FLASHS

Pros

Tour du Colorado — Toujours plus près des étoiles

Publié le 18/08/2014 17:28

La 4ème édition du Tour du Colorado se profile à des hauteurs toujours vertigineuses. La plus haute arrivée en altitude atteindra mercredi les 3291 mètres.

La course longe les Twin Lakes, les lacs jumeauxLa course longe les Twin Lakes, les lacs jumeaux | © USA Pro ChallengeLe Colorado, ce sont ces canyons arides creusés par le fleuve du même nom qui y tient sa source. Ce sont ces grands espaces à perte de vue dans lesquels pâturent des troupeaux de bisons sur les hauts plateaux. Ce sont ces montagnes aux cent et une couleurs que sont les Rocheuses. Et depuis trois ans, le Colorado est le théâtre d'une course d'une rare beauté que les plus grands coureurs du pays ont su accrocher à leur palmarès : Levi Leipheimer en 2011, Christian Vande Velde en 2012, Tejay Van Garderen en 2013. Dans ce panthéon américain, Tom Danielson (Garmin-Sharp) tout frais lauréat du Tour de l'Utah doit penser que son nom irait à merveille. Il sera le grand favori de l'édition qui s'élance cette nuit au cœur des Etats-Unis – huit heures de décalage horaire – et qui nous tiendra en haleine pendant une semaine.

Les coureurs seront plongés dans le grand bain dès le début avec un départ d'Aspen, la charmante station des Rocheuses où Lance Armstrong possède une maison. Ne vous y trompez pas, c'est du plat qui attendra les coureurs en entrée... mais à 2400 mètres d'altitude, le Colorado ayant la singularité d'être l'unique Etat des Etats-Unis entièrement situé au-dessus des 1000 mètres. Les choses sérieuses commenceront au deuxième jour avec l'arrivée en bosse à Crested Butte, avant une arrivée à 3291 mètres mercredi à Monarch Mountain. Après la course en circuit de Colorado Springs avec passages répétés par le merveilleux site de Garden of Gods s'il vous plaît, et l'arrivée vendredi à Breckenridge, on retrouvera les favoris samedi dans un contre-la-montre en côte de 16,1 kilomètres à Vail. L'épreuve se conclura dans les rues de Denver, où les sprinteurs auront leur mot à dire sur le circuit dessiné au cœur de la ville.

Qui repartira dimanche soir au soleil couchant sur un air de Lucky Luke ? Tom Danielson a montré de belles choses dans l'Etat voisin de l'Utah. Mais la concurrence sera exacerbée en présence du récent vainqueur du Tour de Pologne Rafal Majka et de son coéquipier Michael Rogers (Tinkoff-Saxo), du toujours très motivé Tejay Van Garderen et de Peter Stetina (BMC Racing Team), de Frank Schleck et Riccardo Zoidl (Trek Factory Racing), Janier Acevedo (Garmin-Sharp), Ivan Basso et Matej Mohoric (Cannondale), Leopold König et Tiago Machado (Team NetApp-Endura), Lucas Euser (Unitedhealthcare), Chris Butler (Hincapie Sportswear Development) et Carter Jones (Optum-Kelly Benefit Strategies). Sans oublier qu'il s'agira de la dernière compétition de Jens Voigt (Trek Factory Racing), qu'on devrait voir chaque jour ou presque à l'offensive pour tenter de remporter une étape du même acabit que celle de Beaver Creek il y a deux ans !

Le parcours :

• 1ère étape (lundi 18 août) : Aspen-Aspen (98 km)
• 2ème étape (mardi 19 août) : Aspen-Crested Butte (169 km)
• 3ème étape (mercredi 20 août) : Gunnison-Monarch Mountain (155 km)
• 4ème étape (jeudi 21 août) : Colorado Springs-Colorado Springs (113 km)
• 5ème étape (vendredi 22 août) : Woodland Park-Breckenridge (168 km)
• 6ème étape (samedi 23 août) : Vail-Vail (16,1 km CLM)
• 7ème étape (dimanche 24 août) : Boulder-Denver (126 km)

Le palmarès :

2013 : Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team)
2012 : Christian Vande Velde (USA, Garmin-Sharp)
2011 : Levi Leipheimer (USA, RadioShack)

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES