FLASHS

Pros

Napolitano comme chez lui

Publié le 02/03/2013 18:33

Trois Jours de Flandre-Occidentale. Danilo Napolitano déjoue les plans de Mark Cavendish et remporte la 1ère étape à Harelbeke. Vandewalle conserve la tête.

Danilo NapolitanoDanilo Napolitano | © SirottiAvant d'aborder cette première étape des Trois Jours de Flandre-Occidentale, un seul nom ressort : celui de Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step). Le Britannique, comme toute son équipe a impressionné lors du prologue organisé à Middelkerke. En prenant la 8ème place, le Manx Express a montré qu'il n'a rien perdu de sa forme qui lui a permis d'enfiler les succès comme des perles au Tour du Qatar. Avec quatre étapes et le classement général de l'épreuve moyen-orientale en plus d'une étape au Tour de San Luis en janvier, Cavendish est l'homme qui a le plus gagné en 2013. On voit mal, au départ de Bruges qui pourrait venir contrarier ses plans 175,4 kilomètres plus tard à Harelbeke. Danilo Napolitano (Accent Jobs-Wanty) n'est pas apparu en grande forme hier, concédant 1'27 en 7 kilomètres à Kristof Vandewalle.

Ce n'est pas le Tiegemberg et le Holstraat, placés à plus de cinquante kilomètres de l'arrivée qui feront peur aux bolides. Pas plus que la traditionnelle échappée matinale constituée de l'Allemand Christoph Pfingsten (Cycling Team De Rijke-Shanks), et des Belges James Vanlandschoot (Accent Jobs-Wanty) et Jelle Wallays (Topsport Vlaanderen-Baloise). Jamais le trio ne comptera plus de 4 minutes d'avance sur un peloton évidemment emmené par Omega Pharma-Quick Step. L'équipe belge protège d'abord le maillot de leader de Kristof Vandewalle et sert les intérêts de son sprinteur vedette. Les échappés n'ont aucune chance et seront revus alors qu'il reste encore près de 15 kilomètres à parcourir dans Harelbeke.

Malgré une dernière tentative d'Axel Domont (Ag2r La Mondiale) accompagné de Pieter Jacobs (Topsport Vlaanderen-Baloise) et du courageux Pfingsten, c'est massé que le peloton se présente à l'arrivée. Les sprinteurs vont pouvoir exprimer toute leur vélocité dans la ville qui accueillera dans trois semaines le GP E3. Alors que tout le monde s'attend à voir surgir Mark Cavendish, c'est Danilo Napolitano qui enlève l'étape. L'Italien a rejoint une structure belge après l'arrêt d'Acqua & Sapone et offre à Accent Jobs-Wanty son premier succès de la saison. En vue au Tour d'Algarve, Tom Van Asbroeck (Topsport Vlaanderen-Baloise) prend la deuxième place. La révélation du Tour du Qatar, Barry Markus (Vacansoleil-DCM) se contente de la dernière marche du podium. Cavendish lui ne rentre pas dans le Top 10.

Il aura peut-être l'occasion de se rattraper demain au terme des 181,8 kilomètres entre Nieuwpoort et Ichtegem. 

Classement :

1. Danilo Napolitano (ITA, Accent Jobs-Wanty) les 175,4 km en 4h06'12" (42,7 km/h)
2. Tom Van Asbroeck (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) m.t.
3. Barry Markus (PBS, Vacansoleil-DCM)  m.t.
4. Kenny Van Hummel (PBS, Vacansoleil-DCM)  m.t.
5. Jarl Salomein (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise)  m.t.
6. Gediminas Bagdonas (LIT, Ag2r La Mondiale)  m.t.
7. Adrien Petit (FRA, Cofidis)  m.t.
8. Kenny De Haes (BEL, Lotto-Belisol)  m.t.
9. Dylan Groenewegen (PBS, Cycling Team De Rijke-Shanks)  m.t.
10. Yves Lampaert (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise)  m.t.

Classement général :

1. Kristof Vandewalle (BEL,Omega Pharma-Quick Step) en 4h14'21"
2. Tiago Machado (POR, RadioShack-Leopard) à 8 sec.
3. Gert Steegmans (BEL, Omega Pharma-Quick Step) à 9 sec. 
4. Tobias Ludvigsson (SUE, Argos-Shimano) m.t.
5. Stijn Devolder (BEL, RadioShack-Leopard) à 10 sec.
6. Johan Le Bon (FRA, FDJ) à 11 sec.
7. Mark Cavendish (GBR, Omega Pharma-Quick Step) à 12 sec.
8. Matthieu Ladagnous (FRA, FDJ) à 14 sec.
9. Patrick Gretsch (ALL, Argos-Shimano) à 15 sec.
10. Frantisek Rabon (TCH, Omega Pharma-Quick Step) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE