FLASHS

Pros

Tour Down Under — La malédiction de Willunga continue

Publié le 24/01/2015 11:19

Tour Down Under # 5. Jamais le vainqueur d'étape au Mont Willunga n'a remporté le Tour Donwn Under. Sauf surprise, cela sera encore vrai pour Richie Porte cette année.

Le soleil cogne sur le pelotonLe soleil cogne sur le peloton | © SirottiIl règne comme une sorte de malédiction sur le Mont Willunga. Paradoxalement, depuis que la ligne d'arrivée est tracée au sommet de la difficulté emblématique du Tour Down Under, jamais un vainqueur d'étape n'a, par la suite, inscrit son nom au palmarès de l'épreuve. Preuve supplémentaire de cette malédiction, la seule année où Simon Gerrans s'est imposé au sommet du juge de paix de l'épreuve australienne, il n'avait pas remporté le classement général de la course d'ouverture du calendrier WorldTour ! Le vainqueur de l'étape est donc prévenu, l'histoire récente montre qu'il ne pourra remporter l'épreuve dont le sort se joue sur ces 3,5 kilomètres à 7,5 %. Sauf retournement de situation peu probable, cette tradition va demeurer. Au grand dam de Richie Porte (Team Sky) qui, comme en 2014, remporte l'étape-reine du Tour Down Under.

Il faut dire que les BMC Racing Team partaient avec un sérieux avantage : celui d'avoir deux cartes à abattre. Rohan Dennis et Cadel Evans occupent en effet les deux premières places du général et l'arrivée à Paracombe a bien montré que celui qui tentera de battre le record de l'Heure le 8 février en Suisse a les jambes pour tenir sur le Mont Willunga.

Comme l'an dernier, Richie Porte s'impose au Mont WillungaComme l'an dernier, Richie Porte s'impose au Mont Willunga | © SirottiL'Australien, 8ème du Critérium du Dauphiné en 2013 et 2ème du Tour de Californie l'an dernier, sait grimper même si c'est dans l'exercice en solitaire qu'il se sent le plus à l'aise. Il confirmera ses bonnes dispositions du moment aujourd'hui. Pour cela, il a d'abord pu compter sur une équipe BMC unie qui a en premier lieu maîtrisé l'échappée du jour. L'intenable Jack Bobridge (Australie) était encore d'attaque et cumule les kilomètres en tête de course à une semaine de sa tentative de record de l'Heure. Il trouve cette fois deux nouveaux alliés, le sprinteur Greg Henderson (Lotto-Soudal) et John Kerby (Drapac). Ensemble, ils obtiennent plus de quatre minutes d'avance. Mais sous cette chaude journée d'été, leur avance fond rapidement quand les formations des leaders jugent que la plaisanterie a assez duré.

Les compteurs seront remis à zéro après la deuxième des trois ascensions du Mont Willunga. L'échappée est reprise et la course de placement commence. C'est un peloton bien aminci qui se présente au pied de la difficulté finale. Les Orica-GreenEdge abordent la montée en tête pour Daryl Impey, mais les coureurs de la formation australienne s'écartent vite quand Geraint Thomas (Team Sky) prend les commandes du peloton pour Richie Porte après 500 mètres d'ascension.

Rohan Dennis serre les dents et conserve son maillot ocreRohan Dennis serre les dents et conserve son maillot ocre | © SirottiLes coureurs de la formation britannique appliquent la formule qui a eu tant de succès en 2012 et 2013 : celle de mener le paquet à vive allure pour empêcher toute attaque et de lâcher le leader au dernier moment. Geraint Thomas a beau s'écarter à 2 kilomètres du sommet, le résultat sera malgré tout positif pour Richie Porte. L'Australien qui connaît bien cette montée pour s'y être imposé il y a douze mois lance les hostilités à 1,2 kilomètre du sommet. Plus qu'une attaque, il s'agit d'une longue accélération que parvient à contenir Rohan Dennis pendant 500 mètres avant de lâcher prise. Richie Porte s'envole vers une nouvelle victoire au Mont Willunga, mais pour deux secondes, le coureur de BMC qui a serré les dents parvient à conserver son maillot ocre de leader. La malédiction du Mont Willunga continue...

Le Tour Down Under se conclut demain par une ultime étape dans Adelaïde (90 km).

Classement 5ème étape :

1. Richie Porte (AUS, Team Sky) en 3h37'32"
2. Rohan Dennis (AUS, BMC Racing Team) à 9 sec.
3. Ruben Fernandez (ESP, Movistar Team) à 16 sec.
4. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) m.t.
5. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Alpecin) m.t.
6. Domenico Pozzovivo (ITA, Ag2r La Mondiale) à 19 sec.
7. Tiago Machado (POR, Team Katusha) à 24 sec.
8. Moreno Moser (ITA, Cannondale-Garmin) à 26 sec.
9. Gorka Izagirre (ESP, Movistar Team) à 28 sec.
10. Arnold Jeannesson (FRA, FDJ) m.t.

Classement général :

1. Rohan Dennis (AUS, BMC Racing Team) en 17h19'09"
2. Richie Porte (AUS, Team Sky) à 2 sec.
3. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) à 20 sec.
4. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Alpecin) à 22 sec.
5. Ruben Fernandez (ESP, Movistar Team) à 24 sec.
6. Domenico Pozzovivo (ITA, Ag2r La Mondiale) à 31 sec.
7. Daryl Impey (AFS, Orica-GreenEdge) à 38 sec.
8. Tiago Machado (POR, Team Katusha) à 46 sec.
9. Gorka Izagirre (ESP, Movistar Team) à 52 sec.
10. Jarlinson Pantano (COL, IAM Cycling) à 53 sec.

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES