FLASHS

Pros

L'actu du 28 octobre

Publié le 28/10/2013 11:08

Froome combat un sumo, Evans de retour au Down Under, le Saitama Criterium pour Froome, la Vuelta 2014 n'arriverait pas à Madrid, les Belkin ont tout raflé à Hainan.

Chris Froome combat un sumo...Chris Froome combat un sumo... | © ASO/P.PerreveSumos. Les coureurs invités au Saitama Criterium ont profité de leur week-end au Japon pour découvrir la culture nippone. Au pays du soleil levant, ils ont profité d'une visite touristique concoctée avec soin. Ils ont notamment bénéficié d'une séance d'initiation avec de jeunes espoirs sumos... âgés de moins de 18 ans. Et bien qu'il ait écrasé les montagnes du Tour de France l'été dernier, le vainqueur du Tour de France Chris Froome n'a pas été en mesure de faire vaciller d'un centimètre l'apprenti sumo auquel il a été confronté ! Pas plus de réussite du côté de Peter Sagan, Rui Costa, Christophe Riblon ou Marcel Kittel. "Et encore, je me suis retrouvé face à un des plus petits, a relevé Chris Froome non sans humour, n'excluant pas l'idée d'inviter son adversaire sur un stage. Là, j'aurai peut-être même des chances de le lâcher dans les descentes..."

Cadel Evans. C'est la première bonne nouvelle pour les organisateurs du Tour Down Under. L'Australien Cadel Evans (BMC Racing Team) débutera sa saison 2014 sur ses terres. Le vainqueur du Tour de France 2011 n'avait plus participé au Tour Down Under depuis 2010, l'année qu'il avait entamée avec le maillot de champion du monde sur les épaules. Il avait alors pris la 6ème place du classement général. Le mardi 21 janvier, Cadel Evans commencera sa quatorzième saison chez les pros. Avec l'objectif renouvelé de gagner le Giro, la course dont il a pris la 3ème place en 2013. "Je pense qu'avec une course un peu plus difficile l'an prochain, ce sera tout à fait réaliste de viser le général, estime déjà le coureur de 36 ans. Je n'ai pas pu participer au Tour Down Under depuis 2010 car je me suis toujours concentré sur le Tour. Mais en visant le Giro, l'occasion m'est donnée de courir en Australie sur une course devenue incontournable."

Chris Froome et le Tour ultra populaires au JaponChris Froome et le Tour ultra populaires au Japon | © ASO/P.PerreveSaitama Criterium. Le Tour de France repousse toujours les frontières. Et parce que ses chances de répondre favorablement aux souhaits du Japon d'organiser un jour le Grand Départ sont minces, c'est par le biais d'un critérium d'après-Tour qu'il s'expatrie. Samedi, ASO a rassemblé à Saitama, une ville japonaise qui milite pour la promotion de la bicyclette, les acteurs majeurs de la Grande Boucle. Après plusieurs courses aux points, les champions du Tour se sont élancés pour un critérium organisé sous les yeux de milliers de Japonais. Les meilleurs ont fait le spectacle. A 4 kilomètres de l'arrivée, le Maillot Jaune Chris Froome (Team Sky) s'est échappé en compagnie du Maillot Vert Peter Sagan (Cannondale) et du champion du monde Rui Costa (Movistar Team), qu'il a lâchés dans le dernier kilomètre pour s'adjuger ce show de fin de saison.

Vuelta. Sur le modèle de ce que propose dorénavant le Giro, les organisateurs de la Vuelta pourraient abandonner la tradition qui suppose que la course doit se conclure chaque année dans les rues de Madrid. Et à en croire la presse ibérique, la capitale espagnole pourrait être privée de l'arrivée finale du Tour d'Espagne l'an prochain, comme ce fut le cas en 1993 lorsque la Vuelta s'acheva à Saint-Jacques-de-Compostelle. Et c'est précisément en Galice que la course pourrait se terminer. La Voz de Galicia a laissé entendre que les quatre derniers jours de course pourraient se tenir dans la région organisatrice du Grand Départ 2013, avec une arrivée en altitude à Ancares, à la veille d'un contre-la-montre final organisé en nocturne le dimanche 14 septembre. Depuis la reprise de l'événement par Unipublic en 1979, la Vuelta a seulement dérogé quatre fois à la tradition d'une arrivée finale dans les rues madrilènes. A suivre.

Au Tour de Hainan les Belkin n'ont laissé que des miettes à leurs adversairesAu Tour de Hainan les Belkin n'ont laissé que des miettes à leurs adversaires | © Tour of Hainan 2013Tour de Hainan. L'équipe Belkin avait choisi de prolonger sa saison jusqu'au Tour de Hainan, la course chinoise organisée sur neuf jours en cette toute fin de saison 2013. Elle n'aura pas eu à le regretter ! Avec six victoires d'étapes de Théo Bos, trois de Moreno Hofland et la victoire finale, la formation néerlandaise a tout simplement tout raflé sur l'île tropicale ! Et on ne compte pas le nombre de doublés, triplés ou quadruplés que les Belkin ont réalisé aux arrivées d'étapes, ne laissant rien que des miettes à leurs adversaires. Au terme des neuf jours de course, le néo-pro Moreno Hofland a remporté son premier succès majeur dans la cour des grands pour laisser derrière lui, au classement général, le Belge Frédéric Amorison (Crelan-Euphony) et ses coéquipiers néerlandais Tom Leezer (Belkin) et Jos Van Emden (Belkin).

Classement 6ème étape :

1. Moreno Hofland (PBS, Belkin) en 2h36'43"
2. Lars Boom (PBS, Belkin) m.t.
3. Christoph Schweizer (ALL, Synergy Baku Cycling Project) m.t.
4. Boris Shpilevsky (RUS, RTS-Santic Racing Team) m.t.
5. Rico Rogers (NZL, Synergy Baku Cycling Project) m.t.
6. Maxim Averin (UKR, Atlas Personal-Jakroo) m.t.
7. Bartlomiej Matysiak (POL, CCC Polsat Polkowice) m.t.
8. Kevin Peeters (BEL, Crelan-Euphony) m.t.
9. Andriy Vasylyuk (UKR, Ukraine) m.t.
10. Thomas Palmer (AUS, Drapac) m.t.

Classement 7ème étape :

1. Théo Bos (PBS, Belkin) en 5h13'57"
2. Lars Boom (PBS, Belkin) m.t.
3. Moreno Hofland (PBS, Belkin) m.t.
4. Tom Leezer (PBS, Belkin) m.t.
5. Yuriy Metlushenko (UKR, Ukraine) m.t.
6. Thomas Palmer (AUS, Drapac) m.t.
7. Yannick Martinez (FRA, La Pomme Marseille) m.t.
8. Andris Smirnovs (LET, Rietumu-Delfin) m.t.
9. Rico Rogers (NZL, Synergy Baku Cycling Project) m.t.
10. Christophe Prémont (BEL, Crelan-Euphony) m.t.

Classement 8ème étape :

1. Moreno Hofland (PBS, Belkin) en 4h18'53"
2. Vitaliy Buts (UKR, Ukraine) m.t.
3. Lars Boom (PBS, Belkin) m.t.
4. Mykhaylo Kononenko (UKR, Ukraine) m.t.
5. Maxim Averin (UKR, Atlas Personal-Jakroo) m.t.
6. William Walker (AUS, Drapac) m.t.
7. Bartlomiej Matysiak (POL, CCC Polsat Polkowice) m.t.
8. Frédéric Amorison (BEL, Crelan-Euphony) m.t.
9. Justin Jules (FRA, La Pomme Marseille) m.t.
10. Marek Rutkiewicz (POL, CCC Polsat Polkowice) m.t.

Classement 9ème étape :

1. Théo Bos (PBS, Belkin) en 3h37'01"
2. Rico Rogers (NZL, Synergy Baku Cycling Project) m.t.
3. Michael Kurth (ALL, Team Quantec-Indeland) m.t.
4. Andreas Mueller (AUT, Arbö Gebrüder Weiss-Oberndorfer) m.t.
5. Kevin Peeters (BEL, Crelan-Euphony) m.t.
6. Thomas Palmer (AUS, Drapac) m.t.
7. Andris Smirnovs (LET, Rietumu-Delfin) m.t.
8. Mykhaylo Kononenko (UKR, Ukraine) m.t.
9. Justin Jules (FRA, La Pomme Marseille) m.t.
10. Yuriy Metlushenko (UKR, Ukraine) m.t.

Classement général final :

1. Moreno Hofland (PBS, Belkin) en 33h44'00"
2. Frédéric Amorison (BEL, Crelan-Euphony) à 1'07"
3. Tom Leezer (PBS, Belkin) à 1'14"
4. Jos Van Emden (PBS, Belkin) à 1'17"
5. William Walker (AUS, Drapac) à 1'21"
6. Mykhaylo Kononenko (UKR, Ukraine) à 1'22"
7. Adrian Honkisz (POL, CCC Polsat Polkowice) à 1'24"
8. Dario Hernandez (ESP, Burgos BH-Castilla y Leon) à 1'31"
9. Volodymyr Zagorodniy (UKR, Ukraine) à 1'35"
10. Darren Lapthorne (AUS, Drapac) m.t.

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES