FLASHS

Piste

Pour deux petits centièmes...

Publié le 24/03/2010 22:25

Championnats du Monde. Les Australiens Anna Meares et Cameron Meyer entament victorieusement les Mondiaux, et la France est défaite en vitesse par équipes.

Anna Meares domine le 500 mètresAnna Meares domine le 500 mètres | © Cycling AustraliaLe cyclisme sur piste redistribue cette semaine ses titres mondiaux, en pleine année inter-olympiades. Deux ans après Pékin, deux ans avant Londres, les meilleurs pistards du monde vont s'affronter tout au long de la semaine sur le parquet de la piste de Ballerup, tout près de Copenhague, au Danemark. Le programme est chargé. Dix-neuf épreuves pour autant de titres mondiaux. Il a démarré aujourd'hui, quatre finales étant au programme de la première des cinq soirées.

Il y a un an à Pruszkow, l'Australie s'était affirmée comme la nouvelle nation reine de la discipline, avec dix médailles dont quatre titres mondiaux. Et sa moisson de succès, l'Australie veut l'entamer le plus tôt possible. C'est donc Anna Meares qui s'y colle dès la première finale du soir, celle du 500 mètres. Sur deux tours de piste chronométrés, la championne olympique de la discipline (l'épreuve a disparu du calendrier olympique après les Jeux 2004) obtient son troisième titre mondial après ceux de 2004 et 2007. Anna Meares renoue en effet avec le titre mondial en accomplissant les 500 mètres en 33"381, soit 8 centièmes de seconde de mieux que la tenante du titre et recordwoman du monde Simona Krupeckaite. Le podium est complété par la Biélorusse Olga Panarina. Les Françaises Sandie Clair et Virginie Cueff ont terminé 5ème et 13ème.

Convaincante, l'équipe d'Australie ? Vous ne pensez pas si bien dire. Dans la foulée de cette première médaille d'or est arrivé un deuxième titre mondial. Celui-là, Cameron Meyer l'avait déjà décroché l'an passé en Pologne. A 22 ans, le pistard de l'équipe Garmin-Transitions a obtenu ce soir son deuxième titre mondial de la course aux points. Sacré champion d'Australie du contre-la-montre en janvier et troisième du Tour d'Oman sur la route en février, Cameron Meyer a largement devancé ses adversaires sur les 40 kilomètres de l'épreuve. Avec 70 points amassés, il devance le Néerlandais Peter Schep de 37 points et le Tchèque Milan Kadlec de 43 points. Médaillé d'argent à Manchester il y a deux ans, le Français Christophe Riblon se classe cette fois 6ème avec un total de 17 points.

Sarah Hammer reine de la poursuiteSarah Hammer reine de la poursuite | © Casey Gibson/USA CyclingPas d'Australienne en phase finale de la poursuite individuelle féminine mais une poursuiteuse tenace en la personne de Wendy Houvenaghel. A 35 ans, la Britannique n'a jamais conquis ce titre, en dépit d'une médaille d'argent aux JO de Pékin en 2008 et aux Mondiaux de Pruszkow en 2009. La voici décidément abonnée à ce métal. Elle a en effet dû s'incliner, cette fois derrière l'Américaine Sarah Hammer, 26 ans et déjà sacrée en poursuite en 2006 et 2007. Si Wendy Houvenaghel est partie la plus vite sur les 500 premiers mètres, les 2500 mètres restants ont tourné à l'avantage de Sarah Hammer, qui a conclu l'épreuve avec 3"895 d'avance sur sa duelliste. En petite finale, la Lituanienne Vilija Sereikaite a battu la tenante du titre Alison Shanks, précédée de 648 millièmes de seconde.

Mais toutes les attentions se portaient ce soir sur le tournoi de vitesse par équipes, véritable chasse gardée de l'équipe de France, lauréate de dix des quinze éditions organisées et invaincue depuis quatre ans. En l'absence de Mickaël Bourgain, blessé et indisponible tout l'hiver, les Bleus inauguraient ce soir à Copenhague une nouvelle formule autour de Grégory Baugé pour démarreur, Kévin Sireau pour relayeur et Michael D'Almeida pour finisseur. Et cette talentueuse équipe de France n'a pas tardé à convaincre, décrochant le meilleur temps des séances qualificatives avec un excellent chrono et gagnant ainsi sa place en finale contre les Allemands Robert Förstemann, Maximilian Levy et Stefan Nimke. Or la finale ne s'est pas exactement déroulée comme l'auraient espéré les coureurs de l'équipe de France, dirigés par Florian Rousseau.

Les Allemands champions du monde de vitesse par équipesLes Allemands champions du monde de vitesse par équipes | © Copenhague 2010Trop discret cet hiver et handicapé par une chute en janvier, Grégory Baugé a flanché dans les premiers mètres de la finale, si bien qu'il a passé le relais à Kévin Sireau avec un retard de 19 centièmes de seconde sur les Allemands. Une lourde pénalité que ses coéquipiers n'ont pu rattraper. A la relance, Kévin Sireau a repris 3 centièmes aux Allemands. Plus impressionnant encore, Michael D'Almeida a comblé à lui seul 14 centièmes de retard, mais il a finalement manqué 2 centièmes tout ronds à la France pour conquérir le titre mondial. Une vraie déception tant le titre était à sa portée. Förstemann, Levy et Nimke ont ainsi mis fin au règne des Français, les deux formations étant rejointes sur le podium par les Britanniques Jason Kenny, Ross Edgar et Chris Hoy.

500 mètres Dames :

Finale :

1. Anna Meares (AUS, Australie) en 33"381
2. Simona Krupeckaite (LIT, Lituanie) en 33"462
3. Olga Panarina (BLR, Biélorussie) en 33"779
4. Willy Kanis (PBS, Pays-Bas) en 33"801
5. Sandie Clair (FRA, France) en 33"992
6. Kaarle McCulloch (AUS, Australie) en 34"349
7. Miriam Welte (ALL, Allemagne) en 34"407
8. Jinjie Gong (CHN, Chine) en 34"538
9. Lisandra Guerra (CUB, Cuba) en 34"674
10. Junhong Lin (CHN, Chine) en 34"803
11. Wai Sze Lee (HKG, Hong Kong) en 34"974
12. Jessica Varnish (GBR, Grande-Bretagne) en 34"992
13. Virginie Cueff (FRA, France) en 35"017
14. Monique Sullivan (CAN, Canada) en 35"334
15. Yvonne Hijgenaar (PBS, Pays-Bas) en 35"418
16. Rebecca Angharad James (GBR, Grande-Bretagne) en 35"515
17. Olga Streltsova (RUS, Russie) en 35"601
18. Gintare Gaivenyte (LIT, Lituanie) en 35"603
19. Helena Casas (ESP, Espagne) en 35"778
20. Renata Dabrowska (POL, Pologne) en 35"864
21. Elisa Frisoni (ITA, Italie) en 36"255

Course aux points Messieurs :

Finale :

1. Cameron Meyer (AUS, Australie) 70 pt
2. Peter Schep (PBS, Pays-Bas) 33 pt
3. Milan Kadlec (TCH, République Tchèque) 27 pt
4. Chris Newton (GBR, Grande-Bretagne) 26 pt
5. Ingmar De Poortere (BEL, Belgique) 24 pt
6. Christophe Riblon (FRA, France) 17 pt
7. Walter-Fernando Perez (ARG, Argentine) 13 pt
8. Roger Kluge (ALL, Allemagne) 13 pt
9. Daniel Kreutzfeldt (DAN, Danemark) 10 pt
10. Makoto Iijima (JAP, Japon) 8 pt
11. Andreas Müller (AUT, Autriche) 8 pt
12. Carlos Torrent (ESP, Espagne) 5 pt
13. Lukasz Bujko (POL, Pologne) 3 pt
14. Angelo Ciccone (ITA, Italie) 3 pt
15. Ho Ting Kwok (HKG, Hong Kong) 0 pt
16. Tristan Marguet (SUI, Suisse) 0 pt
Abandons : Zachary Bell (CAN, Canada), Ioannis Tamouridis (GRE, Grèce), Thomas Scully (NZL, Nouvelle-Zelande), Artur Ershov (RUS, Russie)
Non-partant : José-Ramon Infante (MEX, Mexique)

Poursuite individuelle Dames :

Qualifications :

1. Sarah Hammer (USA, Etats-Unis) en 3'27"826
2. Wendy Houvenaghel (GBR, Grande-Bretagne) en 3'30"377
3. Alison Shanks (NZL, Nouvelle-Zélande) en 3'31"259
4. Vilija Sereikaite (LIT, Lituanie) en 3'31"905
5. Ellen Van Dijk (PBS, Pays-Bas) en 3'33"704
6. Lesya Kalitovska (UKR, Ukraine) en 3'36"159
7. Jaime Nielsen (NZL, Nouvelle-Zélande) en 3'37"212
8. Vera Koedooder (PBS, Pays-Bas) en 3'37"466
9. Tara Whitten (CAN, Canada) en 3'38"315
10. Jian Fan (CHN, Chine) en 3'38"519
11. Pascale Schnider (SUI, Suisse) en 3'39"111
12. Na Ah Reum (COR, Corée) en 3'39"518
13. Sarah Kent (AUS, Australie) en 3'40"779
14. Verena Joos (ALL, Allemagne) en 3'41"092
15. Dalila Rodriguez (CUB, Cuba) en 3'41"277
16. Charlotte Becker (ALL, Allemagne) en 3'42"068
17. Elissavet Chantzi (GRE, Grèce) en 3'44"802
18. Ausrine Trebaite (LIT, Lituanie) en 3'45"286
19. Vaida Pikauskaite (LIT, Lituanie) en 3'45"782
20. Debora Galvez (ESP, Espagne) en 3'46"051
21. Chanpeng Nontansin (THA, Thaïlande) en 3'54"945
22. Wong Wan Yiu Jamie (HKG, Hong Kong) en 3'59"093

Finale :

1. Sarah Hammer (USA, Etats-Unis) en 3'28"601
2. Wendy Houvenaghel (GBR, Grande-Bretagne) en 3'32"496

Petite finale :

3. Vilija Sereikaite (LIT, Lituanie) en 3'32"085
4. Alison Shanks (NZL, Nouvelle-Zélande) en 3'32"733

Vitesse par équipes Messieurs :

Qualifications :

1. France (FRA) en 43"373
2. Allemagne (ALL) en 43"458
3. Grande-Bretagne (GBR) en 43"802
4. Chine (CHN) en 44"017
5. Nouvelle-Zélande (NZL) en 44"450
6. Russie (RUS) en 44"498
7. Australie (AUS) en 44"578
8. Pays-Bas (PBS) en 44"630
9. Pologne (POL) en 44"820
10. Japon (JAP) en 45"136
11. Canada (CAN) en 45"523
12. République Tchèque (TCH) en 45"674
13. Grèce (GRE) en 45"730
14. Ukraine (UKR) en 45"795
15. Espagne (ESP) en 46"071
16. Italie (ITA) en 46"436

Finale :

1. Allemagne (ALL) en 43"433
2. France (FRA) en 43"453

Petite finale :

3. Grande-Bretagne (GBR) en 43"590
4. Chine (CHN) en 44"002

Sport 101 Facebook V4

KTM