FLASHS

Pros

4 Jours de Dunkerque — Sarreau a dominé les favoris

Publié le 08/05/2018 18:05

4 Jours de Dunkerque. Marc Sarreau s'est imposé sur le sprint massif de cette première étape. Le sprinteur a devancé ses compatriotes Bryan Coquard et Rudy Barbier. Il est le premier leader de la course

Marc Sarreau 4 Jours de DunkerqueMarc Sarreau 4 Jours de Dunkerque | © Belga 

Deuxième l’année passée sur la première étape des 4 jours de Dunkerque, Marc Sarreau (Groupama FDJ) n’a, cette fois-ci, pas manqué le coche sur cette 64ème édition. Seul dans les trois derniers kilomètres, l’habituel poisson-pilote d’Arnaud Démare s’est parfaitement placé dans les roues des leaders. Dans le sillage de Bouhanni (Cofidis) ou de Wippert (Roompot Nederlandse Loterij), Sarreau a réalisé un effort supruissant pour lever les bras sur la ligne à La Bassée. Il a devancé Bryan Coquard (Vital Concept CC), mal placé à l’approche des 400 derniers mètres. Nacer Bouhanni a, quant à lui, joué de malchance. Le sprinteur de la Cofidis a été enfermé contre les barrières par Eduard Grosu (Nippo Vini Fantini) et n’a pu lancer son effort aux 300 mètres.

Montée en puissance 

C’est déjà la cinquième victoire cette saison pour Marc Sarreau après ses succès sur le Circuit de la Sarthe, la Roue Tourangelle ou l’Etoile de Bessèges. Le jeune sprinteur de 24 ans a d’ailleurs tenu à féliciter ses équipiers. « L’équipe a fait un très bon boulot toute la journée, on est les seuls à avoir roulé même si les équipes de sprinteurs nous ont aidé dans le final. Cette victoire récompense le travail de toute l’équipe. Qu’il y ait n’importe quel sprinteur sur la course, l’importance c’est de gagner et aujourd’hui ça m’a souri ». Mercredi, Sarreau sera le premier leader de la course. Il pourrait le conserver car l’étape ne sera guère accidentée. Le final sera, comme ce mardi, propice aux hommes rapides. 

Greipel absent des débats 

André Greipel, bien protégéAndré Greipel, bien protégé | © Sirotti

Entre Dunkerque et La Bassée, l’équipe Groupama FDJ a roulé toute la journée en tête du peloton. Les hommes de Marc Madiot ont bien géré l’écart avec le groupe d’échappée composé de Romain Combaud (Delko Marseille KTM), Jérémy Lecoq (Vital Concept CC) et de Pierre Idjouadiene  (Roubaix Lille Métropole). Le trio tricolore n’a jamais compté une avance suffisante pour croire à la victoire d’étape. Surtout que derrière, les équipes de sprinteurs nourrissaient des ambitions de succès sur cette première journée dans le Nord de la France. A 12 kilomètres de l’arrivée, les trois hommes ont du se résigner à laisser filer le peloton et les trains de sprinteurs ont pu se mettre en place à l'approche du final. Les Directs Energie autour d’Adrien Petit et les Lotto Soudal autour de Greipel ont bien géré le tempo en tête de peloton. Mais ce mardi, le plus malin était bien Marc Sarreau, qui n’avait alors plus d’équipier. L'Allemand, ultra favori pour cette première étape n'a même pas disputé le sprint, absent du top 10. -Léo Labica

Classement de la première étape : 

1. Marc Sarreau (FRA, Groupama FDJ) en 3h56’19’’
2. Bryan Coquard (FRA, Vital Concept CC) m.t.
3. Rudy Barbier (FRA, AG2R La Mondiale) m.t.
4. Wouter Wispert (NER, Roompot Nederlandse Loterij) m.t.
5. Timothy Dupont (BEL, Wanty Groupe Gobert)

Classement général à l'issue de la première étape : 

1. Marc Sarreau (FRA, Groupama FDJ) en 3h56’19’’
2. Jérémy Lecroq (FRA, Vital Concept CC) à 1sec.
3. Bryan Coquard (FRA, Vital Concept CC) à 4sec.
4. Romain Combaud (FRA, Delko Marseille KTM) à 5sec
5. Rudy Barbier (FRA, AG2R La Mondiale) à 6sec.