FLASHS

Pros

Le journal des transferts

Publié le 13/11/2013 10:58

Sulzberger rejoint Drapac, Minnaard conseillé par Raas chez Wanty, Cusin dit stop, Cobo se voit encore pro en 2014, deux nouveaux DS chez NetApp-Endura.

Wesley Sulzberger (AUS) : Orica-GreenEdge ==> Drapac

Orica-GreenEdge mène le peloton à vive allureOrica-GreenEdge mène le peloton à vive allure | © SirottiAprès cinq belles années passées au sein du peloton mondial chez FDJ puis chez Orica-GreenEdge, Wesley Sulzberger a choisi de descendre d'un cran. Le coureur de 27 ans rejoint le projet australien de Drapac qui passera de la troisième à la deuxième division en 2014. L'Australien pourra ainsi jouer sa carte dans un effectif sans grand leader, mais qui s'est malgré tout renforcé pour répondre aux exigences de la Continentale Pro. "Je suis vraiment enthousiaste à propos de ce projet, souligne Sulzberger. J'espère m'installer comme un coureur clé et je pense que c'est une opportunité que j'aurai avec Drapac. L'équipe va m'aider pour atteindre ce but." La dernière victoire de Sulzberger remonte à 2010, au GP de Plumelec-Morbihan. Il avait également remporté une étape de Paris-Corrèze en 2009, sa première année pro.

Marco Minnaard (PBS) : Rabobank Development Team ==> Wanty-Groupe Gobert

Créée sur les cendres d'Accent Jobs-Wanty et de Vacansoleil-DCM, l'équipe Wanty-Groupe Gobert constitue progressivement son effectif pour la saison prochaine. Elle a accueilli un 17ème coureur hier en la personne de Marco Minnaard en provenance de Rabobank Development. L'histoire raconte que c'est Jan Raas en personne qui a conseillé son recrutement à Hilaire Van Der Schueren qui dirigera l'équipe l'an prochain, comme il l'avait fait en 2008 pour un certain Johnny Hoogerland. Le coureur de 24 ans s'est notamment illustré en 2012 en prenant la 10ème place du GP Pino Cerami, et la 9ème place du classement général du Tour de Chine.

Il arrête :

Rémi CusinRémi Cusin | © SirottiRémi Cusin. Il n'a que 27 ans, et pourtant, Rémi Cusin (IAM Cycling) va mettre un terme à sa carrière professionnelle. C'est ce qu'il a annoncé hier au Dauphiné Libéré. Pourtant auteur d'une belle saison où il s'est notamment classé dans le Top 10 de trois manches de Coupe de France (4ème du Tour du Finistère, 5ème du Tro Bro Léon, 7ème du GP de Plumelec-Morbihan), le Français fait les frais du recrutement cinq étoiles d'IAM Cycling. "Je suis un jeune papa et j'étais de moins en moins à la maison, explique-t-il à nos confrères du quotidien grenoblois. C'était de plus en plus difficile de partir. J'ai passé six belles saisons, mais j'ai envie de passer à autre chose. Cycliste professionnel était un métier plaisant avec beaucoup de liberté. Je pars, mais sans regret. Moralement, tout va bien. C'était une sacrée expérience."

Il cherche un contrat :

Le vainqueur de la Vuelta 2011 Juan-José CoboLe vainqueur de la Vuelta 2011 Juan-José Cobo | © SirottiJuan-José Cobo. Dans la famille des anciens vainqueurs du Tour d'Espagne qui n'ont toujours pas de contrat pour la saison prochaine, il y a bien sûr Chris Horner, mais il y a également Juan-José Cobo. L'Espagnol, vainqueur de la Vuelta en 2011, est toujours libre depuis qu'Eusebio Unzué lui a signifié qu'il ne le prolongerait pas chez Movistar la saison prochaine. Comme il l'a expliqué à BiciCiclismo, Cobo se voit encore coureur professionnel la saison prochaine. Seulement en novembre, les chances de retrouver une équipe sont faibles, et celui qui avait devancé Chris Froome sur la Vuelta 2011 se satisferait volontiers d'une place en Continentale Pro, à défaut de pouvoir trouver une équipe WorldTour. Les éléments ne plaident pas en la faveur de Cobo, sans résultat notable depuis sa victoire finale sur la ronde ibérique il y a deux ans.

Du côté des directeurs sportifs :

Christian Pömer et André Schulze. Le Team NetApp-Endura complète son staff en recrutant deux nouveaux directeurs sportifs. Christian Pömer est un ancien professionnel qui a dirigé l'an dernier l'équipe Gourmetfein-Simplon de la révélation de l'Europe Tour 2013, Riccardo Zoidl. Le deuxième était encore cette année sur le vélo. Coureur à points André Schulze avait été recruté par Euskaltel-Euskadi l'an dernier pour que la formation basque reste en WorldTour. À 38 ans, l'Allemand a décidé de ranger le vélo au clou pour de bon et de passer dans la voiture de directeur sportif. André Schulze, ancien vainqueur d'étapes du Tour de Turquie et du Tour de Bavière, est loin d'être un inconnu chez NetApp-Endura puisqu'il y avait évolué en 2012, remportant au passage trois victoires.

MAILLON

INSCRIPTION EN LIGNE