FLASHS

Pros

L'actu du 15 mars

Publié le 15/03/2016 11:12

Van Avermaet et Jungels attendus, Bugno s'en prend aux ronchons, Cheung renforce Orica, Scarponi et Fominykh blessés, les Championnats d'Europe diffusés par l'UER.

Greg Van Avermaet en bleuGreg Van Avermaet en bleu | © Ansa-Peri ZennaroGreg Van Avermaet. Quinze jours après avoir surpris Peter Sagan à Gand à l'arrivée du Nieuwsblad, Greg Van Avermaet (BMC Racing Team) a remis cela à Cepagatti hier pour s'emparer du maillot de leader de Tirreno-Adriatico avant le chrono final. "Nous nous sommes détachés en sprintant pour les bonifications, raconte le Belge. Je savais que je pouvais m'imposer au sprint sur un profil légèrement ascendant. J'ai tout donné et ça a été bon pour battre Sagan une fois encore." 4ème du contre-la-montre du Tour du Qatar à Losail en février et 11ème du chrono final de Tirreno il y a un an (en 11'50"), Greg Van Avermaet défendra cet après-midi la possibilité de s'adjuger la course des deux mers. "Je vais essayer de faire un bon temps bien que ce ne soit pas ma spécialité. Je suis en bonne forme et c'est avant tout de bon augure avant les classiques."

Bob Jungels. C'est lui, Bob Jungels (Etixx-Quick Step), que chacun pointe aujourd'hui comme le favori pour s'adjuger Tirreno-Adriatico, bien que Greg Van Avermaet ait pris une belle option en lui échappant hier. Solide rouleur, le champion du Luxembourg aura 21 secondes à combler sur les 10 kilomètres du chrono final de San Benedetto del Tronto. "Je me suis retrouvé hier dans une situation un peu compliquée, reconnaît le coureur de 23 ans. On avait trois gars devant et on ne savait pas très bien où ils en étaient. Stybar a perdu le maillot de leader mais ça fait partie du jeu. J'entends maintenant dire que je n'ai 'que' 21 secondes à aller chercher mais j'attire l'attention sur le fait qu'il n'y a 'que' 10 kilomètres pour le faire. Et des gars comme Sagan, Stybar et Van Avermaet peuvent réaliser un très bon temps. Bien sûr, je vais me battre jusqu'au dernier mètre de course pour aller chercher une performance mais déjà, si je suis sur le podium au classement général, ce sera une belle satisfaction."

Le peloton de Tirreno-AdriaticoLe peloton de Tirreno-Adriatico | © Ansa-Peri ZennaroGianni Bugno. L'annulation dimanche de l'étape-reine de Tirreno alors que la neige encombrait les sommets des Apennins a provoqué le mécontentement d'un certain nombre de coureurs, qui entendaient y jouer la gagne. Une controverse "absurde", selon les mots du président de l'association des coureurs (CPA) Gianni Bugno, qui a salué les bonnes décisions prises par l'organisation. "Je ne comprends pas ceux qui se plaignent malgré tout ce qu'on a fait pour la sécurité des coureurs. Nous nous sommes battus pendant longtemps pour obtenir la possibilité d'intervenir en cas de conditions météo extrêmes pendant les courses. Les coureurs peuvent désormais compter sur un protocole qui les protège et considère leur sécurité comme une priorité. Pourtant, j'entends encore du mécontentement, et cela m'attriste."

King-Lok Cheung. L'équipe Orica-GreenEdge va pouvoir compter sur le renfort d'un nouveau coureur dans les semaines à venir puisque le groupe sportif australien vient d'ajouter le coureur de Hong Kong King-Lok Cheung à un effectif qui ne comprenait que vingt-cinq coureurs. Sacré champion d'Asie sur route et contre-la-montre à Oshima en janvier et leader actuel de l'UCI Asia Tour, King-Lok Cheung est agé de 25 ans. Ses débuts sous le maillot de l'équipe Orica-GreenEdge sont programmés au Tour de la Rioja le dimanche 3 avril prochain. "Je sais que le rythme sera différent de celui que j'ai rencontré jusqu'alors mais j'espère m'adapter au plus vite, annonce celui dont le palmarès comprend notamment la victoire finale du Tour de Corée 2013. C'est une nouvelle étape dans ma carrière, mes débuts chez les pros, et une chance inouïe pour moi de progresser dans des domaines comme la force, l'habileté, la stratégie..."

Michele ScarponiMichele Scarponi | © Ansa-Peri ZennaroMichele Scarponi. Sacré vainqueur du Tour d'Italie après la suspension a posteriori d'Alberto Contador en 2011, Michele Scarponi (Astana) s'est fracturé la clavicule gauche hier alors qu'il concluait la sixième étape de Tirreno-Adriatico. Ce nouvel incident est venu ponctuer une bien mauvaise semaine pour la formation kazakhe, qui était venue sur Tirreno-Adriatico dans l'espoir d'y faire gagner Vincenzo Nibali avant que l'étape qu'il avait cochée ne soit rayée du programme. Sur Paris-Nice, l'équipe Astana n'a pas non plus été épargnée par la malchance. Une chute dimanche de Daniil Fominykh dans un ravin aurait pu être bien plus lourde de conséquences. Le Kazakh de 24 ans s'en est tiré avec deux vertèbres lombaires fracturées. Il devra porter un corset durant un mois avant de pouvoir entamer sa convalescence et reprendre une activité sportive.

Championnats d'Europe. L'Union Européenne de Cyclisme (UEC) et l'Union Européenne de Radio-Télévision (UER) ont conclu un accord pour la diffusion des Championnats d'Europe de cyclisme à compter de 2016. Il confère à l'UER, dont fait partie France Télévisions, mais aussi NOS aux Pays-Bas, TV2 au Danemark et NRK en Norvège, l'exclusivité des droits de diffusion sur les Championnats d'Europe sur route, piste, VTT, BMX et cyclo-cross. France Télévisions sera en charge de la production télévisuelle de l'édition 2016 des Championnats d'Europe sur route, qui se dérouleront du 14 au 18 septembre à Nice et seront pour la première fois ouverts aux coureurs et coureuses professionnels. Ce dispositif inédit, complété par la couverture sur Eurosport dans cinquante-quatre pays européens, garantit l'accès en clair aux Championnats d'Europe de cyclisme à large échelle en Europe.

LOOK CYCLE INTERNATIONAL

ABUS FRANCE 2020

MAURIENNE TOURISME 2

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 04 juillet 2020
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES