FLASHS

Pros

La saison sur route débute demain avec le TDU

Publié le 15/01/2018 14:00

Le cyclisme sur route reprend ses droits à l’occasion du Santos Tour Down Under (16-21 janvier). La course, qui fête sa 20e édition, est la 1ere épreuve UCI World Tour de l’année et permettra aux coureurs de reprendre en douceur.

Pour la quatrième fois de suite, Richie Porte s'impose au sommet du Mont WillungaPour la quatrième fois de suite, Richie Porte s'impose au sommet du Mont Willunga | © Sirotti

 L'an passé, Richie Porte (BMC Racing Team), s'était imposé au sommet du Willunga Hill.

Qui succédera à Richie Porte (BMC Racing Team), vainqueur l’an passé ? L’Australien, aligné une nouvelle fois cette année, tentera de réaliser le doublé en l’absence d’Esteban Chaves (Michelton-Scott), son dauphin en 2017. Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida), Pierre Latour (AG2R La Mondiale), Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe, et 3e l’année dernière) sans oublier le duo d’UAE Team Emirates, Rui Costa-Diego Ulissi, tenteront de lui donner du fil à retordre. Heureusement, Richie Porte sera bien épaulé puisqu’il sera entouré de Simon Gerrans, quadruple vainqueur de l’épreuve (2006, 2012, 2014 et 2016), et de Rohan Dennis, lauréat de l’édition 2015. L’équipe américaine, qui se présentera en tant qu’épouvantail de la course, aura ainsi à sa disposition deux roues de secours en cas de défaillance de son leader.

126 coureurs participeront à la 20e édition

Comme à son habitude vallonné, le parcours du Santos Tour Down Under, cru 2018, fera la part belle aux sprinteurs lors des trois premières étapes et de la dernière, arrivant à Adelaide. Reste à savoir qui lèvera le poing sur la ligne. Caleb Ewan (Mitchelton-Scott), vainqueur de quatre étapes l’an passé, pourra se targuer d’être le grandissime favori sur les sprints, devant Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). L’Australien avait en effet battu trois fois le Slovaque lors de l’édition 2017. André Greipel (Lotto Soudal), lauréat en 2008 et 2010, sera, avec Elia Viviani (Quick Step Floors), l’un des hommes à surveiller.

tour down under 2018tour down under 2018 | © Santos TDULes deux autres jours permettront aux grimpeurs de se mettre en évidence. La 4e étape amènera en effet les coureurs de Norwood à Uraidla. L’arrivée se fera en descente mais il faudra auparavant en découdre dans le col de Teringie (5,8 km à 5%). Le lendemain, l’étape reine ralliera McLaren Vale à Willunga Hill. Un gros morceau à n’en pas douter, même pour les spécialistes, puisqu’il faudra gravir, par deux fois dans les 30 dernières kilomètres, le Willunga Hill (3 km à 7,5% de moyenne). On pourra ainsi voir en action le néo-coureur professionnel de la Team Sky : le Colombien Egan Bernal, vainqueur du Tour de l’Avenir 2017.

 

Les étapes (809,8 km au total) :

1ere étape : Port Adelaide-Lyndoch (145 km)

2e étape : Unley-Stirling (148,6 km)

3e étape : Glenelg-Victor Harbor (146,5 km)

4e étape : Norwood-Uraidla (128,2 km)

5e étape : McLaren Vale-Willunga Hill (151,5 km)

6e étape : Adelaide-Adelaide (90 km)

 

Stéphane BALLESTER