FLASHS

Pros

David Veilleux se fait un nom

Publié le 10/08/2012 09:25

Mi-Août Bretonne # 1. Le canadien David Veilleux fait forte impression en s'imposant en solitaire après une longue échappée. Son équipier Björn Thurau est 2ème.

David Veilleux gagne en solitaire la 1ère étape de la Mi-Août BretonneDavid Veilleux gagne en solitaire la 1ère étape de la Mi-Août Bretonne | © Mathilde L'Azou

En ce matin d'août, au départ d'une des plus grandes courses bretonnes, la Mi-Août en Bretagne, les spectateurs avaient le sourire. La raison ? "Hé, le deuxième du Tour, il a gagné ici ! Le Rolland pareil !" Il est vrai que Christopher Froome (Team Sky) avait remporté cette épreuve de quatre jours en 2007, et que le meilleur français y avait remporté une étape. Le sourire, les coureurs l'avaient moins au départ de la première étape, reliant Grâces à Ploumagoar. En effet, la course promet d'être tendue au vu des nombreux favoris bretons, français, ou d'autres horizons.

C'est un monument qui attend dès les premiers kilomètres  le peloton : le Mené Bré, longue et difficile côté connue de tous les coureurs bretons, citée dans tous les briefings d'avant course comme LA difficulté du jour, celle où l'échappée devrait pouvoir se dessiner, et qui pourrait permettre aux favoris de se jauger. Au final, beaucoup de bruit pour pas grand-chose puisqu'au sommet le peloton reste en majorité groupé, laissant seulement filer un homme pour les points destinés au meilleur grimpeur. Ce n'est que peu après que les choses se décantent : 9 coureurs se retrouvent en tête avec une minute d'avance. Parmi eux, nous retrouvons surtout deux coursiers de la formation Europcar,  Björn Thurau et  David Veilleux, ainsi que le malouin de Bretagne-Schuller  Guillaume Blot. Les écarts ne sont pas très élevés, mais tiennent la route, malgré un contre qui s'organise à l'arrière, mené par Olivier Le Gac (Brest Iroise Cyclisme 2000) et contrôlé par Saïd Haddou (Team Europcar).

Mais Blot est contraint à l'abandon, victime d'une crise d'asthme et de début d'allergies. Bretagne-Schuller ne comptant plus aucun de ses hommes à l'avant, doit rouler, et assène un tel rythme qu'une partie du peloton est lâchée. On pense alors que l'échappée du jour est vouée à l'échec, mais non, le contre n'est repris qu'au cours du troisième tour de circuit final, sans difficultés majeures. Quant aux hommes de tête... Malgré sa vive accélération, le peloton ne contient pas dans ses rangs le vainqueur du jour. Le duo d'Europcar semble au-dessus du lot. Et c'est justement David Veilleux qui porte son attaque à deux tours de l'arrivée. Il est seul en tête, et conserve à l'amorce du dernier tour une trentaine de secondes d'avances sur son coéquipier Bjorn Thurau et les cinq autres coureurs.

La victoire est désormais acquise pour le jeune canadien, qui remporte donc l'étape du jour  une minute devant son coéquipier et  le français Alexandre Blain (Endura Racing). Le sprint du peloton est réglé par Maxime Le Montagner (Véranda Rideau-U) trois minutes plus tard.

Alors non, ce n'est pas Thomas Voeckler, ou encore Pierre Rolland qui a gagné. Oui il porte le même maillot que ces héros français, et lui aussi il a gagné. Mais aujourd'hui, le plus fort avait un autre nom, une autre gouaille, mais sera difficile à déloger de sa première place au général. David Veilleux se fait un nom dans le coeur des bretons. - Mathilde L'Azou

Classement :

1. David Veilleux (CAN, Team Europcar) les 179 km en 4h10'20"
2. Björn Thurau (ALL, Team Europcar) à 57 sec.
3. Alexandre Blain (FRA, Endura Racing) m.t.
4. Jules Pijourlet (FRA, Chambéry Cyclisme Formation) m.t.
5. Christer Rake (NOR, Joker Merida) m.t.
6. Romain Mathéou (FRA, Véranda Rideau-U) à 1'00"
7. Maxime Le Montagner (FRA, Véranda Rideau-U) à 3'01"
8. David Chopin (FRA, Bretagne) m.t.
9. Mark McNally (GBR, An Post-Sean Kelly) m.t.
10. Julian Alaphilippe (FRA, Armée de Terre) m.t.

GARMIN

INSCRIPTION EN LIGNE