. C'est une tumeur, placée entre le cœur, la thyroïde, les poumons et la trachée. Lloyd Mondory est opéré, la cage thoracique sciée sur une douzaine de centimètres pour extraire la masse. L'intervention est un succès mais le retour au plus haut niveau de l'athlète n'est absolument pas garanti. L'ambition et la détermination qui l'animent vont pourtant le ramener plus vite que prévu dans les pelotons. Jusqu'à sa victoire cet après-midi en Espagne.

Mercredi déjà, on avait aperçu Lloyd Mondory aux premiers rangs, 4ème du sprint en côte de Burgos. Il sait qu'entre Medina de Pomar et Villarcayo (184 km), sur un terrain accidenté que ne passeront pas tous les sprinteurs, il peut aller chercher mieux que ça. C'est la victoire qu'il vise lui en particulier, son équipe Ag2r La Mondiale en général. Axel Domont (Ag2r La Mondiale) est le premier à tenter sa chance avec Jonathan Fumeaux (IAM Cycling), Miguel Minguez (Euskadi), Javier Moreno (Movistar Team), Ibai Salas (Burgos-BH), Egor Silin (Team Katusha) et Fabio Taborre (Neri Sottoli-Yellow Fluo). L'échappée du jour passera une centaine de kilomètres devant mais sera rejointe loin du but.

C'est Blel Kadri (Ag2r La Mondiale) qui tente sa chance alors, dans l'Alto de Retuerta, avec Alexander Kolobnev (Team Katusha). Les deux hommes vont se rapprocher de la ligne devant un peloton largement diminué mais vont eux aussi devoir s'incliner à 2,7 kilomètres du but. Il reste donc la carte Lloyd Mondory à jouer dans le sprint. Plus qu'un joker, un atout. Lancé par Sébastien Turgot, le Charentais de 32 ans mène son sprint à la perfection pour s'imposer devant Vicente Reynes (IAM Cycling). Il s'offre une victoire qui a bon goût, trois ans et demi après son dernier succès dans une étape de l'Etoile de Bessèges.

Daniel Moreno (Team Katusha), de son côté, profite d'une micro-cassure pour revenir à égalité de temps avec Nairo Quintana (Movistar Team), à qui il prend le maillot de leader. Demain dimanche, l'Espagnol fermera la marche dans le contre-la-montre final de 12,5 kilomètres à Aranda de Duero.

Classement 4ème étape :

1. Lloyd Mondory (FRA, Ag2r La Mondiale) les 184 km en 3h21'18" (54,8 km/h)
2. Vicente Reynes (ESP, IAM Cycling) m.t.
3. Sebastien Turgot (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
4. Carlos Barbero (ESP, Euskadi) m.t.
5. Valerio Agnoli (ITA, Astana) m.t.
6. Thomas Damuseau (FRA, Giant-Shimano) m.t.
7. Youcef Reguigui (ALG, MTN-Qhubeka) m.t.
8. Ivan Balykin (RUS, RusVelo) m.t.
9. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) à 2 sec.
10. Sergey Lagutin (RUS, RusVelo) m.t.

Classement général :

1. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) en 14h52'20"
2. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) m.t.
3. David Arroyo (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) à 37 sec.
4. Janez Brajkovic (SLO, Astana) à 46 sec.
5. Valerio Agnoli (ITA, Astana) à 49 sec.
6. Paolo Tiralongo (ITA, Astana) à 59 sec.
7. Matteo Rabottini (ITA, Neri Sottoli-Yellow Fluo) à 1'04"
8. Peio Bilbao (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) à 1'09"
9. Sergio Pardilla (ESP, MTN-Qhubeka) à 1'13"
10. Daan Oliver (PBS, Giant-Shimano) à 1'34"

abus JUIN

KTM

INSCRIPTION EN LIGNE