FLASHS

Pros

Tour d'Espagne — Latour et Quintana touchent au but

Publié le 10/09/2016 19:10

Vuelta # 20. Nairo Quintana contient les assauts de Chris Froome et Esteban Chaves reprend place sur le podium à l'Alto de Aitana, où s'impose Pierre Latour.

Nairo Quintana bien épauléNairo Quintana bien épaulé | © Unipublic/Graham WatsonDans les faits, il reste encore une étape et 104,1 kilomètres à accomplir demain dans les rues de Madrid, ce qui ne permet pas d'approuver formellement la victoire de Nairo Quintana (Movistar Team). Mais la dernière bataille pour le gain du maillot rouge s'est tenue sur les hauteurs valenciennes de l'Alto de Aitana, et plus aucune vélléité offensive ne trouve écho ce soir en haut du dernier sommet de la Vuelta. Si les trois semaines passées depuis le Grand Départ en Galice avaient permis d'en dessiner plus que les contours, il revenait à l'ultime étape de montagne de déterminer avec précision l'identité du vainqueur de l'édition 2016. Et sans trop de surprises, c'est Nairo Quintana (Movistar Team) qui devrait demain ajouter un second Grand Tour à son palmarès, deux ans après la conquête du Giro et alors qu'il compte déjà trois podiums (2ème en 2013, 2ème en 2015, 3ème en 2016) au Tour de France.

Il restait de quoi faire, entre Benidorm et l'Alto de Aitana (193,2 km), et la capacité de Chris Froome (Team Sky) à gommer une portion considérable de son retard sur les 37 kilomètres chronométrés hier offrait la promesse d'un final palpitant. Il y avait matière à se réjouir de voir Chris Froome et Nairo Quintana être aux prises dans des rôles différents de ceux qu'ils ont pris l'habitude de jouer sur la Grande Boucle. Car une fois n'est pas coutume, il ne s'agissait plus pour Chris Froome de défendre une position, charge réservée au Colombien, mais bel et bien de tenter par tous les stratagèmes de refaire la dernière partie de son débours, ramené à 81 secondes après l'exercice chronométré. Et Chris Froome, dans le rôle de challenger, n'aura pas démérité, tentant même un coup d'audace dès la descente du col de Rates (premier des quatre cols préliminaires à l'ascension finale) en tout début d'étape. Avant de se raviser, faute d'avoir distancé Nairo Quintana, une fois l'incendie éteint par l'équipe Tinkoff.

Chris Froome attaque Nairo QuintanaChris Froome attaque Nairo Quintana | © Unipublic/Graham WatsonC'est que cette ultime étape montagneuse regorgeait d'enjeux, et parmi eux subsistait l'attribution de la troisième marche du podium, chipée hier par Alberto Contador (Tinkoff) à Esteban Chaves (Orica-BikeExchange). Mais le Colombien, qui devait aller chercher 1'11" pour s'offrir un nouveau podium après celui du Giro (2ème), était bien décidé à tenter le tout pour le tout. Et il allait également opter pour une anticipation de la montée finale en plaçant son attaque dans le Puerto de Tudons à 40 kilomètres du but. Sorti d'un peloton réduit à une vingtaine d'hommes autour de Nairo Quintana, il basculait au sommet avec 16 secondes d'avance avant de retrouver dans la descente son coéquipier Damien Howson, qui l'aura déposé au pied de l'Alto de Aitana avec pas moins de 1'45" d'avance sur le peloton Maillot Rouge. Ne restait alors à Chaves qu'à maintenir cette différence sur Contador.

Le néophyte Pierre Latour signe la troisième victoire d'étape française.

Bon prince, Chris Froome salue la victoire de Nairo QuintanaBon prince, Chris Froome salue la victoire de Nairo Quintana | © SirottiAlberto Contador n'était donc plus en mesure de lutter d'égal à égal avec Esteban Chaves. Pas plus qu'il n'était en mesure de suivre le démarrage brutal de Chris Froome à 5 kilomètres du but. Dans sa quête d'une première couronne ibérique, le triple vainqueur du Tour de France avait fini par s'en remettre à un final explosif. Il avait 1'21" à combler, et si Nairo Quintana flanchait sur ses violentes accélérations dans les 5 derniers kilomètres, le coup restait jouable. Mais le Maillot Rouge était vigilant et il répondait du tac au tac aux attaques de Froome, qu'il allait même précéder de quelques longueurs au sommet comme il devrait à présent le dépasser demain sur le podium du Tour d'Espagne. Que complétera Esteban Chaves puisque le Colombien, dans sa belle opération, sera parvenu à reprendre 1'24" à Contador, ce qui, pour 13 secondes, privera l'Espagne de podium pour la première fois depuis vingt ans.

Le cyclisme colombien, lui, est à la fête, et il aurait pu l'être un peu plus encore au sommet de l'Alto de Aitana alors que Darwin Atapuma (BMC Racing Team) semblait parti pour s'offrir l'étape. En chasse toute la journée dans un groupe d'une quinzaine d'hommes, le Sud-Américain était rentré à 4,5 kilomètres du but sur Luis-Leon Sanchez (Astana), auteur d'une longue escapade à travers les cols valenciens en compagnie de Rudy Molard (Cofidis), qu'il avait fini par lâcher à 12 kilomètres de l'arrivée. Mais la route était longue, surtout celle de l'Alto de Aitana et ses 21 kilomètres d'ascension à 5,9 %, et Luis-Leon Sanchez finissait par coincer dans les 5 derniers kilomètres, permettant le retour aux affaires de Darwin Atapuma, flanqué de Mathias Frank (IAM Cycling) et de Pierre Latour (Ag2r La Mondiale).

Pierre Latour vainqueur à l'Alto de AitanaPierre Latour vainqueur à l'Alto de Aitana | © SirottiLe Drômois de 22 ans, venu acquérir de l'expérience sur son premier Grand Tour, tenait encore la roue d'Atapuma à 2 kilomètres du but, quand Mathias Frank se garait. Il prenait même l'initiative d'entretenir le train dans les derniers hectomètrres, écrasé sur son cintre et semblant déployer beaucoup trop d'énergie en comparaison à son adversaire bien assis dans son sillage... A moins qu'il ne s'agisse simplement que de hargne, celle-là même qu'il allait mettre à profit pour revenir à hauteur de Darwin Atapuma après un démarrage du Colombien à 300 mètres du sommet et lancer un sprint qu'il allait mener à bien pour s'adjuger une étape de montagne du Tour d'Espagne ! La troisième victoire française après celles d'Alexandre Geniez (FDJ) à Ezaro et Lilian Calmejane (Direct Energie) à San Andres de Teixido. Il reste à présent 104,1 kilomètres pour rallier Madrid, demain dimanche, au terme de la Vuelta.

Classement 20ème étape :

1. Pierre Latour (FRA, Ag2r La Mondiale) les 193,2 km en 5h19'41" (36,3 km/h)
2. Darwin Atapuma (COL, BMC Racing Team) à 2 sec.
3. Fabio Felline (ITA, Trek-Segafredo) à 17 sec.
4. Mathias Frank (SUI, IAM Cycling) à 40 sec.
5. Robert Gesink (PBS, Team LottoNL-Jumbo) à 1'03"
6. Bart De Clercq (BEL, Lotto-Soudal) à 1'28"
7. Rudy Molard (FRA, Cofidis) à 2'02"
8. Lilian Calmejane (FRA, Direct Energie) à 3'01"
9. Esteban Chaves (COL, Orica-BikeExchange) à 3'17"
10. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) à 4'03"

Classement général :

1. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) en 80h42'36"
2. Chris Froome (GBR, Team Sky) à 1'23"
3. Esteban Chaves (COL, Orica-BikeExchange) à 4'08"
4. Alberto Contador (ESP, Tinkoff) à 4'21"
5. Andrew Talansky (USA, Cannondale-Drapac) à 7'43"
6. Simon Yates (GBR, Orica-BikeExchange) à 8'33"
7. David De La Cruz (ESP, Etixx-Quick Step) à 11'18"
8. Daniel Moreno (ESP, Movistar Team) à 13'04"
9. Davide Formolo (ITA, Cannondale-Drapac) à 13'17"
10. George Bennett (NZL, Team LottoNL-Jumbo) à 14'07"

Classement par points :

1. Fabio Felline (ITA, Trek-Segafredo) 100 pt
2. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) 97 pt
3. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 93 pt
4. Chris Froome (GBR, Team Sky) 92 pt
5. Luis-Leon Sanchez (ESP, Astana) 75 pt
6. Gianni Meersman (BEL, Etixx-Quick Step) 57 pt
7. Simon Yates (GBR, Orica-BikeExchange) 56 pt
8. Alberto Contador (ESP, Tinkoff) 56 pt
9. Esteban Chaves (COL, Orica-BikeExchange) 54 pt
10. Robert Gesink (PBS, Team LottoNL-Jumbo) 48 pt

Classement de la montagne :

1. Omar Fraile (ESP, Dimension Data) 58 pt
2. Kenny Elissonde (FRA, FDJ) 57 pt
3. Robert Gesink (PBS, Team LottoNL-Jumbo) 37 pt
4. Alexandre Geniez (FRA, FDJ) 28 pt
5. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) 27 pt
6. Egor Silin (RUS, Team Katusha) 23 pt
7. Sergey Lagutin (RUS, Team Katusha) 22 pt
8. Thomas De Gendt (BEL, Lotto-Soudal) 19 pt
9. Gianluca Brambilla (ITA, Etixx-Quick Step) 18 pt
10. Luis-Angel Mate (ESP, Cofidis) 18 pt

Classement du combiné :

1. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) 8 pt
2. Chris Froome (GBR, Team Sky) 17 pt
3. Kenny Elissonde (FRA, FDJ) 33 pt
4. David De La Cruz (ESP, Etixx-Quick Step) 38 pt
5. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 41 pt
6. Fabio Felline (ITA, Trek-Segafredo) 43 pt
7. Gianluca Brambilla (ITA, Etixx-Quick Step) 45 pt
8. Simon Yates (GBR, Orica-BikeExchange) 46 pt
9. Egor Silin (RUS, Team Katusha) 47 pt
10. Robert Gesink (PBS, Team LottoNL-Jumbo) 48 pt

Classement par équipes :

1. BMC Racing Team (USA) en 241h21'47"
2. Movistar Team (ESP) à 4'43"
3. Cannondale-Drapac (USA) à 22'44"
4. Team Katusha (RUS) à 35'19"
5. Ag2r La Mondiale (FRA) à 35'30"
6. Astana (KAZ) à 56'22"
7. Etixx-Quick Step (BEL) à 1h04'57"
8. IAM Cycling (SUI) à 1h08'38"
9. Tinkoff (RUS) à 1h23'50"
10. Orica-BikeExchange (AUS) à 1h33'00"

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19