FLASHS

Pros

L'actu du 20 décembre

Publié le 20/12/2013 13:54

Rogers se défend, vélos volés chez La Pomme, l'Espagne domine le WorldTour, Greipel amoché, cinq anciennes gloires à Ponferrada, Bellino directeur de RCS.

Michael Rogers emmène le pelotonMichael Rogers emmène le peloton | © SirottiMichael Rogers. Contrôlé positif au clenbutérol après sa victoire dans la Japan Cup le 20 octobre dernier, Michael Rogers (Team Saxo-Tinkoff) se défend d'avoir eu recours au dopage. "Je voudrais être extrêmement clair, je n'ai jamais ingéré consciemment ou délibérément de clenbutérol, réagit-il aujourd'hui dans un communiqué. Avant d'arriver au Japon, j'ai été présent en Chine du 8 au 17 octobre afin d'y disputer le Tour de Pékin. Or il a été reconnu aussi bien par l'Agence Mondiale Antidopage que par d'autres agences antidopage que la nourriture contaminée au clenbutérol était un sérieux problème en Chine. Dans les semaines à venir, j'aurai l'opportunité d'expliquer cette malheureuse situation à l'UCI, à qui j'apporterai mon entière coopération pour résoudre ce cas aussi vite que possible."

La Pomme Marseille. C'est une bien mauvaise surprise à laquelle a assisté La Pomme Marseille hier matin. Les dirigeants marseillais ont pu constater en début de matinée que le camion atelier de l'équipe continentale, un 11 tonnes, avait tout bonnement disparu, avec tout le matériel à l'intérieur. Y compris donc tous les CKT de la formation. Après avoir appelé aux témoignages par le biais de son site internet et sur son compte Twitter, la Pomme Marseille a pu retrouver son camion atelier en début d'après-midi. Seulement, tous les vélos ont bien sûr disparu et le véhicule a été dégradé.

Eusebio Unzué reçoit des mains de Brian Cookson le trophée de la victoire de l'UCI WorldTour par équipesEusebio Unzué reçoit des mains de Brian Cookson le trophée de la victoire de l'UCI WorldTour par équipes | © Movistar TeamUCI WorldTour. Le cyclisme espagnol n'est pas prêt d'être détrôné à l'échelle mondiale, même si les Britanniques se font de plus en plus insistants. Les Ibériques ont enlevé toutes les récompenses de l'UCI WorldTour en 2013. En plus de dominer le classement par nations, les Espagnols ont pu voir un de leurs représentants (Joaquim Rodriguez) et une de leurs équipes (Movistar Team) dominer les classements individuels et par formations. Les trophées ont donc été remis hier à Madrid au siège du conseil des sports dans la capitale espagnole. L'équipe Movistar était la mieux servie avec le classement par équipes du WorldTour, mais aussi la 3ème place d'Alejandro Valverde au classement individuel derrière Purito Rodriguez et Chris Froome. Une belle récompense pour la constance des hommes d'Eusebio Unzué.

André Greipel. C'est avec le visage bien amoché qu'André Greipel a assisté à la présentation de l'équipe Lotto-Belisol hier. Le sprinteur allemand ne s'est pas raté en chutant lors du stage à Majorque et présente encore les séquelles de ce beau gadin. Éraflé sous le menton et au niveau du nez, le Gorille a ironisé sur ses stigmates. "Cette chute est tombée à un mauvais moment, reconnaît Greipel. S'ils veulent que je sois beau sur la photo, il va falloir utiliser Photoshop. Je suis vraiment amoché. Mis à part cette chute, tout s'est bien déroulé en stage. C'était chouette de rencontrer les nouveaux coureurs de l'équipe." En 2014, l'Allemand ne devrait pas bouleverser son programme outre mesure. Son objectif restera une victoire sur une course d'un jour et le Tour de France. Il entamera sa saison au Tour Down Under.

Igor Astarloa, Abraham Olano, Oscar Freire, Pedro Delgado et Miguel Indurain ont reconnu le circuit de PonferradaIgor Astarloa, Abraham Olano, Oscar Freire, Pedro Delgado et Miguel Indurain ont reconnu le circuit de Ponferrada | © Ponferrada 2014Championnats du Monde 2014. Dévoilé en fin de semaine dernière, le circuit des Championnats du Monde 2014 à Ponferrada a déjà été reconnu par une pléiade de stars espagnoles. Ou plutôt par les anciennes gloires que sont Igor Astarloa, Pedro Delgado, Oscar Freire, Miguel Indurain et Abraham Olano. Verdict ? "Ce ne sera pas le Championnat du Monde le plus difficile de l'histoire, commente le quintuple vainqueur du Tour entre 1991 et 1995. Cela ne veut pas dire que cela se terminera par un sprint massif, mais c'est un petit groupe qui devrait se disputer la victoire." "C'est un circuit que j'aurai aimé dans mes dernières années", affirme pour sa part Oscar Freire qui se serait bien vu remporter à domicile un quatrième titre mondial. La course en ligne chez les Élites sera longue de 256 kilomètres avec un total de 4200 mètres de dénivelé.

Paolo Bellino. RCS change de tête. Paolo Bellino est le nouveau directeur de la société, principale organisatrice d'épreuves cyclistes en Italie, à commencer par le Giro, Milan-San Remo et le Tour de Lombardie. Issu de la fédération italienne d'athlétisme, il remplacera Michele Acquarone, licencié au début du mois pour son implication présumée dans une affaire de détournement de fonds jugé à près de 13 millions d'euros. Bellino est un ancien coureur de 400 mètres et était jusqu'ici le secrétaire général de la fédération italienne d'athlétisme. Le Transalpin avait également travaillé dans le comité d'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de Turin en 2006. Il entrera en fonction le 13 janvier prochain.

INSCRIPTION EN LIGNE