FLASHS

Pros

L'actu du 2 mars

Publié le 02/03/2016 11:23

Le plateau du Tour de Californie, forte opposition à Tirreno-Adriatico, deux contre-la-montre sur l'Eneco Tour, Bideau fait sa reprise, le parcours du Samyn.

Peter Sagan gagne le Tour de CaliforniePeter Sagan gagne le Tour de Californie | © Tinkoff-SaxoTour de Californie. Jamais le Tour de Californie n'avait accueilli un nombre d'équipes WorldTour aussi conséquent. Dix formations de l'élite (BMC Racing Team, Cannondale, Etixx-Quick Step, Dimension Data, Giant-Alpecin, Team Katusha, Team LottoNL-Jumbo, Team Sky, Tinkoff, et Trek-Segafredo) se rendront sur l'épreuve américaine du 15 au 22 mai prochain. Le champion du monde Peter Sagan (Tinkoff) ira défendre son titre et sera notamment opposé à son dauphin de la dernière édition, Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step), et à Rohan Dennis (BMC Racing Team). Mark Cavendish (Dimension Data), lauréat de quatre étapes en 2015, maintiendra lui aussi ses habitudes. Le Britannique y retrouvera Alexander Kristoff (Team Katusha), qui fera son premier déplacement en Californie comme l'ensemble de son équipe.

Tirreno-Adriatico. Du 9 au 15 mars, Vincenzo Nibali (Astana) briguera une troisième victoire finale sur Tirreno-Adriatico après 2012 et 2013. Mais l'opposition pour l'Italien, vainqueur du Tour d'Oman il y a dix jours, promet d'être féroce. Il y retrouvera notamment Alejandro Valverde (Movistar Team), qui entamera son cycle italien avant de partir à la découverte du Giro. Esteban Chaves (Orica-GreenEdge), Rigoberto Uran (Cannondale), Joaquim Rodriguez (Team Katusha) et Tejay Van Garderen (BMC Racing Team) se retrouveront là aussi face à lui pour la victoire finale. Malgré la concurrence de Paris-Nice à la même époque, Tirreno-Adriatico séduit toujours autant de grands noms : Peter Sagan (Tinkoff), Fabian Cancellara (Trek-Segafredo), Greg Van Avermaet (BMC Racing Team), Michal Kwiatkowski (Team Sky), Edvald Boasson-Hagen (Dimension Data), Daniel et Tony Martin (Etixx-Quick Step) et Diego Ulissi (Lampre-Merida).

L'Eneco Tour sur les hauteurs du Mur de GrammontL'Eneco Tour sur les hauteurs du Mur de Grammont | © SirottiEneco Tour. Le changement de date, du 19 au 25 septembre, en raison des Jeux Olympiques ne sera pas la seule nouveauté pour l'édition 2016 de l'Eneco Tour. L'épreuve belgo-néerlandaise disputée sur sept jours proposera deux contre-la-montre. Le premier sur la 2ème étape à Breda sera disputé de manière individuelle. L'autre sur la 5ème étape sera disputé par équipes autour de Sittard-Geleen. Les deux étapes pourront constituer un exercice de choix à trois semaines des Championnats du Monde. Le reste des étapes alternera parcours destinés aux routiers-sprinteurs et tracés plus vallonnés. Le week-end sera certainement décisif avec une étape dans le Limbourg belge samedi à la veille de l'arrivée au mur de Grammont le lendemain. A noter que le concept de Kilomètre en Or, trois sprints-bonification en l'espace d'un kilomètre, a été reconduit.

Le parcours de l'Eneco Tour :

• 1ère étape (lundi 19 septembre) : Bolsward-Bolsward
• 2ème étape (mardi 20 septembre) : Breda-Breda (CLM)
• 3ème étape (mercredi 21 septembre) : Blankenberge-Ardooie
• 4ème étape (jeudi 22 septembre) : Aalter-St Pieters-Leeuw
• 5ème étape (vendredi 23 septembre) : Sittard-Geleen-Sittard-Geleen (CLM/Equipes)
• 6ème étape (samedi 24 septembre) : Riemst-Lanaken
• 7ème étape (dimanche 25 septembre) : Bornem-Geraardsbergen

Jean-Marc Bideau échappé avec Jan BartaJean-Marc Bideau échappé avec Jan Barta | © ASO/B.BadeJean-Marc Bideau. Presque cinq mois après la lourde chute dont il a été victime au Tour d'Emilie le 10 octobre dernier, Jean-Marc Bideau (Fortuneo-Vital Concept) fera sa rentrée au Samyn aujourd'hui, la course d'ouverture du calendrier wallon. Le Breton de 31 ans a soigné la fracture du bassin dont il a été victime il y a 144 jours. "Je suis resté alité pendant quarante-cinq jours afin d'immobiliser complètement ma hanche, raconte le natif de Quimperlé. Ce sont des moments très compliqués, mon entourage m'a beaucoup soutenu. J'ai pris mon mal en patience, je lisais des autobiographies, c'était ma façon de déconnecter. Je suis ensuite parti en centre de rééducation à Kerpape pendant sept semaines. Je me souviens de ma première sortie à vélo après ma chute. C'était le 25 décembre, j'ai fait 20 minutes puis j'ai augmenté petit à petit."

Le Samyn. Après l'ouverture en Flandre ce week-end, c'est au tour de la Wallonie d'accueillir sa première course de l'année avec le Samyn. Mais bien qu'elle se déroule en terres wallonnes, la semi-classique a tout d'une Flandrienne avec son circuit final de 25 kilomètres. Déjà largement corsée l'an dernier, l'épreuve passe un nouveau cap avec un quatrième secteur pavé, le secteur de Montignies-sur-Roc, placé sur la boucle finale. Au total, les coureurs devront donc passer seize tronçons, soit 12 kilomètres de pavés, dans les 100 derniers kilomètres. Cette course marquera également le coup d'envoi de la première Coupe de Belgique constituée de dix épreuves jusqu'au GP de Clôture. Le successeur de Kris Boeckmans (Lotto-Soudal), toujours en convalescence après sa chute sur la Vuelta, sera désigné sur les coups de 17 heures.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE