FLASHS

Pros

Rodriguez, c'est de la dynamite !

Publié le 10/03/2013 17:03

Tirreno-Adriatico # 5. L'explosif Joaquim Rodriguez dompte les raides pourcentages conduisant à Chieti, où Chris Froome dépossède Michal Kwiatkowski du maillot bleu.

Quand sont réunis dans un même peloton les meilleurs grimpeurs du monde, qui sont aussi d'irréductibles compétiteurs, il est inutile d'aller chercher des sommets vertigineux pour espérer avoir du spectacle. La moindre côte un peu raide est exploitée par ces champions de caractère, si bien qu'on est sûr d'une chose ce matin : la grande étape de montagne disputée hier sur Tirreno-Adriatico n'a pas rendu le verdict. Il y a aujourd'hui 230 kilomètres à accomplir entre Ortona et Chieti, toujours dans les Abruzzes. Une distance idéale pour entretenir son endurance à une semaine tout juste de Milan-San Remo, la classique la plus longue du calendrier. Et si deux cols sont au programme de cette cinquième étape, ce sont surtout les deux courtes ascensions aux pourcentages monstrueux, dans les rues de Chieti, qui retiennent l'attention.

L'explication entre les favoris n'interviendra que dans les 5 derniers kilomètres mais elle aura à coup sûr l'apparence des grandes batailles. Pour avoir une chance de contester cette étape très prisée aux grimpeurs en lice pour le maillot bleu porté par Michal Kwiatkowski (Omega Pharma-Quick Step), il faut partir de loin. A 200 bornes de l'arrivée, ils sont neuf à tenter le coup : Valerio Agnoli (Astana), Maxim Belkov (Team Katusha), Carlo Benedetti (Team NettApp-Endura), Damiano Cunego (Lampre-Merida), Stijn Devolder (RadioShack-Leopard), Juan-Antonio Flecha (Vacansoleil-DCM), Oscar Gatto (Vini Fantini-Selle Italia), Sebastian Langeveld (Orica-GreenEdge) et Michael Schär (BMC Racing Team).

Damiano Cunego échappé seul dans le Passo Lanciano enneigéDamiano Cunego échappé seul dans le Passo Lanciano enneigé | © SirottiLes quelques huit minutes que les neuf de tête parviennent à grignoter au peloton leur permettent d'aborder devant le Passo Lanciano et ses 12 kilomètres à 8,2 %. Dans ses pentes, à 45 kilomètres du but, Damiano Cunego estime que la compagnie des autres coureurs ne lui est plus d'aucune utilité. Alors il accélère et s'isole. Mais Chieti est encore loin et sous le rythme des Sky, toujours eux, un peloton réduit se rapproche du dernier échappé matinal. Damiano Cunego apercevra Chieti au loin, mais l'accès au village abruzzais se fait par une route de 2,8 kilomètres à 7,7 % après laquelle on redescend pour mieux remonter en direction de la ligne d'arrivée (1,2 km à 10,2 %). Les Sky sont à l'œuvre. Damiano Cunego ne peut leur résister. Il est rejoint et oublié à moins de 7 kilomètres du but par un peloton qui se résume à présent aux seuls favoris.

C'est que le rythme soutenu imposé comme toujours par les Sky a fait des ravages. Même Peter Sagan (Cannondale), vainqueur ici il y a un an et au top de sa condition à une semaine de la Primavera, saute dans ce tronçon qui prend l'allure des grands cols. Secoué par un assaut d'Alberto Contador (Team Saxo-Tinkoff) que relaie son coéquipier Roman Kreuziger dans la courte descente, le groupe qui aborde le dernier raidard ne comprend plus qu'une poignée de coureurs quand il entre dans les 1200 derniers mètres presque à la verticale !

Joaquim Rodriguez retrouve le succès et le sourire en WorldTourJoaquim Rodriguez retrouve le succès et le sourire en WorldTour | © SirottiC'est un terrain qu'affectionne Joaquim Rodriguez (Team Katusha). Réputé pour son explosivité, le Catalan choisit de porter son effort là où la pente fait le plus mal. Exploitant à merveille une rampe à 19 %, il se détache du groupe pour augmenter son avantage lorsque la route tend à s'aplanir. A Chieti, Joaquim Rodriguez revient aux affaires dans le WorldTour dont il a déjà remporté deux fois le classement final. Derrière lui le jeune Michal Kwiatkowski a fini par sauter. Pas Chris Froome (Team Sky), qui se maintient auprès de Contador, Horner, Mollema et Santambrogio pour finir l'étape sur les talons de Joaquim Rodriguez et combler ainsi son retard sur le porteur du maillot bleu. Le voilà désormais leader du classement général avec suffisamment d'avance au classement pour être quasiment assuré de s'adjuger l'épreuve.

Demain lundi, la sixième étape se disputera entre Sant'Elpidio et Porto Sant'Elpidio (209 km).

Classement 5ème étape :

1. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) les 230 km en 6h06'43" (37,6 km/h)
2. Bauke Mollema (PBS, Blanco) à 8 sec.
3. Alberto Contador (ESP, Team Saxo-Tinkoff) m.t.
4. Mauro Santambrogio (ITA, Vini Fantini-Selle Italia) m.t.
5. Christopher Horner (USA, RadioShack-Leopard) m.t.
6. Christopher Froome (GBR, Team Sky) m.t.
7. Vincenzo Nibali (ITA, Astana) à 17 sec.
8. Przemyslaw Niemiec (POL, Lampre-Merida) à 22 sec.
9. Roman Kreuziger (TCH, Team Saxo-Tinkoff) m.t.
10. Daniel Martin (IRL, Garmin-Sharp) à 28 sec.

Classement général :

1. Christopher Froome (GBR, Team Sky) en 22h11'53"
2. Alberto Contador (ESP, Team Saxo-Tinkoff) à 20 sec.
3. Vincenzo Nibali (ITA, Astana Pro Team) m.t.
4. Michal Kwiatkowski (POL, Omega Pharma-Quick Step) à 24 sec.
5. Christopher Horner (USA, RadioShack-Leopard) à 37 sec.
6. Mauro Santambrogio (ITA, Vini Fantini-Selle Italia) à 52 sec.
7. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) à 55 sec.
8. Rigoberto Uran (COL, Team Sky) à 57 sec.
9. Roman Kreuziger (TCH, Team Saxo-Tinkoff) à 1'27"
10. Sergio-Luis Henao (COL, Team Sky) à 1'51"

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020
samedi 23 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES