FLASHS

Pros

Tour de Californie — A la conquête de l'Ouest

Publié le 11/05/2014 12:47

Le Tour de Californie attire plus que jamais les Européens. Le parcours exigeant composé d'un chrono et deux arrivées au sommet ravira les coureurs complets.

L'Amérique aime le véloL'Amérique aime le vélo | © Vélo 101Certains sont partis cueillir des trèfles en Irlande, d'autres se lancent à la conquête de l'Amérique. Quoi qu'il arrive, plus que jamais, le cyclisme va se mettre à l'heure anglo-saxonne ce week-end que ce soit avec le Giro qui s'est lancé d'Irlande vendredi soir ou avec le Tour de Californie dont le coup d'envoi sera donné demain. En neuf années d'existence, l'épreuve s'est installée comme la grande référence du calendrier nord-américain. Mais la course par étapes ne se contente pas d'accueillir les grands noms du cyclisme de l'autre côté de l'Atlantique. Son prestige et sa côte 2.HC attirent les meilleurs mondiaux et les formations européennes n'hésitent plus à envoyer une délégation aux États-Unis durant la première quinzaine de mai. Les représentants du Vieux Continent auront d'ailleurs leur mot à dire de demain à dimanche prochain.

Après une campagne de classiques plus ou moins réussie, John Degenkolb (Giant-Shimano), Peter Sagan (Cannondale) et Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step) effectueront leur retour sur les routes californiennes, tout comme Bradley Wiggins (Team Sky) après sa 9ème place à Roubaix. Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step) pour les sprints attendus et Leopold Konig et Tiago Machado (Team NetApp-Endura) ont également pris leur billet pour Sacramento. Sans le vainqueur sortant, Tejay Van Garderen (BMC Racing Team), les espoirs des Yankees reposeront essentiellement sur Peter Stetina (BMC Racing Team), voire sur le jeune Lawson Craddock (Giant-Shimano) et Matthew Busche (Trek Factory Racing), mais aussi sur Taylor Phinney (BMC Racing Team) sur les sprints ou sur le contre-la-montre de la 2ème étape qui creusera les premiers écarts.

Dès lundi (dans la nuit de lundi à mardi en France), le vélo de contre-la-montre sera nécessaire sur les 20,1 kilomètres autour de Folsom. Mais ce sera bien la seule journée où les rouleurs auront l'avantage sur les grimpeurs. Deux arrivées au sommet sont proposées par les organisateurs californiens. La première, le lendemain du chrono au Mont Diablo et ses 16,4 kilomètres à 6 % fréquemment arpentés par le peloton. La seconde arrivera à Mountain High, servira à définir définitivement les contours du classement général à deux jours de l'arrivée à Thousand Oaks. Le reste du temps, sprinteurs passe-partout et baroudeurs devraient s'affronter sur les routes escarpées de l'ouest des États-Unis.

Le parcours :

• 1ère étape (dimanche 11 mai) : Sacramento-Sacramento (193,1 km)
• 2ème étape (lundi 12 mai) : Folsom (20, 1 km CLM individuel)
• 3ème étape (mardi 13 mai) : San José-Mount Diablo (174,5 km)
• 4ème étape (mercredi 14 mai) : Monterey-Cambria (165,1 km)
• 5ème étape (jeudi 15 mai) : Pismo Beach-Santa Barbara (172,9 km)
• 6ème étape (vendredi 16 mai) : Santa Clarita-Mountain High (151,8 km)
• 7ème étape (samedi 17 mai) : Santa Clarita-Pasadena (142,8 km)
• 8ème étape (dimanche 18 mai) : Thousand Oaks-Thousand Oaks (122,4 km)

Le palmarès :

2013 : Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team)
2012 : Robert Gesink (PBS, Rabobank)
2011 : Chris Horner (USA, RadioShack)
2010 : Michael Rogers (AUS, Team HTC-Columbia)
2009 : Levi Leipheimer (USA, Astana)
2008 : Levi Leipheimer (USA, Astana)
2007 : Levi Leipheimer (USA, Discovery Channel)
2006 : Floyd Landis (USA, Phonak Hearing Systems)

Mavic nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES