FLASHS

Pros

Tour de San Luis — Dani Diaz, le patron c'est lui

Publié le 25/01/2015 10:38

Tour de San Luis # 6. Impérial en montagne, Dani Diaz devrait remporter son deuxième Tour de San Luis. Son coéquipier Kleber Da Silva gagne la grande étape de montagne.

Que la montagne est belle en Argentine !Que la montagne est belle en Argentine ! | © Jean-Michel KarsentiOn attendait beaucoup de cette étape reine du Tour de San Luis entre Achiras et Merlo (Filo Sierras Comechingones) longue de 117,5 kilomètres. Un décor de rêve pour l'ascension finale, des acteurs plus que jamais prêts à en découdre, un tracé innovateur hors des frontières provinciales et surtout, surtout un classement général qui tenait quatre coureurs en 1'46". Le leader Dani Diaz (Funvic-Sao José dos Campos), dominateur depuis le début de l'épreuve mais prudent, disait hier qu'il craignait encore des attaques de Nairo Quintana (Movistar Team). Car même si le Colombien débute sa saison, qu'il est en encore petites jambes et que son grand objectif pour 2015 c'est la Grande Boucle, Quintana c'est Quintana, vainqueur du Giro et 2ème du Tour de France, rien que ça !

L'étape fut courte et nerveuse avec comme tous les jours un bon coup qui part dès les premiers kilomètres. Cette échappée aura eu pour seule incidence une modification du classement par points puisque Juan Arango (Colombie) qui faisait partie des fuyards en a profité pour chiper le maillot vert au coureur local Leandro Messineo (San Luis SomosTodos). 

Mais c'est au pied de la dernière difficulté que les choses sérieuses vont commencer. La route s'élève dès la traversée de la petite ville de Merlo avec déjà un GPM au lieu dit El Rincon et un autre au Mirador del Sol pour ensuite serpenter et se hisser jusqu'à 2140 mètres d'altitude, là où seuls vivent les condors. Et bon sang que la montagne est belle et qu'elle se combine parfaitement avec le sport cycliste !  Avec cette montée sur le Filo Sierras Comechingones nous avons, à l'instar du Galibier ou du Stelvio, un autre superbe amphithéâtre naturel du sport. Et les spectateurs ne s'y sont pas trompés. Ils sont venus nombreux, perchés dans les rochers, drapeaux au vent, oreille collée au transistor, faisant leur "asado" sur un barbecue de fortune et bien évidemment équipés d'un thermos pour l'inévitable maté. C'est une mini-ambiance de Tour de France version argentine.

Après Dani Diaz, c'est un de ses coéquipiers qui triomphe, Kleber Da SilvaAprès Dani Diaz, c'est un de ses coéquipiers qui triomphe, Kleber Da Silva | © Pablo CerosimoCertains spectateurs avaient même pris le soin de préparer des bouteilles d'eau fraîche pour donner aux coureurs et de peindre timidement quelques noms de champions sur le bitume ! Et à ce petit jeu de la communion entre spectateurs et cyclistes, le roi de l'applaudimètre est bien sûr Dani Diaz.  Encouragé par la foule et assisté de son coéquipier Kleber Da Silva, il gère son effort et contrôle ses adversaires à tel point que les 16 kilomètres de l'ascension se transformeront en une course d'usure qui laissera juste une petite poignée de coureurs regroupés à l'approche de la flamme rouge annonçant le dernier kilomètre. Parmi ceux-ci, on trouve notamment Kleber Da Silva (Funvic-Sao José dos Campos), Rodolfo Torres (Colombie), Dani Diaz, Nairo Quintana (Movistar Team), Daniel Moreno (Team Katusha) et Eduardo Sepulveda (Bretagne Séché Environnement) qui termineront dans cet ordre sur la ligne d'arrivée. 

Avec ce succès de Kleber Da Silva, c'est une troisième victoire d'étape pour l'équipe brésilienne Funvic-Sao José dos Campos menée par un Dani Diaz impérial et qui sera donc le premier coureur à inscrire deux fois son nom au palmarès de la course par étapes la plus importante d'Amérique du Sud. Une victoire amplement méritée. - De notre correspondant Jean-Michel Karsenti

Classement 6ème étape :

1. Kleber Da Silva (BRE, Funvic-Sao José dos Campos) en 3h10'55"
2. Rodolfo Torres (COL, Colombia) à 2 sec.
3. Dani Diaz (ARG, Funvic-Sao José Dos Campos) à 6 sec.
4. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) à 15 sec.
5. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) à 17 sec.
6. Eduardo Sepulveda (ARG, Bretagne-Séché Environnement) à 22 sec.
7. Joe Dombrowski (USA, Cannondale-Garmin) à 34 sec.
8. Rodrigo Contreras (COL, Colombie) à 39 sec.
9. Alexis Vuillermoz (FRA, Ag2r La Mondiale) à 50 sec.
10. Daniel Jaramillo (COL, Jamis-Hagens Berman) à 1'23"

Classement général :

1. Daniel Diaz (ARG, Funvic-Sao José dos Campos) en 16h52'37"
2. Rodolfo Torres (COL, Colombia) à 1'05"
3. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) à 1'34"
4. Eduardo Sepulveda (ARG, Bretagne-Séché Environnement) à 2'02"
5. Rodrigo Contreras (COL, Colombie) à 3'16"
6. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) à 3'26"
7. Leandro Messineo (ARG, San Luis Somos Todos) à 5'21"
8. Joe Dombrowski (USA, Cannondale-Garmin) à 5'29"
9. Daniel-Alexander Jaramillo (COL, Jamis-Hagens Berman) à 5'35"
10. Ilnur Zakarin (RUS, Team Katusha) à 5'39"

Groupama picto-nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES