FLASHS

Pros

Tour de Pologne — Henao saisit sa chance

Publié le 07/08/2015 19:59

Tour de Pologne # 6. L'étape de Bukowina remportée par Sergio Henao n'a pas permis de creuser les différences. Le chrono final demain sera décisif.

Michal Kwiatkowski actif dans la bordureMichal Kwiatkowski actif dans la bordure | © Etixx-Quick Step/Tim De WaeleEn se rendant au Tour de Pologne dans la foulée d'un Tour de France terminé difficilement, Michal Kwiatkowski (Etixx-Quick Step) n'avait pas caché ses intentions. Évoluant avec le maillot arc-en-ciel devant les siens, le champion du monde espérait montrer un autre visage que celui qu'il a affiché hier. Arrivé plus de 20 minutes après Bart De Clercq (Lotto-Soudal), le Polonais a perdu toute chance de mener à bien son objectif. Plutôt que de baisser les bras, Michal Kwiatkowski tente de relever la tête alors que se profile l'étape-reine traditionnelle du Tour de Pologne. Le circuit vallonné de Bukowina présente neuf côtes au programme et une arrivée au sommet d'une côte de 4 kilomètres présentant un passage à 11,5 %. Une arrivée qui doit donc départager les douze costauds qui se sont dégagés hier.

L'étape de la veille a donc éjecté Michal Kwiatkowski de la liste des prétendants au maillot jaune qu'il convoitait tant, mais le porteur du maillot irisé a de l'orgueil et dynamite la course dès les premiers kilomètres aujourd'hui. Pour cela, il peut compter sur l'appui de ses deux coéquipiers Gianluca Brambilla et Michal Golas, mais aussi Jan Hirt, Maciej Paterski, Marek Rutkiewicz (CCC Sprandi Polkowice), Darwin Atapuma et Dylan Teuns (BMC Racing Team), Kenny Elissonde et Arnold Jeannesson (FDJ), George Bennett et Bram Tankink (Team LottoNL-Jumbo), Ian Boswell (Team Sky), Axel Domont (Ag2r La Mondiale), Alexey Lutsenko (Astana), Tomasz Marczinski (Pologne), Przemyslaw Niemiec (Lampre-Merida), Pawel Poljanski (Tinkoff-Saxo), Ivan Santaromita (Orica-GreenEdge) et Eduard Vorganov (Team Katusha).

Le danger soulevé par cette tentative pousse l'équipe Lotto-Soudal à réagir. Mais le champion du monde insiste et n'hésite pas à passer à l'action très rapidement, même si le pari est risqué sur un terrain aussi vallonné. L'échappée se disloque au grès des offensives du Polonais. Cinq fois Michal Kwiatkowski passe à l'attaque, cinq fois il se fait reprendre par ses compagnons d'échappée puis par le peloton. À force de gaspiller ses forces, le coureur d'Etixx-Quick Step a laissé à Bram Tankink puis, Pawel Poljanski et enfin Diego Rosa (Astana), le soin d'occuper la tête de la course. Il n'y a pourtant pas de regrets à avoir puisque chacune de ses tentatives aboutira sur un échec. Quand l'Italien d'Astana est repris à 25 kilomètres de l'arrivée, tout reste à faire au sein d'un peloton ne comptant pas plus de vingt unités.

Le dernier enchaînement de la montée de Sciana Bukowina et de la montée finale dans les 20 derniers kilomètres est donc déterminant à 24 heures du terme du Tour de Pologne. Pour espérer déposséder Bart De Clercq du maillot jaune, les purs grimpeurs n'ont d'autres choix que d'attaquer. Et parmi eux, c'est le tandem hispano-colombien de Sky qui fait le plus de ravages. Mikel Nieve est celui qui décroche la première flèche dans Sciana Bukowina sur des pentes à plus de 20 %, mais la première offensive du grimpeur espagnol n'est guère suivie. Une fois le sommet franchi, le Basque passe la seconde couche. Sur le plat, il fausse compagnie au peloton avec Ben Hermans (BMC Racing Team) et prépare idéalement le terrain pour Sergio Henao, la carte maîtresse de l'équipe Sky sur ce Tour de Pologne.

Victoire pour Sergio-Luis HenaoVictoire pour Sergio-Luis Henao | © Tour de Pologne2ème du Tour du Pays Basque au printemps, le Colombien apprécie tout particulièrement ces montées courtes et raides. Pour conclure le travail entamé par Mikel Nieve, Sergio Henao a su se montrer plus patient que Fabio Aru (Astana). Le Sarde attaque quand la route commence à s'élever pour reprendre au plus vite les deux fuyards qui tiennent encore tête au peloton. Involontairement, le 2ème du Giro sert de tremplin à Sergio Henao qui fait parler sa giclette sur les plus forts pourcentages. Le Sud-Américain file alors vers le succès d'étape et vers le maillot jaune en devançant pour huit secondes le groupe des favoris. Auteur d'une belle résistance, Bart De Clercq cède en effet dans la montée finale. Au classement général, rien n'est fait puisqu'avant le contre-la-montre final les dix premiers se tiennent en moins de 30 secondes.

Le Tour de Pologne se conclut demain par un contre-la-montre pour spécialiste autour de Cracovie (25 km).

Classement 6ème étape :

1. Sergio-Luis Henao (COL, Team Sky) les 174 km en 4h38'27" (37,5 km/h)
2. Diego Ulissi (ITA, Lampre-Merida) à 8 sec.
3. Lawson Craddock (USA, Giant-Alpecin) m.t.
4. Christophe Riblon (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
5. Fabio Aru (ITA, Astana) m.t.
6. Mikel Nieve (ESP, Team Sky) à 11 sec.
7. Ben Hermans (BEL, BMC Racing Team) m.t.
8. Jon Izagirre (ESP, Movistar Team) m.t.
9. Davide Formolo (ITA, Cannondale-Garmin) m.t.
10. Bart De Clercq (BEL, Lotto-Soudal) à 16 sec.

Classement général :

1. Sergio Henao (COL, Team Sky) en 25h34'15"
2. Diego Ulissi (ITA, Lampre-Merida) m.t.
3. Bart De Clercq (BEL, Lotto-Soudal) à 10 sec.
4. Davide Formolo (ITA, Cannondale-Garmin) à 11 sec.
5. Ben Hermans (BEL, BMC Racing Team) à 14 sec.
6. Jon Izagirre (ESP, Movistar Team) m.t.
7. Fabio Aru (ITA, Astana) à 17 sec.
8. Christophe Riblon (FRA, Ag2r La Mondiale) à 19 sec.
9. Mikel Nieve (ESP, Team Sky) à 22 sec.
10. Ilnur Zakarin (RUS, Team Katusha) à 27 sec.

Fulcrum Speed 40 DB_Decembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 01 mars 2020
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES