FLASHS

Pros

Emma Pooley plume Judith Arndt

Publié le 29/09/2010 10:05

Championnat du Monde CLM Dames. La Britannique Emma Pooley réalise la meilleure performance à Geelong. Jeannie Longo répond mieux que prévu et termine 5ème.

Emma Pooley a déjà les Jeux de Londres dans le collimateurEmma Pooley a déjà les Jeux de Londres dans le collimateur | © SirottiIl est parfois de bon ton de savoir interpréter le langage des champions. Avec le temps, on a fini par se familiariser avec celui de Jeannie Longo. Ainsi, quand la Grenobloise au palmarès long comme ça annonce qu'elle doute de sa forme, c'est qu'elle couve une retentissante performance. Bien sûr, ce n'est pas elle qui grimpera sur la plus haute marche du podium du Championnat du Monde féminin du contre-la-montre, elle n'a d'ailleurs plus foulé les podiums mondiaux depuis neuf ans, mais à l'aube de son 52ème anniversaire, Jeannie Longo se maintient fièrement parmi les toutes meilleures mondiales, et de loin la meilleure athlète du cyclisme féminin français, dont elle est d'ailleurs la seule représentante au départ du Championnat du Monde chronométré cet après-midi à Geelong. Nous allons revenir sur sa performance...

Dans la foulée des coureurs Espoirs, ce sont donc les dames qui prennent part à leur Championnat du Monde du contre-la-montre. Elles inaugurent le parcours qu'emprunteront demain les professionnels masculins, à savoir un circuit de 22,9 kilomètres reprenant la majeure partie du tracé des courses en ligne, auquel ont été ajoutées deux petites portions. Les hommes en feront le tour deux fois demain, les femmes n'ont donc qu'une boucle à accomplir. La succession à Kristin Armstrong est ouverte. Il y a un an, l'Américaine avait conquis son second titre dans la spécialité mais cela n'avait guère modifié son intention de mettre un terme à sa carrière dans la foulée, laissant donc sa succession plus ouverte que jamais aujourd'hui en Australie, où règne une météo frisquette malgré le temps ensoleillé.

5ème du chrono des Mondiaux de Geelong, Jeannie Longo signe l'une de ses meilleures performances en dix ans5ème du chrono des Mondiaux de Geelong, Jeannie Longo signe l'une de ses meilleures performances en dix ans | © SirottiDans l'hémisphère sud, on n'a pas encore tout à fait quitté l'hiver. Tous les arbres n'ont d'ailleurs pas encore bourgeonné, et les coureuses doivent s'adapter. Jeannie Longo revient d'un séjour de trois semaines au Colorado, où la canicule l'a accompagnée tout au long de son stage en altitude. Seule représentante de l'équipe de France au départ des Mondiaux chronométrés, la championne tient à honorer sa vingt-neuvième sélection aux Championnats du Monde. Mais le climat australien la fait douter et elle ne cache pas son pessimisme à l'approche de l'événement. Or, si Jeannie Longo fait profil bas devant les micros, elle va vite relever la tête sur le vélo pour nous sortir une performance des grands jours. C'est bien simple, sa 4ème place aux JO de Pékin mise à part, elle n'avait plus signé pareille performance depuis dix ans !

Emma Pooley augmente régulièrement son avance sur ses adversaires.

A Geelong, Jeannie Longo va aller chercher le 5ème temps à 44 secondes du maillot arc-en-ciel. C'est sa meilleure performance dans un Championnat du Monde chronométré depuis son dernier titre mondial en 2001, puisque 7ème en 2002, 6ème en 2003, 15ème en 2004, 19ème en 2006, 7ème en 2007, 13ème en 2008 et 10ème en 2009. Voilà pour la petite sensation du jour, il fallait tout de même tirer notre chapeau à la championne, même si quatre femmes ont su faire mieux pour se disputer la victoire. Quatre pour un titre ? Pas exactement car une femme a dominé les débats tout au long des 22,9 kilomètres de compétition. On attendait l'Allemande Judith Arndt, 4ème en 2005, 3ème en 2008 et 2ème en 2009, mais même débarrassée de Kristin Armstrong, il a fallu qu'elle trouve plus forte qu'elle.

Judith Arndt se retourne sur le chronomètre : pour l'or il faudra encore repasserJudith Arndt se retourne sur le chronomètre : pour l'or il faudra encore repasser | © SirottiEt plus forte, c'est la Britannique Emma Pooley. A bientôt 28 ans, la Londonienne est l'une des plus régulières du moment. Médaillée d'argent au contre-la-montre des Jeux Olympiques à Pékin, elle a déjà les Jeux de Londres dans le collimateur. Vainqueur cette année du Tour de l'Aude, de la Flèche Wallonne et du Grand Prix de Plouay (pour la seconde année de suite), Emma Pooley ne cesse de se bonifier avec le temps. En Australie, elle ne va finalement pas laisser ses adversaires la précéder dans l'exercice du contre-la-montre. Dès le départ, elle signe le meilleur temps et son avance va s'accentuer de manière progressive jusqu'à l'arrivée. Après 6,6 kilomètres, la Britannique repousse déjà Linda Villumsen de 4 secondes et Judith Arndt de 9 secondes, des différences qui vont se maintenir au 15ème kilomètre avant de s'accentuer.

Dans les 8 derniers kilomètres en effet, Emma Pooley hausse le ton et s'affirme comme la meilleure athlète du jour. En coupant la ligne d'arrivée, celle-là même qui définira les futurs champions du monde sur route vendredi, samedi et dimanche, la Britannique repousse Judith Arndt de 15 secondes et Linda Villumsen de 16 secondes. Parvenue in extremis à faire mieux que Villumsen, l'Allemande Judith Arndt empoche donc une nouvelle fois la médaille d'argent, mais pour l'or il faudra encore une fois repasser. Les trois médaillées mondiales à Geelong prennent donc position sur le podium, au pied duquel terminent les deux seules anciennes championnes du monde de la discipline, l'Américaine Amber Neben 4ème et notre inaltérable Jeannie Longo à la 5ème place. De quoi donner le moral pour samedi.

Consultez la galerie photos des Championnats du Monde

Classement :

1. Emma Pooley (Grande-Bretagne) les 22,9 km en 32'48" (41,7 km/h)
2. Judith Arndt (Allemagne) à 15 sec.
3. Linda Villumsen (Nouvelle-Zélande) à 16 sec.
4. Amber Neben (Etats-Unis) à 38 sec.
5. Jeannie Longo-Ciprelli (France) à 44 sec.
6. Evelyn Stevens (Etats-Unis) à 1'00"
7. Tara Whitten (Canada) à 1'06"
8. Shara Gillow (Australie) à 1'13"
9. Emilia Fahlin (Suède) à 1'22"
10. Tatiana Guderzo (Italie) à 1'26"
Classement complet