FLASHS

VTT

2013 dans le rétro : Bresset OK, Absalon KO

Publié le 27/12/2013 09:03

En août, Julie Bresset redevient championne du monde de VTT au bout d'une saison très compliquée. Nino Schurter tire quant à lui profit des déboires de Julien Absalon.

Nino Schurter dévale le rock gardenNino Schurter dévale le rock garden | © 2013 UCI MTB World ChampionshipsDes cinq couleurs de l'arc-en-ciel qui ceignent l'étoffe d'un champion du monde, on veut croire que c'est le bleu qui sortira le mieux à l'aube des Mondiaux de Pietermaritzburg. Le spectaculaire circuit sud-africain dessiné au cœur du site forestier de Cascades reçoit des Championnats du Monde que l'on pressent favorables aux pilotes de l'équipe de France. Deux mois plus tôt, Julien Absalon a repris contact avec un titre international en devenant champion d'Europe. Six ans après son quatrième et dernier titre mondial, il a la capacité de confisquer le trône à Nino Schurter, son principal adversaire.

Le Lorrain aborde l'échéance confiant, revigoré par une victoire en Coupe du Monde au Mont-Sainte-Anne, deux semaines plus tôt. Malheureusement une fois encore la malchance s'en mêle. Quelques jours avant leur confrontation, elle s'invite dans le duel qui doit opposer les deux adversaires en projetant par deux fois Julien Absalon dans la caillasse d'un rock garden périlleux. Le Français a gardé l'info confidentielle, pourtant il est salement amoché. Une côte cassée, une autre fêlée, des hématomes à la cuisse et au genou, un choc au foie... Il faut toute la compétence du kiné et de l'ostéo pour maintenir sur pied le champion cassé, qui se présente au départ le torse bardé de straps. Absalon s'apprête à souffrir le martyre, incapable de respirer à fond, incapable de tirer sur le guidon. Il subit chaque saut, chaque passage de rochers, et recule inexorablement à la première accélération de Nino Schurter.

Le Suisse a pris le parti de rouler fort dès les premiers tours. Comme enragé, le pilote Scott applique sa stratégie à la perfection. Il ne laisse aucun répit à ses adversaires et s'en va faire cavalier seul sur un tracé qu'il affectionne et maîtrise surtout avec une grande habileté. Il faut bien l'admettre, Nino Schurter est sans adversaire. Et ceux qui ont cherché à s'en approcher sont allés à la faute. Il terminera vainqueur du Mondial, comme à Canberra en 2009 puis à Saalfelden en 2012. Julien Absalon, lui, met un point d'honneur à boucler la course au 6ème rang, l'une des moins bonnes performances de sa carrière dans un Championnat du Monde. Mais dans de telles conditions, c'est remarquable.

Julie Bresset au contact des meilleures, Maja Wloszczowska et Tanja ZakeljJulie Bresset au contact des meilleures, Maja Wloszczowska et Tanja Zakelj | © 2013 UCI MTB World ChampionshipsLa Marseillaise ne retentira donc pas deux fois ce samedi 31 août, alors que Julie Bresset a pour sa part conjuré le mauvais sort en sortant grandie d'une saison post-olympique très compliquée. Tombée mi-avril, la clavicule en vrac, la Bretonne n'a retrouvé le circuit mondial qu'au début de l'été. Il lui a fallu un temps certain pour remonter la pente et retrouver son statut international. Pourtant les observateurs notent la progression de la championne olympique et championne du monde sortante, 4ème au Mont-Sainte-Anne sur le chemin des Mondiaux. Depuis ses mésaventures printanières, Julie Bresset a orienté toute sa saison sur la préservation de son titre mondial. Elle n'est pas, sur le papier, la plus à même d'y parvenir, mais sur le terrain c'est elle qui prend la course en mains dès le départ. Elle déploie toute son énergie à l'avant pour ne plus compter dans sa roue que Tanja Zakelj et Maja Wloszczowska.

Mais la Slovène commet une erreur à mi-course, glisse et s'affale. Elle laisse deux filles en tête. De niveau égal, Bresset et Wloszczowska comprennent qu'elles ne se départageront pas avant le dernier tour. Finalement la Française tient tête à la Polonaise en s'engageant la première sur le pierrier de Tree House, dont elle sort à toute vitesse. Maja Wloszczowska ne pourra jamais revenir, et c'est vers un deuxième titre de championne du monde que s'envole l'époustouflante Julie Bresset.

L'équipe de France quitte Pietermaritzburg avec cinq médailles. A l'or de Bresset s'ajoutent l'argent de l'équipe de France de relais, de Loris Vergier en descente Juniors, de Pauline Ferrand-Prévot en cross-country Espoirs et d'Emmeline Ragot en descente féminine.

