FLASHS

Pros

Le journal des transferts

Publié le 18/10/2013 09:58

Accord entre Sicard et Europcar, Orica fait confiance à Chaves, Fominykh et V. Iglinskiy chez Astana, Valentin et Marino disent stop, cinq prolongations chez BMC.

Romain Sicard (FRA) : Euskaltel-Euskadi ==> Team Europcar

Romain Sicard au départRomain Sicard au départ | © Vélo 101Pour la première fois de sa carrière, Romain Sicard devrait évoluer sous pavillon français l'an prochain. Le Basque, formé chez Orbea puis passé pro chez Euskaltel-Euskadi, devrait rejoindre le Team Europcar selon nos confrères de Sud Ouest. L'ancien champion du monde Espoir s'est mis d'accord avec Jean-René Bernaudeau qui cherche à engager des coureurs dans l'optique de passer au niveau WorldTour l'an prochain. Sicard aujourd'hui âgé de 25 ans peine à confirmer tout le talent que l'on avait pu apercevoir chez les Espoirs lorsqu'il remportait coup sur coup le Tour de l'Avenir puis le Mondial en 2009. Souvent gêné par des problèmes à la jambe, le Français n'a jamais pu exploiter tout son potentiel. En rejoignant Europcar, le Bayonnais espère relancer une carrière professionnelle au point mort depuis trois ans.

Esteban Chaves (COL) : Colombia ==> Orica-GreenEdge

Johan Esteban Chaves RubioJohan Esteban Chaves Rubio | © Vélo 101Tous les vainqueurs du Tour de l'Avenir depuis 2007 évolueront au sein du WorldTour l'an prochain, exception faite de Ruben Fernandez, vainqueur de la dernière édition. Seul Esteban Chaves faisait exception à la règle cette année puisqu'il avait choisi de rester au pays. Mais en 2014, le grimpeur colombien, lauréat en 2011 entre les succès de Nairo Quintana et de Warren Barguil, fera le grand saut en 1ère division en se rendant de l'autre côté du globe. C'est chez Orica-GreenEdge que Chaves évoluera la saison prochaine. La formation australienne a confiance dans le potentiel du jeune grimpeur de 23 ans qui a vu sa progression brusquement interrompue en février dernier. Victime d'une grave chute sur le Trophée Laigueglia, il a subi plusieurs traumatismes à l'épaule droite et au niveau du crâne, et a vécu une saison blanche.

Astana. Il y aura du mouvement chez Astana la saison prochaine. Après dix ans de carrière professionnelle et trois titres nationaux, le Kazakh Assan Bazayev a choisi de mettre le vélo au clou. Le coureur de 32 ans laisse la place aux jeunes. Son compatriote de dix ans son cadet, Danill Fominykh franchit le cap professionnel, lui qui faisait partie de l'équipe continentale. "Fominykh a démontré qu'il avait le potentiel pour devenir un coureur de classe mondiale cette année, salue son manager Alexandre Vinokourov. Il termine dans le Top 10 du Championnat du Monde Espoir et termine sur le podium du Tour du Lac Qinghai." Dernière arrivée, celle de Valentin Iglinskiy qui retrouvera son frère Maxim, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège en 2012, après une année passée chez Ag2r La Mondiale sans résultat notable.

Ils arrêtent :

Tristan ValentinTristan Valentin | © Vélo 101Tristan Valentin. Après dix années chez les pros, Tristan Valentin (Cofidis) met un terme à cette belle aventure. Le Francilien basé sur la Côte d'Azur a disputé sa dernière course il y a une semaine à Paris-Bourges. Non conservé par Cofidis, le spécialiste des classiques a mûrement réfléchi sa décision. Il quitte le monde du vélo pour retrouver les bancs de la faculté de Saint-Jean-d'Angély de Nice pour préparer sa reconversion dans les assurances comme il l'a expliqué à nos confrères de Nice Matin. Victime d'une grave chute à l'entrée de la Trouée d'Arenberg sur Paris-Roubaix il y a cinq ans, son avenir professionnel était incertain. "J'ai eu le temps de penser à ma reconversion en 2008 lorsque je ne savais pas si j'allais pouvoir reprendre le vélo. C'était (la chute) le 13 avril 2008 et je n'ai pu remonter sur le vélo que le 17 mai 2009."

Jean-Marc Marino. Sojasun ayant mis la clé sous la porte, il était acquis que tous les pensionnaires de la formation bretonne cette saison n'allaient pas retrouver de contrat. Yannick Talabardon avait déjà annoncé qu'il était contraint de mettre un terme à sa carrière, c'est aujourd'hui au tour de Jean-Marc Marino de mettre le vélo au clou. Avec le franc-parler qui est le sien et que vous aviez pu remarquer sur le Tour 2012 lorsqu'il nous confiait ses impressions dans son journal de bord, le Castrais est revenu sur sa décision dans La Dépêche du Midi. "Il y a peut-être 0,01 % de chance que je retrouve une place et encore. Pour moi, c'est fini, a-t-il commenté. Je ne vais pas me prostituer, il n'est pas question pour moi de rouler à 1 500 ou 1600 euros, ça ne me permettrait même pas de payer les impôts de l'année précédente."

Ils prolongent :

BMC Racing Team. Elle intervient tôt dans la saison, mais la présentation du BMC Racing Team se tiendra déjà cet après-midi à Grenchen en Suisse. Cinq des vingt-huit coureurs présents auront plus qu'un simple sourire de rigueur en étant assurés de poursuivre avec la structure sponsorisée par le fabricant de cadres suisse. Le vainqueur de la 1ère étape du Tour du Qatar Brent Bookwalter, l'ancien vainqueur de Gand-Wevelgem Marcus Burghardt, le jeune Belge Yannick Eijssen, et les Suisses Martin Kohler et Danilo Wyss ont prolongé leur contrat avec la formation américaine.

Fulcrum Speed 40 DB_Novembre 2019

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020
samedi 23 mai 2020
dimanche 09 août 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES