FLASHS

Piste

4 Jours de Grenoble — Des chasses endiablées à Grenoble

Publié le 25/10/2013 14:38

4 Jours de Grenoble # 2. Le classement est chamboulé à l'issue de la deuxième soirée des 4 Jours de Grenoble. Keisse et De Buyst sont en jaune mais ça reste ouvert.

Boudat-Marvulli en jaune à l'issu de la première chasseBoudat-Marvulli en jaune à l'issu de la première chasse | © Anaïs George-MollandLes coureurs ont offert une chasse endiablée au public grenoblois à l'occasion de la deuxième soirée des 4 Jours de Grenoble. Très rapidement, l'équipe belge Keisse-De Buyst a dévoilé ses intentions et sa grande forme en prenant un tour en costaud, imitée par la suite par les autres équipes prétendant à la victoire finale. Malgré un marquage évident entre les favoris, l'équipe championne du monde Brisse-Kneisky parvient à reprendre un tour, accompagnée par la prometteuse équipe Pijourlet-Gougeard. C'est à ce moment précis que la course va s'emballer. Nous sommes à mi-course. L'équipe belge, très en forme, sort du peloton lancé à vive allure. Très vite, elle parvient à prendre un demi-tour. C'est alors qu'une fusée rose, Thomas Boudat, déboule hors du paquet pour combler, avec Franco Marvulli, l'écart les séparant des Belges.

Ces deux équipes vont prendre le tour ensemble, revenant dans le même tour que l'équipe championne du monde et les jeunes français Pijourlet-Gougeard. Après une petite temporisation et le retour dans le même tour de quatre autres équipes, Keisse et De Buyst s'extirpent une nouvelle fois du peloton et parviennent à prendre le tour, suivis par l'inépuisable Boudat et par l'équipe tchèque Morkov-Kadlec.

Après ce tour de force, aucune autre équipe ne parvient à sortir du peloton, à dix minutes de la fin de cette chasse. Ce sont donc les sprints classement-intermédiaires qui permettront de départager les trois équipes en lice pour la victoire. L'équipe franco-suisse va être la plus rapide à ce petit jeu. Elle est la seule à remporter des points sur les trois sprints. Elle remporte donc logiquement cette chasse très animée. Marvulli-Boudat s'emparent du même coup de la tête du classement général provisoire, avec un tour d'avance sur l'équipe belge Keisse-De Buyst et deux tours sur les anciens leaders, les Espagnols Torres-Muntaner.

La chasse de 20 minutes, remportée par les champions du monde Brisse-Kneisky, chamboule cependant ce classement. En effet, Keisse-De Buyst parviennent à revenir dans le même tour que l'équipe franco-suisse, et les devancent avec 5 points au classement général. A un tour, on retrouve trois équipes : les Espagnols Torres-Muntaner, les Français Kneisky-Brisse et les Tchèques Morkov-Kadlec. La troisième soirée de ces 4 Jours de Grenoble promet donc d'être passionnante !

Classement général après deux soirées :

1. Iljo Keisse/Jasper De Buyst 110 pt
2. Franco Marvulli/Thomas Boudat 105 pt
3. David Muntaner/Albert Torres 93 pt et 1 tour
4. Morgan Kneisky/Vivien Brisse 81 pt et 1 tour
5. Jesper Morkov/Milan Kadlec 59 pt et 1 tour
6. Omar Bertazzo/Liam Bertazzo 58 pt et 3 tours
7. Alexis Gougeard/Jules Pijourlet 26 pt et 4 tours
8. Julien Duval/Romain Le Roux 26 pt et 4 tours
9. Clément Carisey/Bastien Ruffinengo 32 pt et 6 tours
10. Nicky Cocquyt/Tim Mertens 27 pt et 6 tours
11. François Lamiraud/Kévin Fouache 23 pt et 8 tours

Ryan Hellal en jauneRyan Hellal en jaune | © Anaïs George-MollandGrosse surprise pour le Master du Sprint Samse. Le public grenoblois s'attendait à retrouver en finale de la vitesse le champion du monde en titre Stefan Bötticher et son prédécesseur Grégory Baugé. Mais François Pervis et Michael D'Almeida en avaient décidé autrement. Ils parviennent tous deux à sortir les favoris annoncés en demi-finale. En finale, François Pervis réussit à prendre le dessus sur Michael D'Almeida, qui pourra tout de même se consoler en se disant qu'il a porté en échec le grand Gregory Baugé !

Ryan Hellal écrase la deuxième soirée. Le jeune Rhônalpin Ryan Hellal avait à cœur de réussir à conserver son maillot jaune, hier soir, face à son fan-club, qui avait fait le déplacement. Et il n'a pas déçu ses supporters, bien au contraire... Au coude à coude avec le Bisontin Corentin Arnoux le premier soir, il a écrasé la concurrence pour cette deuxième soirée en remportant la course aux points et le scratch. Son dauphin Arnoux a désormais 14 points de retard.

Tom England en costaud. Lors de la course aux points, les Alsaciens entreprennent un gros travail d'équipe en attaquant le leader du général de toute part. Très attentif, il ne laissera jamais partir ses concurrents directs, à savoir Yanis Matmour (Alsace) et Anthony Girollet (Rhône-Alpes). Ce marquage va profiter à deux coureurs, Vincent Mehn et Quentin Dance, qui vont parvenir à prendre un tour d'avance sur le peloton. C'est finalement Vincent Mehn qui arrache la victoire. La course scratch aura quant à elle été le lieu de suprématie du jeune England. Il décroche la victoire après un sprint d'anthologie, conservant du même coup son maillot de leader, devant Matmour et Mehn, qui aura fait la bonne opération de la soirée. - Anaïs George-Molland

INSCRIPTION EN LIGNE