Tour d'Espagne — Bis repetita pour Meersman

Pros Publié le 24/08/2016 19:27

Vuelta # 5. Gianni Meersman récidive et remporte son seconde succès sur la Vuelta. Pas de changements au général, Darwin Atapuma reste leader.

Gianni Meersman prend un bidon
© Muscat/Paumer/K.Dehlie Thorstad
En prenant le maillot rouge de leader hier soir, Darwin Atapuma (BMC Racing Team) s'est sûrement assuré de passer quelques jours en première position du classement général. Peut-être même jusqu'à samedi et la prochaine arrivée au sommet. En attendant, les favoris vont pouvoir économiser des forces dans une cinquième étape qui n'est pas destinée à créer des écarts. Ainsi, la première semaine devrait voir Christopher Froome (Team Sky), Esteban Chaves (Orica-BikeExchange) et les deux Movistar Alejandro Valverde et Nairo Quintana virer en tête avec une demi-minute de rab sur le reste des candidats au podium. Triple vainqueur de l'épreuve, Alberto Contador (Tinkoff) pointe lui à près de deux minutes d'Atapuma. Un déficit qui n'a encore rien d'insurmontable pour le talent d'El Pistolero quand on regarde les difficultés des deux dernières semaines mais qui le met quelque peu en danger et surtout en retard.

Le soleil et la chaleur sont des ingrédients indispensables à la Vuelta. Pourtant dès le départ en direction du Lugo c'est une vraie pluie océanique qui s'abat sur les coureurs. Les attaques immédiates de Tiago Machado (Team Katusha) et Julien Morice (Direct Energie) arrangent tout le monde et évitent une bataille humide en début de course. L'écart tournera autour des cinq minutes toute la journée. Puis le coureur portugais va se retrouver tout seul à l'avant et ses espoirs d'atteindre la ligne en premier s'amenuisent. La longue route monotone qui emmène la caravane de la Vuelta vers l'arrivée va trouver un peu d'intérêt dans les trois derniers kilomètres. Alors que le soleil est revenu.

Avec une ascension non répertoriée aux trois kilomètres suivie d'un long faux-plat, une arrivée massive est peut-être à écarter. S'il y en a un qui doit hypothéquer toute chance de victoire à Madrid, c'est Steven Kruijswijk (Team LottoNL-Jumbo). Lourdement tombé alors que tout le monde voulait se placer à l'avant, le Néerlandais a mis de longue minutes avant de se relever et semblait très touché. Cette bosse n'aura pas non plus manqué d'animer le final côté course puisque deux coureurs tenteront de fausser compagnie au reste du peloton.

Philippe Gilbert avec le maillot de champion de Belgique
© Vélo 101
Philippe Gilbert a repris du poil de la bête depuis son titre de Champion de Belgique. Déjà à l'attaque le deuxième jour, il récidive cette fois-ci plus près de l'arrivée et sur un terrain propice à ses qualités de puncheur. Accompagné de Simon Clarke (Orica-BikeExchange), le Belge creusera un bel écart avant de voir les hommes les plus rapides revenir sous la flamme rouge. Les Etixx-Quick Step remontent à tout vitesse Gianni Meersman et au même moment, de l'autre côté de la route, une chute intervient. Plusieurs coureurs sont à terre et seule une quinzaine de résistants va se jouer la gagne. Parmi eux, Kévin Reza (FDJ) très bien placé et qui voit là une chance unique d'inscrire la plus belle ligne de son palmarès. Mais le Français n'aura pas assez de puissance pour remonter à la première place et terminera troisième.

L'arrivée en faux-plat montant ne permet pas aux sprinteurs de partir de trop loin. Une fois de plus bien emmené par Zdenek Stybar (Etixx-Quick Step), le vainqueur de dimanche va récidiver. Personne ne peut remonter à son pédalier et ce n'est pas la petite vague créée dans les derniers mètres sur Fabio Felline (Trek-Segafredo) qui changera quelque chose. Les commissaires espagnols ne sont visiblement pa les mêmes qu'à Hambourg dimanche dernier et ne jugent pas nécessaire de déclasser Meersman qui s'envole tout droit vers le deuxième succès de sa saison. Ces quatre jours sont en train de le changer et ce n'est sûrement pas fini.

Demain, 163,2 kilomètres entre Monforte de Lemos et Luintra Ribera Sacra. Un profil taillé sur mesure pour les baroudeurs voulant éviter un nouveau sprint.

Classement 5ème étape :

1. Gianni Meersman (BEL, Etixx-Quick Step) les 171,3 km en 4h16'42" (40,0 km/h)
2. Fabio Felline (ITA, Trek-Segafredo) m.t.
3. Kévin Reza (FRA, FDJ) m.t.
4. Luis-Leon Sanchez (ESP, Astana) m.t.
5. Zico Waeytens (BEL, Team Giant-Alpecin) m.t.
6. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) m.t.
7. Romain Hardy (FRA, Cofidis) m.t.
8. Jean-Pierre Drucker (LUX, BMC Racing Team) m.t.
9. Kenneth Vanbilsen (BEL, Cofidis) m.t.
10. José Goncalves (POR, Caja Rural-Seguros RGA) m.t.

Classement général :

1. Darwin Atapuma (COL, BMC Racing Team) en 17h39'23"
2. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) à 29 sec.
3. Chris Froome (GBR, Team Sky) à 33 sec.
4. Esteban Chaves (COL, Orica-BikeExchange) à 39 sec.
5. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) m.t.
6. Samuel Sanchez (ESP, BMC Racing Team) à 1'01"
7. Ruben Fernandez (ESP, Movistar Team) à 1'11"
8. Leopold Konig (RTC, Team Sky) à 1'13"
9. Peter Kennaugh (GBR, Team Sky) à 1'15".
10. Gianluca Brambilla (ITA, Etixx-Quick Step) à 1'23"

Classement par points :

1. Gianni Meersman (BEL, Etix-Quick Step) 51 pt
2. Alexandre Geniez (FRA, FDJ) 26 pt
3. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 26 pt
4. Lilian Calmejane (FRA, Direct Energie) 25 pt
5. Fabio Felline (ITA, Trek-Segafredo) 20 pt
6. Ruben Fernandez (ESP, Movistar Team) 20 pt
7. Michael Schwarzmann (ALL, Bora-Argon 18) 20 pt
8. Darwin Atapuma (COL, BMC Racing Team) 20 pt
9. Benjamin King (USA, Cannondale-Drapac) 18 pt
10. Kévin Reza (FRA, FDJ) 16 pt

Classement de la montagne :

1. Alexandre Geniez (FRA, FDJ) 10 pt
2. Thomas De Gendt (BEL, Lotto-Soudal) 8 pt
3. Lilian Calmejane (FRA, Direct Energie) 5 pt
4. Simon Pellaud (SUI, IAM Cycling) 4 pt
5. Pieter Serry (BEL, Etixx-Quick Step) 4 pt
6. Tiago Machado (POR, Team Katusha) 3 pt
7. Laurent Pichon (FRA, FDJ) 3 pt
8. Darwin Atapuma (COL, BMC Racing Team) 3 pt
9. Cesare Benedetti (ITA, Bora-Argon 18) 2 pt
10. Axel Domont (FRA, Ag2r La Mondiale) 2 pt

Classement du combiné :

1. Darwin Atapuma (COL, BMC Racing Team) 14 pt
2. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 18 pt
3. Lilian Calmejane (FRA, Direct Energie) 18 pt
4. Ruben Fernandez (ESP, Movistar Team) 22 pt
5. Benjamin King (USA, Cannondale-Drapac) 76 pt
6. Alexandre Geniez (FRA, FDJ) 84 pt
7. Angel Madrazo (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) 91 pt
8. Tiago Machado (POR, Team Katusha) 113 pt
9. Cesare Benedetti (ITA, Bora-Argon 18) 120 pt
10. Simon Pellaud (SUI, IAM Cycling) 129 pt

Classement par équipes :

1. Movistar Team (ESP) en 52h00'15"
2. BMC Racing Team (USA) à 52 sec.
3. Cannondale-Drapac (USA) à 1'01"
4. Team Sky (GBR) à 1'05"
5. Etixx-Quick Step (BEL) à 1'43"
6. Caja Rural-Seguros RGA (ESP) à 2'36"
7. Dimension Data (AFS) m.t.
8. IAM Cycling (SUI) à 3'55"
9. Cofidis (FRA) à 4'13"
10. Team LottoNL-Jumbo (PBS) à 4'24"

<< Article précédent | Article suivant >>

Fulcrum Speed 40c
Tour Métropole Nice
KTM mai18
Abus mai18
Maurienne Tourisme