FLASHS

Pros

Tour d'Oman — Le premier test pour Hermans

Publié le 15/02/2017 16:00

Tour d'Oman # 2. Déjà en vue au Tour de Valence, Ben Hermans confirme en s'imposant à Al Bustan pour la première explication musclée.

Ben Hermans vainqueur au Tour d'OmanBen Hermans vainqueur au Tour d'Oman | © Muscat/Paumer/K.Dehlie ThorstadBien qu'Al Bustan accueille chaque année le Tour d'Oman sans discontinuer depuis 2013, les configurations d'arrivée ont différé au fil des années. Depuis deux ans, la montée d'Al Jissah constituait le dernier obstacle avant de rejoindre l'arrivée. Et un tremplin idéal pour les puncheurs afin de tester leurs conditions. Cette année, la donne change encore. Même si le final reste sensiblement le même, la ligne d'arrivée est rapprochée au plus près du sommet de la bosse de 1400 mètres à 9%. C'est à dire seulement deux kilomètres après le sommet de l'ultime difficulté, obligeant les principaux leaders à se dévoiler.

Oui, cette 2ème étape ressemblera bel et bien à la course de côte que son profil laissait supposer. N'en déplaise à Mark Christian (Aqua Blue Sport) et Preben Van Hecke (Sport Vlaanderen-Baloise) qui auront joué le rôle de proie. C'est à eux que revient le bon de sortie une nouvelle fois très disputé. Sortis après 45 kilomètres parcourus à toute vitesse, les deux hommes se verront gratifiés d'une avance de 7'50" au maximum. Insuffisant pour lutter avec efficacité face au peloton emmené par les équipes Ag2r La Mondiale, Astana et UAE Abu Dhabi pour Romain Bardet, Fabio Aru ou Jakob Fuglsang et Rui Costa.

Sans surprise, la jonction s'opère dans les dix derniers kilomètres, peu avant le pied de la montée finale sur laquelle ont décidé de se tester les têtes d'affiche de ce Tour d'Oman. Ce sont finalement les outsiders qui tiennent les premiers rôles. Car si Fuglsang passe en tête le sommet d'Al Jissah devant David De La Cruz (Quick-Step Floors) et Rui Costa, le peloton est encore bien compact quand il en a terminé avec la montée. Les attaques fusent. Merhawi Kudus (Dimension Data) place une belle accélération à 500 mètres du but, mais l'Erythréen, 2ème à l'Alto Mas de la Costa au Tour de Valence derrière Nairo Quintana, se fait finalement déborder.

Bien qu'il présente d'indéniables capacités lorsque la route s'élève comme il l'a encore montré au Tour de Valence dont il a pris la 2ème place finale, Ben Hermans reste encore considéré comme un lieutenant de luxe dans l'effectif pléthorique du BMC Racing Team. Très en forme en ce début de saison, le Belge lance sa contre-attaque victorieuse. C'est lui qui se précipite victorieusement sur la ligne d'arrivée où il devance confortablement Rui Costa (UAE Abu Dhabi) et Jakob Fuglsang (Astana) pour endosser le maillot rouge de leader.

Demain, place à une nouvelle arrivée au sommet à Quriyat.

Classement 2ème étape :

1. Ben Hermans (BEL, BMC Racing Team) les 142 km en 3h20'49" (42,4 km/h)
2. Rui Costa (POR, UAE Abu Dhabi) m.t.
3. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) m.t.
4. Merhawi Kudus (ERY, Dimension Data) à 4 sec.
5. Nathan Haas (AUS, Dimension Data) à 7 sec.
6. David De La Cruz (ESP, Quick Step Floors) m.t.
7. Fabio Aru (ITA, Astana) m.t.
8. Janier Acevedo (COL, Unitedhealthcare) m.t.
9. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) m.t.
10. Romain Bardet (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.

Classement général :

1. Ben Hermans (BEL, BMC Racing Team) en 7h07'08"
2. Rui Costa (POR, UAE Abu Dhabi) à 4 sec.
3. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) à 6 sec.
4. Merhawi Kudus (ERY, Dimension Data) à 14 sec.
5. Nathan Haas (AUS, Dimension Data) à 17 sec.
6. Fabio Aru (ITA, Astana) m.t.
7. Janier Acevedo (COL, Unitedhealthcare) m.t.
8. David De La Cruz (ESP, Quick Step Floors) m.t.
9. Mathias Frank (SUI, Ag2r La Mondiale) m.t.
10. Romain Bardet (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES