FLASHS

Pros

L'actu du 18 octobre

Publié le 18/10/2011 08:42

Le Tour va se dévoiler, Anders Lund revient chez Saxo Bank, Giorgia Bronzini de retour chez Diadora-Pasta Zara, Daniel Lloyd blessé, Juan-José Cobo pense au Giro.

La mythique arrivée finale du Tour de France sur les Champs-ElyséesLa mythique arrivée finale du Tour de France sur les Champs-Elysées | © SirottiTour de France. Le parcours 2012 du Tour de France, qu'une bévue a permis de découvrir dans son intégralité il y a une semaine, sera officiellement présenté ce midi au Palais des Congrès de Paris, Porte Maillot. Le grand amphithéâtre accueillera à cette occasion les plus grands champions puisque les acteurs du dernier Tour de France ont tous confirmé leur participation à la classieuse cérémonie. Au premier rang, le Maillot Jaune Cadel Evans (BMC Racing Team) retrouvera sur les fauteuils rouges ses dauphins Andy et Frank Schleck (Team Leopard-Trek), mais aussi Alberto Contador (Saxo Bank-SunGard), Mark Cavendish (HTC-Highroad), Thomas Voeckler et Pierre Rolland (Team Europcar), Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto), Thor Hushovd (Garmin-Cervélo) et Alexandre Vinokourov (Astana). Le parcours sera dévoilé à midi.

Anders Lund. Après une année d'exil au Team Leopard-Trek, le Danois Anders Lund s'apprête à retrouver sa place au sein de l'équipe Saxo Bank-SunGard, dont il a porté les couleurs durant quatre saisons entre 2007 et 2010. Sans résultats notables cette année, celui qui avait terminé 2ème de Liège-Bastogne-Liège Espoirs et 5ème du Tour des Flandres Espoirs avant de passer pro n'a pas été conservé dans la fusion entre le Team Leopard-Trek et l'équipe RadioShack. Bjarne Riis lui a donc rouvert les portes. "Je dois dire que je me sens extrêmement privilégié, estime Anders Lund. Pas seulement parce que j'ai trouvé une nouvelle équipe mais parce que j'ai retrouvé une fantastique équipe. Et c'était loin d'être certain dans ma situation. Retourner dans cette équipe était la meilleure option pour moi."

L'Italie porte en triomphe sa nouvelle championne du mondeL'Italie porte en triomphe sa nouvelle championne du monde | © SirottiGiorgia Bronzini. La double championne du monde Giorgia Bronzini va retourner l'an prochain dans l'équipe Diadora-Pasta Zara-Manhattan, avec laquelle elle avait couru en 2004 puis de 2007 à 2009. Confirmée à Geelong comme à Rudersdal comme la meilleure sprinteuse du monde, l'Italienne de 28 ans fera briller son maillot arc-en-ciel au sein de la formation dirigée par Maurizio Fabretto. "Ça n'a pas été facile à décider, note Giorgia Bronzini. J'ai choisi cette équipe pour plusieurs raisons. Je crois en Maurizio Fabretto et son projet. Pasta Zara a un président qui a toujours cru dans le cyclisme féminin." Au sein de cette formation, Giorgia Bronzini retrouvera Diana Ziliute, avec laquelle elle avait déjà couru en 2009. Son objectif majeur en 2012 demeurera bien entendu le titre olympique de Londres, course sur laquelle elle partira à nouveau favorite.

Daniel Lloyd. Le Britannique Daniel Lloyd (Garmin-Cervélo), 10ème du Tour de Grande-Bretagne en septembre, a terminé l'année avec une fracture de la clavicule. Il est tombé samedi au Tour de Lombardie et s'est blessé en chutant. Un coup dur pour un coureur dont l'avenir dans les pelotons demeure incertain pour la saison à venir. Arrivé chez Garmin cette saison avec une partie de l'effectif de l'équipe Cervélo TestTeam, dont Thor Hushovd, Daniel Lloyd ne disposait que d'un contrat d'un an avec la formation américaine. Non préservé dans le groupe à ce jour, il comptait sur une belle performance dans le Tour de Lombardie pour séduire un nouvel employeur. A défaut d'avoir pu finir la course, Daniel Lloyd, qui a consacré toute sa saison à travailler pour ses leaders, devra convaincre autrement.

Juan-José Cobo parfaitement entouré, ici avec David De La FuenteJuan-José Cobo parfaitement entouré, ici avec David De La Fuente | © SirottiJuan-José Cobo. Vainqueur surprise du Tour d'Espagne le mois dernier, l'Espagnol Juan-José Cobo (Geox-TMC) pourrait faire du prochain Giro son objectif. Il a en tout cas laissé entendre qu'il y réfléchirait, une fois avoir découvert le parcours avant-hier à Milan. "Dans ma carrière j'ai seulement participé une seule fois au Giro en 2005, l'année de mes débuts chez les pros, rappelle le grimpeur cantabrique. A ce jour je ne sais pas encore quel sera mon programme pour 2012, mais il est sûr, vu mes caractéristiques, que les Grands Tours auront une place importante dans mes objectifs. En attendant, je peux déjà dire que le parcours du Giro sera certainement très beau et très batailleur. Duran, Giau, Manghen, Alpe di Pampeano, Mortirolo, Stelvio... Ce sont des montées que je ne connais pas très bien mais qui sont toutes spectaculaires."