FLASHS

Pros

L'actu du 23 septembre

Publié le 23/09/2013 11:34

Chavanel voulait le titre, déception chez Orica, Ziloli s'impose en Toscane, Vanmarcke prend sa revanche, Van Der Schueren avec Wanty, Pauwels remplace Devenyns.

Omega Pharma-Quick Step conserve son titreOmega Pharma-Quick Step conserve son titre | © OPQS/Tim de WaeleSylvain Chavanel. Il n'aura pas fallu attendre longtemps pour voir le premier Français se parer d'or aux Championnats du Monde. Sylvain Chavanel faisait partie hier du six d'Omega Pharma-Quick Step qui a conservé son titre à Florence. "Gagner cette course était vraiment très important pour moi, affirme le quintuple champion de France de l'exercice chronométré. Ce n'est pas important si l'on gagne d'une seconde, de deux secondes ou même d'une demi-seconde. Si nous n'avions pas gagné cette course, j'aurai été déçu, car Orica-GreenEdge nous avait battus pour moins d'une seconde au Tour de France. Cette victoire est une sorte de revanche." On imagine aisément que le Châtelleraudais voulait conclure cette aventure en Belgique sur une belle note, lui qui rejoindra la formation suisse IAM Cycling l'an prochain.

Orica-GreenEdge. Les deux protagonistes du contre-la-montre par équipes de Nice sur le Tour ont inversé les rôles en Italie hier. Après avoir gouté aux joies de la victoire, l'équipe Orica-GreenEdge a connu une amère déception en terminant à 81 centièmes d'Omega Pharma-Quick Step. "Je ne peux pas me plaindre de la manière dont les choses se sont passées, affirme pourtant le directeur sportif australien Matthew White. Nous ne pouvons blâmer personne. Si nous étions allés 9 centièmes plus vite, nous serions champions du monde. Être si proches d'un titre mondial sur un effort d'une heure est très décevant", admet cependant White. La déception est double du côté de la formation puisque les féminines d'Orica-AIS ont terminé 3ème de l'épreuve dans la matinée.

Gianfranco Zilioli démarre sa carrière de la meilleure des manièresGianfranco Zilioli démarre sa carrière de la meilleure des manières | © SirottiGP de Prato. En étant organisé le jour même de l'ouverture des Championnats du Monde, qui plus est en Toscane, le GP de Prato pensait s'offrir une belle promotion. Finalement il sera passé quelque peu inaperçu avec le duel fabuleux entre Omega Pharma-Quick Step et Orica-GreenEdge sur le contre-la-montre par équipes. Contrairement au GP de la Côte des Etrusques la veille, l'épreuve ne pouvait pas compter sur un plateau énorme. Mais ça, Gianfranco Zilioli (Androni Giocattoli) n'en a cure. Pas encore professionnel, le jeune italien s'offre déjà une 1.1 ! Le jeune stagiaire débute sa carrière tambour battant en s'imposant nettement en Toscane. Il a profité de la supériorité numérique de son équipe dans le final pour trouver la faille. Bien protégé par Miguel-Angel Rubiano, 2ème, l'Italien a pu filer en solitaire vers un succès de prestige.

Classement :

1. Gianfranco Zilioli (ITA, Androni Giocattoli) en 4h30'30"
2. Miguel-Angel Rubiano (COL, Androni Giocattoli) à 18
3. Maciej Paterski (POL, Cannondale) m.t.
4. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) m.t.
5. Franco Pellizotti (ITA, Androni Giocattoli) m.t.
6. Yury Trofimov (RUS, Team Katusha) à 21 sec.
7. Giampaolo Caruso (ITA, Team Katusha) à 27 sec
8. Sonny Colbrelli (ITA, Bardiani Valvole-CSF Inox) à 1'16
9. Rafael Andriato (BRA, Vini Fantini-Selle Italia) m.t.
10. Nicola Dal Santo (ITA, Ceramica Flaminia-Fondriest) m.t.

GP Impanis-Van Petegem. Battu au sprint au GP Jef Scherens par Bert De Backer (Argos-Shimano) en début de semaine, Sep Vanmarcke (Belkin) ne voulait pas vivre la même situation au GP Impanis-Van Petegem disputé à Haacht. Surtout que le Néerlandais avait alors été défait pour quelques millimètres. Mais cette fois, le dauphin de Fabian Cancellara à Paris-Roubaix se trouvait dans une situation beaucoup plus favorable. Le Batave était en effet accompagné par son compatriote Pieter Weening (Orica-GreenEdge) dans une échappée à deux. Les deux hommes ont résisté au retour de leurs poursuivants. Mais le vainqueur du Tour de Pologne est beaucoup moins rapide au sprint et Vanmarcke trouve cette fois la faille pour empocher sa première victoire depuis le Circuit Het Nieuwsblad en 2012.

Classement :

1. Sep Vanmarcke (BEL, Belkin)en  4h21'48"
2. Pieter Weening (PBS, Orica-GreenEdge) m.t.
3. Jérôme Baugnies (BEL, To Win-Josan Cycling Team) à 7 sec.
4. Roy Curvers (PBS, Argos-Shimano) m.t.
5. Antonio Parrinello (ITA, Androni Giocattoli) m.t.
6. Björn Leukemans (BEL, Vacansoleil-DCM) m.t.
7. Danilo Wyss (SUI, BMC Racing Team) m.t.
8. Tom Veelers (PBS, Argos-Shimano) à 43 sec.
9. Tosh Van Der Sande (BEL, Lotto-Belisol) m.t.
10. Moreno Hofland (PBS, Belkin) m.t.

Joli coup de pub pour Accent Jobs : Jérôme Gilbert rejoint le peloton proJoli coup de pub pour Accent Jobs : Jérôme Gilbert rejoint le peloton pro | © Accent Jobs-Willems Veranda'sAccent Jobs-Wanty. Ce week-end, l'avenir a soudainement paru moins sombre pour Vacansoleil-DCM. Le manager actuel Hilaire Van Der Schueren affirmait qu'il lui manquait un million d'euros pour repartir en continentale pro. L'hypothèse a été confirmée par la RTBF, mais pas réellement dans ces termes. En fait, le Néerlandais pourrait rejoindre l'encadrement de la formation Accent Jobs-Wanty, le sponsor titre tirant sa révérence en fin de saison. Toujours selon les informations de la chaine publique belge francophone, le sponsor qui prendrait le relais serait wallon et accompagnerait Wanty qui resterait donc co-sponsor. De son côté, Van Der Schueren pourra emmener dans ses valises une partie de l'équipe Vacansoleil-DCM qui a déjà perdu de nombreux éléments depuis l'ouverture du marché des transferts.

Serge Pauwels. Un Omega Pharma-Quick Step en remplacera un autre sur la course en ligne à Florence dimanche prochain dans la sélection belge. Initialement, Dries Devenyns qui rejoindra Argos-Shimano cet hiver devait faire partie des sept Belges qui tenteront de défendre le titre mondial de Philippe Gilbert. Mais, hors de forme, Devenyns a préféré céder sa place à l'un de ses compatriotes. C'est finalement son coéquipier Serge Pauwels qui le remplacera. L'ancien du Team Sky a été très en vue en dernière semaine de Vuelta en se classant notamment 9ème au sommet de l'Angliru. Rappelons que la Belgique ne pourra aligner que sept coureurs au départ dimanche prochain.