FLASHS

Pros

Dans les cordes de Moreno

Publié le 01/09/2013 18:33

Vuelta # 9. Le vainqueur de la Flèche Wallonne s'impose dans le mur de Valdepeñas de Jaen. Daniel Moreno empoche juste ce qu'il lui faut pour rafler le maillot rouge.

Nicolas Roche fait la descenteNicolas Roche fait la descente | © Unipublic/Graham WatsonC'est devenu une classique. Pas de celles qu'on dispute sur un jour au printemps, dans le nord de l'Europe, mais de ces étapes dont on ne peut plus se passer. Non pas que le passage du Tour d'Espagne à Valdepeñas de Jaen soit déterminant au classement général, mais le spectacle qu'offre l'escalade des ruelles à la verticale du village andalou perché dans les montagnes garantit un moment fort. Il est pratiquement écrit que la Vuelta ne fera plus escale en Andalousie sans faire un crochet par ce kilomètre infernal au bout duquel les coureurs à bout de souffle sont incapables d'effectuer un tour de pédale supplémentaire passé la ligne. Cela nécessite d'ailleurs l'emploi de dizaines de vacataires chargés d'évacuer les arrivants. Igor Anton avait été le premier à s'y imposer en 2010, puis Joaquim Rodriguez en 2011. A qui le tour ?

Francisco-Javier Aramendia (Caja Rural), Johnny Hoogerland (Vacansoleil-DCM), Lloyd Mondory (Ag2r La Mondiale), Anthony Roux (FDJ.fr) et Luke Rowe (Team Sky) se verraient bien gagner cette étape spectaculaire. Mais pour y parvenir ils doivent acquérir suffisamment d'avance sur le peloton dans une course longue de 163,7 kilomètres au départ d'Antequera, et dont la montée de l'Alto de los Failes (6,2 km à 5,8 %) à 16 kilomètres du but rompra la monotonie. Les cinq coureurs précités font le départ et personne ne leur conteste le droit de jouer les éclaireurs. Toutefois les équipes qui visent la victoire cet après-midi vont rapidement se faire connaître et bloquer l'avantage d'Aramendia, Hoogerland, Mondory, Roux et Rowe à six minutes et demie avant de fondre sur eux.

Dans les ruelles vertigineuses de Valdepeñas de Jaen, Daniel Moreno passe à l'attaqueDans les ruelles vertigineuses de Valdepeñas de Jaen, Daniel Moreno passe à l'attaque | © SirottiIl y a en jeu une belle victoire d'étape pour les meilleurs puncheurs du peloton, mais aussi un maillot rouge qui ne s'est certainement pas fixé au bout d'une semaine de course. Janez Brajkovic, Vincenzo Nibali, Christopher Horner et Nicolas Roche s'en sont partagé le port. Mais les 10 secondes de bonification promises au vainqueur du jour et les quelques différences qu'il lui sera possible de créer dans le dernier kilomètre vertigineux nourrissent la convoitise de bien des coureurs. A commencer par le vainqueur de la Flèche Wallonne Daniel Moreno (Team Katusha), 3ème à 17 secondes de Nicolas Roche (Team Saxo-Tinkoff) au classement général, et qui a pris du galon au sein de sa formation. C'est pour le porteur du maillot vert du classement par points que l'équipe russe, associée à la formation Movistar Team, préparera le final.

Valverde et Rodriguez continuent à grignoter leur retard sur Nibali.

Les desseins des meilleurs puncheurs du peloton condamnent l'échappée  d'Aramendia, Hoogerland, Mondory, Roux et Rowe à 25 kilomètres de l'arrivée, peu avant le début de l'ascension roulante de l'Alto de los Failes. Nombreux sont ceux à percevoir cette montée préliminaire comme un tremplin vers Valdepeñas de Jaen. Les tentatives d'Amets Txurruka (Caja Rural) puis Robert Kiserlovski (RadioShack-Leopard) avortent dans l'ascension, pas celle d'Edvald Boasson-Hagen (Team Sky), qui démarre à 17 kilomètres de l'arrivée, franchit le sommet en tête et s'engage à tombeau ouvert sur la route qui plonge dans la vallée. Derrière lui la chasse est ouverte. Par les Movistar d'abord, par les Katusha ensuite. Elle permettra de saisir le Norvégien au bas de la descente, avant l'explication dans le mur.

Daniel Moreno trouve tout juste l'énergie de lever un bras, tout au fond Nicolas Roche arrivera une seconde trop tardDaniel Moreno trouve tout juste l'énergie de lever un bras, tout au fond Nicolas Roche arrivera une seconde trop tard | © SirottiDepuis sa victoire à la Flèche Wallonne, Daniel Moreno apparaît comme un leader à part entière chez Katusha. Il s'est mis en tête d'aller chercher le maillot rouge, et c'est pourquoi il démarre à 800 mètres du but sur la chaussée étroite qui grimpe en ligne droite dans les ruelles de Valdepeñas de Jaen. Le démarrage de l'Espagnol est édifiant. Il le propulse plusieurs mètres devant Alejandro Valverde (Movistar Team) et Joaquim Rodriguez (Team Katusha), qui se dégagent derrière lui. Commence alors pour Moreno un sprint ravageur pour non seulement s'offrir une seconde victoire d'étape cinq jours après celle de Fisterra, mais surtout repousser suffisamment Nicolas Roche pour lui chiper le maillot rouge. L'Irlandais coupera la ligne 1 seconde trop tard. Et voilà le maillot de leader qui change à nouveau de camp pour couronner Dani Moreno.

Derrière le nouveau leader du classement général, 5ème tout de même du Tour d'Espagne l'année passée, les favoris se maintiennent dans un mouchoir de poche. Mais Valverde et Rodriguez continuent à grignoter leur retard sur Vincenzo Nibali (Astana). Outre les 5 secondes qu'ils lui reprennent encore sur le terrain, ils s'adjugent respectivement 6 et 4 secondes de bonification. L'exercice du jour se sera en revanche avéré trop périlleux pour Thibaut Pinot (FDJ.fr), en retrait dans la montée de l'Alto de los Failes et bien plus mal à l'aise dans sa descente. Il concède 58 secondes à l'arrivée et recule de la 13ème à la 18ème place au classement général. Juste devant Warren Barguil (Argos-Shimano) qui confirme décidément ses talents de grimpeur sur cette Vuelta en se classant encore 9ème cet après-midi.

Demain lundi, la dixième étape sera encore sélective entre Torredelcampo et Güejar Sierra (186,8 km).

Classement 9ème étape :

1. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) les 163,7 km en 4h18'57" (37,9 km/h)
2. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) à 4 sec.
3. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) m.t.
4. Nicolas Roche (IRL, Team Saxo-Tinkoff) à 8 sec.
5. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 9 sec.
6. Rinaldo Nocentini (ITA, Ag2r La Mondiale) m.t.
7. Vincenzo Nibali (ITA, Astana) m.t.
8. Philippe Gilbert (BEL, BMC Racing Team) à 13 sec.
9. Warren Barguil (FRA, Argos-Shimano) m.t.
10. Igor Anton (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 15 sec.

Classement général :

1. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) en 35h58'34"
2. Nicolas Roche (IRL, Team Saxo-Tinkoff) à 1 sec.
3. Vincenzo Nibali (ITA, Astana) à 20 sec.
4. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) à 22 sec.
5. Christopher Horner (USA, RadioShack-Leopard) à 28 sec.
6. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) à 56 sec.
7. Leopold Konig (TCH, Team NetApp-Endura) à 1'09"
8. Haimar Zubeldia (ESP, RadioShack-Leopard) à 1'10"
9. Rigoberto Uran (COL, Team Sky) à 1'24"
10. Ivan Santaromita (ITA, BMC Racing Team) à 1'25"

Classement par points :

1. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) 93 pt
2. Nicolas Roche (IRL, Team Saxo-Tinkoff) 68 pt
3. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 65 pt
4. Michael Matthews (AUS, Orica-GreenEdge) 53 pt
5. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) 49 pt
6. Maximiliano Richeze (ARG, Lampre-Merida) 40 pt
7. Leopold König (TCH, Team NetApp-Endura) 39 pt
8. Gianni Meersman (BEL, Omega Pharma-Quick Step) 38 pt
9. Fabian Cancellara (SUI, RadioShack-Leopard) 36 pt
10. Philippe Gilbert (BEL, BMC Racing Team) 35 pt

Classement de la montagne :

1. Nicolas Roche (IRL, Team Saxo-Tinkoff) 15 pt
2. Leopold König (TCH, Team NetApp-Endura) 12 pt
3. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) 12 pt
4. Nicolas Edet (FRA, Cofidis) 11 pt
5. Edvald Boasson-Hagen (NOR, Team Sky) 5 pt
6. Winner Anacona (COL, Lampre-Merida) 5 pt
7. Domenico Pozzovivo (ITA, Ag2r La Mondiale) 4 pt
8. Christopher Horner (USA, RadioShack-Leopard) 3 pt
9. Javier-Francisco Aramendia (ESP, Caja Rural) 3 pt
10. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 3 pt

Classement du combiné :

1. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) 5 pt
2. Nicolas Roche (IRL, Team Saxo-Tinkoff) 5 pt
3. Leopold König (TCH, Team NetApp-Endura) 16 pt
4. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 17 pt
5. Christopher Horner (USA, RadioShack-Leopard) 25 pt
6. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) 25 pt
7. Ivan Basso (ITA, Cannondale) 40 pt
8. Domenico Pozzovivo (ITA, Ag2r La Mondiale) 43 pt
9. Thibaut Pinot (FRA, FDJ.fr) 55 pt
10. Edvald Boasson-Hagen (NOR, Team Sky) 80 pt

Classement par équipes :

1. Movistar Team (ESP) en 107h00'10"
2. Team Saxo-Tinkoff (DAN) à 17 sec.
3. RadioShack-Leopard (LUX) à 32 sec.
4. Astana (KAZ) à 1'24"
5. Team NetApp-Endura (ALL) à 2'46"
6. Team Katusha (RUS) à 3'04"
7. Euskaltel-Euskadi (ESP) à 6'35"
8. FDJ.fr (FRA) m.t.
9. BMC Racing Team (USA) à 11'54"
10. Caja Rural (ESP) à 15'45"