FLASHS

Pros

Tour de Californie — Kittel a le vent en poupe

Publié le 15/05/2017 09:51

Tour de Californie # 1. Emmené à la perfection, Marcel Kittel vient clore brillamment le travail entrepris dans le final par ses coéquipiers.

Marcel KittelMarcel Kittel | © SirottiC'est une nouvelle phase de la saison qui a débuté pour les amoureux des emballages massifs. Le Tour s'élancera dans un mois et demi et cette année plus encore, un passage par la Californie reste appréciable. Nouvellement intégrée au calendrier WorldTour, la plus grande course par étapes américaine reste appréciée des finisseurs, malgré son relief particulièrement escarpé. Et le Tour de Californie le leur rend bien en multipliant leurs occasions de s'imposer. Cela commençait dès cette nuit avec une étape tracée autour de Sacramento (167,5 km).

Le sprint massif difficilement évitable n'aura effectivement pas su être évité dans la capitale californienne. Le danger était pourtant bien présent. Sans leur faire injure, il n'était guère représenté par les quatre échappés partis dès le premier kilomètre - Jonathan Clarke (Unitedhealthcare), Floris Gerts (BMC Racing Team), Charles Planet (Team Novo Nordisk) et Ben Wolfe (Jelly Belly-Maxxis) – plutôt par le vent qui s'est mis à souffler sur l'ouest des Etats-Unis.

Marcel Kittel vainqueur en CalifornieMarcel Kittel vainqueur en Californie | © Quick-Step Floors/Tim De WaeleL'équipe Quick-Step Floors a bien tenté d'y voir une occasion en or d'écarter certains adversaires de Marcel Kittel de la course à la victoire d'étape. A 75 kilomètres du but, la formation belge accélère en tête de peloton. Des bordures se forment, mais tout finit par rentrer dans l'ordre après quelques kilomètres agités. Ce qui n'empêchera pas Marcel Kittel d'aller glaner son huitième bouquet de l'année au sprint à Sacramento.

Sur les larges avenues californiennes, l'équipe Quick-Step Floors déroule. Le train de l'Allemand se met en place dans les deux derniers kilomètres. Avec encore trois équipiers devant lui à la flamme rouge, Marcel Kittel est dans un fauteuil. Et même si le train bleu se fait déborder par les hommes de Katusha-Alpecin, Fabio Sabatini porte son effort au bon moment pour lancer son leader vers la victoire. Le sprinteur teuton devance aisément Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et Elia Viviani (Team Sky) et signe la 80ème victoire de sa carrière.

Demain, le terrain se fera plus vallonné entre Modesto et San José (143 km).

Classement 1ère étape :

1. Marcel Kittel (ALL, Quick-Step Floors) les 167,5 km en 3h45'35" (44,5 km/h)
2. Peter Sagan (SVQ, Bora-Hansgrohe) m.t.
3. Elia Viviani (ITA, Team Sky) m.t.
4. John Degenkolb (ALL, Trek-Segafredo) m.t.
5. Jean-Pierre Drucker (LUX, BMC Racing Team) m.t.
6. Reinardt Janse Van Rensburg (AFS, Dimension Data) m.t.
7. Jonas Van Genechten (BEL, Cofidis) m.t.
8. Marko Kump (SVQ, UAE Team Emirates) m.t.
9. Wouter Wippert (PBS, Cannondale-Drapac) m.t.
10. Travis McCabe (USA, Unitedhealthcare) m.t.

Classement général :

1. Marcel Kittel (ALL, Quick-Step Floors) en 3h45'25"
2. Peter Sagan (SVQ, Bora-Hansgrohe) à 4 sec.
3. Elia Viviani (ITA, Team Sky) à 6 sec.
4. Floris Gerts (PBS, BMC Racing Team) à 9 sec.
5. Jonathan Clarke (AUS, Unitedhealthcare) m.t.
6. John Degenkolb (ALL, Trek-Segafredo) à 10 sec.
7. Jean-Pierre Drucker (LUX, BMC Racing Team) m.t.
8. Reinardt Janse Van Rensburg (AFS, Dimension Data) m.t.
9. Jonas Van Genechten (BEL, Cofidis) m.t.
10. Marko Kump (SVQ, UAE Team Emirates) m.t.