Ça s'est passé en août :

• jeudi 1er août  : c'est l'ouverture officielle du marché des transferts  ! Alessandro Petacchi rejoint officiellement Omega Pharma-Quick Step, tandis que Lieuwe Westra signe chez Astana.
• vendredi 2 août  : l'équipe Omega Pharma-Quick Step ne chôme pas en coulisses. Rigoberto Uran et Mark Renshaw s'engagent dans la formation belge. Julian Alaphilippe fait de même.
• vendredi 2 août  : vainqueur de la 2ème étape au Passo Pordoi, Christophe Riblon prend le maillot jaune à la veille du final du Tour de Pologne. Il ne pourra rien faire dans le chrono contre Pieter Weening.
• samedi 3 août  : muet depuis le début de saison, Bradley Wiggins se reprend et remporte facilement le contre-la-montre final du Tour de Pologne devant Fabian Cancellara et Taylor Phinney.
• mardi 6 août  : Maillot à Pois du Tour 2010, Anthony Charteau annonce sa retraite sportive. Le Nantais mettra le vélo au clou au terme du Tour de Vendée en octobre.
• mardi 6 août  : petite sensation outre-Quiévrain. Après le Tour de Pologne, la Belgique sait qu'elle ne pourra pas prendre le départ du Championnat du Monde Elite avec neuf représentants. Ils seront sept.
• mercredi 7 septembre  : vainqueur de la Clasica San Sebastian quelques jours plus tôt. Tony Gallopin annonce qu'il rejoindra Lotto-Belisol, là où évolue déjà sa compagne, Marion Rousse.
• samedi 10 août  : Julien Absalon retrouve le chemin de la victoire en Coupe du Monde. Il s'impose au Mont-Sainte-Anne. Chez les Dames, Julie Bresset a rassuré avec une belle 4ème place.
• dimanche 11 août  : Anthony Roux ne peut conserver son maillot de leader lors de la dernière étape du Tour de Burgos. La victoire finale échoue à Nairo Quintana.
• dimanche 11 août  : de retour à la compétition après des mois d'absence, Chris Horner prend la 2ème place du Tour de l'Utah derrière Tom Danielson.
• dimanche 11 août  : au Mont-Sainte-Anne, les Français sont à la fête. Après Absalon la veille, Emmeline Ragot et Loris Vergier s'impose en DH chez les Dames et les Juniors.
• lundi 12 août  : l'heure de la retraite n'a pas encore sonnée pour Jens Voigt. Le contrat du vétéran allemand est prolongé d'un an dans la future équipe Trek Factory Racing.
• mercredi 13 août  : Romain Bardet aura attendu longtemps pour décrocher sa première victoire pro, mais ça valait le coup  ! L'Auvergnat est lauréat du Tour de l'Ain.
• vendredi 16 août  : l'Eneco Tour est placé sous le signe tricolore. Après Arnaud Démare qui s'est imposé au sprint en début de semaine, Sylvain Chavanel enlève le chrono de l'épreuve WorldTour. Une première.
• dimanche 18 août  : bien placé pour décrocher le général, Sylvain Chavanel fait les frais du jeu d'équipe. Zdenek Stybar fait coup double à Grammont  : étape et général.
• jeudi 22 août  : pas forcément soutenu chez Omega Pharma-Quick Step, Sylvain Chavanel décide d'aller voir ailleurs. Ce sera chez les Suisses d'IAM Cycling en compagnie de Jérôme Pineau.
• samedi 24 août  : le coup d'envoi de la Vuelta est donné. Vincenzo Nibali se place avec la victoire de sa formation Astana dans le contre-la-montre par équipes d'ouverture.
• dimanche 25 août  : elle ne le sait pas encore, mais ce jour-là, l'équipe Lampre-Merida signe un bail avec l'arc-en-ciel. Rui-Alberto Faria Da Costa rejoint la formation italienne.
• dimanche 25 août  : grâce à son succès in extremis sur la Classic de l'Indre, Bryan Coquard devient le nouveau leader de la Coupe de France PMU.
• lundi 26 août  : vainqueur du Tour de Californie en mai, Tejay Van Garderen s'offre une nouvelle épreuve américaine de prestige avec le Tour du Colorado.
• lundi 26 août  : Chris Horner s'empare pour la première fois du maillot rouge sur un démarrage porté à un kilomètre de l'arrivée au Mirador de Lobeira.
• mercredi 28 août  : Sébastien Turgot quitte le Team Europcar et renforce le bloc de classiques d'Ag2r La Mondiale. Il est suivi par Damien Gaudin.
• mercredi 28 août  : les Championnats du Monde VTT commencent bien pour l'équipe de France. Le relais prend la médaille d'argent derrière les Italiens, déjà champions d'Europe.
• jeudi 29 août  : c'est le final le plus haletant de l'année. Auteur d'une échappée solitaire de 175 kilomètres, Tony Martin est repris par le peloton à quelques mètres de la ligne. Michael Morkov gagne.
• vendredi 30 août  : deuxième médaille d'argent pour les Bleus aux Mondiaux. Pauline Ferrand-Prévot prend la 2ème place chez les Espoirs derrière sa coéquipière Jolanda Neff.
• samedi 31 août  : à Pietermaritzburg, Julie Bresset crée la sensation. La championne olympique est couronnée pour la deuxième année consécutive championne du monde  !
• samedi 31 août  : blessé aux côtes, Julien Absalon ne lutte pas à armes égales avec un Nino Schurter qui conquiert son troisième titre mondial. Le Lorrain termine 6ème, Maxime Marotte 4ème.
• samedi 31 août  : le grimpeur murcian Ruben Fernandez inscrit son nom au palmarès du Tour de l'Avenir. Julian Alaphilippe conquiert l'ultime victoire d'étape.

INSCRIPTION EN LIGNE