FLASHS

Pros

L'actu du 15 mars

Publié le 15/03/2014 11:59

Betancur salue la cohésion de son équipe, le championnat d'Espagne à Ponferrada, Froome de retour à l'entraînement, Gerrans malade, Di Gregorio gagne à Taiwan.

Carlos Betancur est maintenant en jauneCarlos Betancur est maintenant en jaune | © ASO/P.PerreveCarlos-Alberto Betancur. Double ration de bonheur pour Carlos-Alberto Betancur (Ag2r La Mondiale) ! Le Colombien, en domptant le mur de Fayence, a remporté sa deuxième étape en deux jours, mais s'est surtout installé aux commandes du général de Paris-Nice à 48 heures de l'arrivée sur la Promenade des Anglais. "Je savais hier matin que cette 6ème étape allait être longue, mais que le final pouvait bien me convenir, a expliqué le coureur de 24 ans une fois descendu du podium. Le travail de l'équipe m'a permis d'être bien positionné à deux kilomètres de l’arrivée. Sans cela je n'aurais jamais pu m'imposer. Cela illustre bien la grosse cohésion qui existe au sein du groupe depuis le début de l'épreuve. Nous pouvions difficilement faire mieux ! Évidemment, l'objectif est maintenant de conserver le maillot jusqu'à Nice."

Championnat d'Espagne. C'est à Ponferrada que se disputeront cette année les Championnats d'Espagne, du 26 au 29 juin. C'est bien entendu dans la perspective du Mondial que la ville a été sélectionnée. La fédération ibérique a retenu la cité castillane pour permettre de tester grandeur nature le circuit et les infrastructures des futurs Championnats du Monde. On en saura donc plus sur ce circuit pour le moment énigmatique. Le tracé de 18,2 kilomètres comportera deux côtes. Une première de pratiquement quatre kilomètres, une seconde plus courte, mais avec un passage à 11 % qui permettra d'atteindre la retenue d'eau du barrage de Barcena. Pourtant, les premiers échos font état d'un circuit favorable aux sprinteurs-puncheurs. On en saura plus à la fin du mois de juin, même s'il ne faudra pas tirer d'enseignements définitifs du Championnat d'Espagne pour les Mondiaux qui se dérouleront du 21 au 28 septembre prochains.

Chris Froome rayonne à OmanChris Froome rayonne à Oman | © ASO/Bruno BadeChris Froome. Les maux de dos de Chris Froome (Team Sky) l'avaient poussé à déclarer forfait pour Tirreno-Adriatico, seule course sur laquelle il avait trouvé plus fort que lui l'an dernier avant la Grande Boucle. Mais le vainqueur du Tour 2013 est déjà de retour sur le vélo. "Les quelques jours de repos ont permis à l'inflammation de s'atténuer et tout va pour le mieux depuis lors, déclare le Britannique. Je suis maintenant à mi-chemin d'un bon bloc d'entraînement dans l'arrière-pays près de la Côte d'Azur. J'étais seul pendant une bonne partie du temps, car les autres coureurs sont engagés sur différentes épreuves en ce moment. Mais cela me permet de me concentrer complètement sur ma récupération." Il fera son retour à la compétition au Tour de Catalogne dont le plateau s'annonce chaque jour de plus en plus alléchant.

Simon Gerrans. Au vu du parcours vallonné sans être montagneux, et propice aux attaquants, Simon Gerrans (Orica-GreenEdge) pouvait être considéré comme l'un des favoris légitimes de l'édition 2014 de Paris-Nice. Pourtant l'Australien, vainqueur du Tour Down Under en janvier, se sera montré discret et son abandon dans la 5ème étape serait presque passé inaperçu. "C'était un retrait prévu à l'avance, signale cependant son directeur sportif Laurenzo Lapage. Il était prévu qu'il ne fasse que cinq étapes. Il est tombé malade avant Paris-Nice et il souffre d'allergies à ce moment de la saison. Il est rentré chez lui pour se reposer et s'entraîner spécifiquement pour Milan-San Remo." L'Australien avait remporté l'édition 2012 de la Primavera sur un parcours nettement plus favorable aux attaquants que cette année.

Rémy Di Gregorio vainqueur du Tour de TaiwannRémy Di Gregorio vainqueur du Tour de Taiwann | © Tour de Taiwan 2014Tour de Taiwan. Les épreuves asiatiques ont la côte du côté du Vieux Port ! La Pomme Marseille 13 a pris l'habitude de disputer certaines courses par étapes bien loin des Bouches-du-Rhône, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils s'exportent plutôt bien ! Rémy Di Gregorio a en effet remporté le classement général du Tour de Taiwan disputé du 9 au 13 mars. Le grimpeur marseillais, lauréat du Tour de Bulgarie l'an dernier, est parvenu à préserver un avantage de quatre secondes sur le Grec Ioannis Tamouridis. La formation de Frédéric Rostaing a en outre remporté une étape grâce à Benjamin Giraud. Le sprinteur est passé près du doublé dans la dernière étape, mais la photo-finish a déclaré Fabian Schnaidt vainqueur. A noter qu'il s'agissait de la première compétition de Jean-Marc Marino sous les couleurs de Cannondale.

Classement général final :

1. Rémy Di Gregorio (FRA, La Pomme Marseille 13) en 15h23'53"
2. Ioannis Tamouridis (GRE, Sp Tableware) à 4 sec.
3. Marco Zanotti (ITA, Parkhotel Valkenburg) à 8 sec.
4. Jan Dieteren (ALL, Team Stölting) à 9 sec.
5. Brian Bulgac (PBS, Parkhotel Valkenburg) à 10 sec.
6. Markus Eibegger (AUT, Synergy Baku Cycling Project) à 11 sec.
7. Davide Formolo (ITA, Cannondale) à 12 sec.
8. Cameron Wurf (AUS, Cannondale) à 15 sec.
9. Kohei Uchima (JAP) à 16 sec.
10. Wesley Sulzberger (AUS, Drapac) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE