FLASHS

Pros

La prise de pouvoir de Miguel Angel Lopez

Publié le 28/03/2019 17:10

C'est une confrontation Colombie-Angleterre qui a eu lieu sur cette quatrième étape du Tour de Catalogne. Mais c'est finalement le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) qui réalise le coup double : étape et général.

Ce lundi s’est élancé la 99ème édition du Tour de Catalogne (25-31 mars). Une course où les puncheurs et grimpeurs pourront trouver leur bonheur et peaufiner leur préparation en vue des objectifs de l’été. 7 jours de courses seront au programme afin de connaître le successeur d’Alejandro Valverde (Movistar), le champion du Monde. 

Parcours de la 99ème édition du Tour de CatalogneParcours de la 99ème édition du Tour de Catalogne | © voltacatalunya

Les trois première étapes ont connu des arrivées différentes. Lors de la première étape, lundi, c’est le Belge Thomas De Gendt (Lotto Soudal) et surement le meilleur baroudeur du peloton qui s’est imposé en solitaire avec plus de 2min30 d’avance sur le peloton. Le lendemain, sprint en montée, c’est l’Australie Michael Matthews (Sunweb) qui s’est illustré et remporte sa première victoire de la saison. Enfin, hier, c’était l’une des étapes reine avec une arrivée au sommet de Vallter 2000. Les purs grimpeurs se sont détachés et c’est finalement un groupe de 5 coureurs composé d’Egan Bernal (Sky), Dan Martin (UAE Emirates), Miguel Angel Lopez (Astana), Nairo Quintana (Movistar) et Adam Yates (Michelton-Scott) qui s’est joué la victoire. Victoire qui est revenue au Britannique Adam Yates (Michelton-Scott). A l’issue de cette première partie du Tour de Catalogne, le maillot de leader est toujours sur les épaules du vainqueur de la première étape Thomas De Gendt (Lotto Soudal) mais qui devrait lui être pris sur cette quatrième étape qui est le juge de paix de cette 99ème édition. 

Thomas De Gendt (Lotto Soudal) leader du classement général au départ de la 4ème étapeThomas De Gendt (Lotto Soudal) leader du classement général au départ de la 4ème étape | © voltacatalunya

Les coureurs n’auront donc pas eu le temps de digérer les cols de la veille. Ce jeudi 28 mars, ils devront une nouvelle fois affronter la montagne avec trois cols de prévus sur l’étape 4 du Tour de Catalogne 2019. Cette quatrième étape, longue de 150,3 kilomètres, mènera le peloton entre Llanars et La Molina. La première montée arrivera rapidement,  32km après que le départ ait été donné à 12h50, avec le Coll de Coubet (12,6km à 5,5%). Seuls deux sprints bonification à Ripoll (km61) et à Alp (km129) s’offriront aux coureurs qui ne pourront pas se « reposer » durant ces premières heures de course. Il faudra bien se préparer pour la suite car tout va s’enchaîner derrière avec le gros morceau de la journée avec le Port de la Creueta (18,6km à 5%) au km76. Puis, pour finir cette étape en beauté, la double ascension et l’arrivée vers La Molina (12km à 4,3%) qui verra très certainement les meilleurs grimpeurs et les favoris s’attaquer.

Profil de la quatrième étapeProfil de la quatrième étape | © ProCyclingStats

Une échappée de 3 puis de 4, des coureurs intercalés qui n’ont jamais réussi à faire la jonction, voilà le début de course. Aucune véritable échappée avant la première difficulté du jour mais c’est finalement après la première ascension qu’un groupe de 25 coureurs est sorti où 3 hommes P.Bevin (CCC), G.Muhlberger (Bora Hansgrohe) et C.Verona (Moivistar) se sont extirpés comptant 1’15“ d’avance sur les poursuivants et 3’30“ sur le peloton à 35km de l’arrivée. Mais Marc Soler (Movistar), présent dans le groupe de poursuivants fournit un effort de taille et parvient a ramener un groupe de 9 sur les échappées, dans un optique de préparer le terrain pour leur leader Nairo Quintana qui est 5ème à seulement 35“ du maillot. Dans le peloton, c’est la Sky qui imprime le tempo, ils savent que tout peut se jouer aux bonifications alors pas question de les laisser aux échappées. Mais le duo Marc Soler (Movistar) et Gregor Mulhberger (Bora Hansgrohe) ressort à 2km du sommet et se livre à un vrai duel avec le peloton. Ils passent le sommet avec 2’35“ d’avance sur le peloton. Les poursuivants eux, n’ont plus que 45 sec sur le peloton. La dernière montée de la Molina devrait donc être le théâtre d’attaques. 

Qui va renverser ce Tour de Catalogne 2019 ?

En effet, ce soir, Thomas De Gendt (Lotto Soudal) ne sera plus le porteur du maillot de leader, le Belge a lâché prise au pied de la dernière difficulté. Toujours emmené par la Sky, le peloton accuse un retard de 2min à 9km de l’arrivée. Un peloton qui se réduit et qui ne compte plus que 15 unités. Il faut attendre 7,5km de l’arrivée pour voir les favoris se dévoiler. 3 Colombiens : Miguel Angel Lopez (Astana), Nairo Quintana (Movistar) et Egan Bernal (Sky) attaquent et emmènent avec eux le Britannique Adam Yates (Michelton-Scott). L’écart fond et seulement 30sec sépare les 2 groupes de tête. Le frère d’Adam Yates, Simon Yates parvient à rentrer sur le trio qui ne coopère plus. C’est un duel Colombien-Britannique. Miguel Angel Lopez (Astana) fait le jump et rentre sur le duo de tête. C’est une montée rapide où les coureurs montent sur le grand plateau. A 2km du sommet, rien est encore fait, 15 sec d’avance pour le trio de tête sur  le duo Bernal/Yates qui voient de loin Miguel Angel Lopez s’envoler vers le général. 

Première victoire de la saison pour le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) au sommet de la Molina. Il réalise le coup double en prenant le leadership de ce Tour de Catalogne. Gregor Mulhberger (Bora Hansgrohe) et Marc Soler (Movistar) complètent le podium de cette quatrième étape. Au général, Miguel Angel Lopez (Astana) compte 14 sec d’avance sur Adam Yates (Michelton-Scott) et 17 sec sur Egan Bernal (Sky).

Miguel Angel Lopez réalise le coup doubleMiguel Angel Lopez réalise le coup double | © Astana Team

A présent, deux étapes de transition attendent les coureurs sur ce Tour de Catalogne.

 

Classement de l’étape :

  1. Miguel Angel Lopez (Astana) en 4h02’07“
  2. Gregor Mulhberger (Bora Hansgrohe) à 16“
  3. Marc Soler (Movistar) à mt“
  4. Egan Bernal (Sky) à mt“
  5. Adam Yates (Michelton-Scott) à mt“
  6. Nairo Quitana (Movistar) à 19“
  7. Steven Kruijswijk (Jumbo Visma) à mt“
  8. Guillaume Martin (Wanty Groupe Gobert) à 32“
  9. Michael Woods (EF Education First) à 41“
  10. Rafal Majka (Bora Hansgrohe) à 42“

Classement général :

  1. Miguel Angel Lopez (Astana) en 17h31’05“
  2. Adam Yates (Michelton-Scott) à 14“
  3. Egan Bernal (Sky) à 17“
  4. Nairo Quitana (Movistar) à 25“
  5. Dan Martin (UAE Emirates) à 46“
  6. Steven Kruijswijk (Jumbo Visma) à 56“
  7. Michael Woods (EF Education First) à 1’42“
  8. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) à 1’44“
  9. Rafal Majka (Bora Hansgrohe) à 2’27“
  10. Marc Soler (Movistar) à 2’36“

Campagnolo Juillet

KTM

INSTAGRAM

Sport pulsion astana

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise