FLASHS

Pros

Tour de Norvège — Boasson Hagen le jour de son anniversaire

Publié le 17/05/2018 19:55

Edvald Boasson Hagen a réglé le sprint sur cette deuxième étape du Tour de Norvège. Pour la deuxième fois second de l'étape, Sondre Holst Enger pourra se consoler avec le maillot de leader

Edvald Boasson-HagenEdvald Boasson-Hagen | © Sirotti

Le jour de son anniversaire, Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) s’est imposé sur son Tour national. Lui qui n’a pas sprinté lors de la première étape s’est cette fois-ci parfaitement mis en évidence dans ce final en faux-plat montant à Asker. Parfaitement intercalé dans les roues de son compatriote, Sondre Holst Enger (Israël Cycling Academy), l’ancien de la Sky l’a sauté à 150 mètres de la ligne pour remporter sa septième victoire sur le Tour de Norvège, lui qui a remporté le général en 2012, 2013 et 2017. « J’avais gagné l’année dernière sur le même final, donc je savais quoi faire et cela a marché ce jeudi, donc je suis vraiment content. L’équipe a bien travaillé aujourd’hui. Mes équipiers ont fait un superbe boulot dans le final. C’est vraiment fantastique. Je suis allé au bout de moi-même car c’était très difficile dans les derniers kilomètres, mais ça en valait le coup » s’est réjoui le vainqueur du jour sur le site de sa formation. 

Enger prend le maillot jaune 

Bien lancé par Omer Goldstein (Israël Cycling Academy) dans le dernier kilomètre de cette deuxième étape, Sondre Holst Enger a une nouvelle fois terminé sur la seconde marche après avoir été battu par Dylan Groenewegen (LottoNL Jumbo) à Horten. Le jeune sprinteur norvégien pourra tout de même se consoler avec le maillot de leader. Il s’est en effet emparé de la première place du général après la défaillance du vainqueur de la veille. Le Néerlandais Groenewegen, qui souhaitait rééditer sa performance sur la première étape, n’a pas joué le sprint final ce jeudi. Il a même perdu trois secondes sur Boasson Hagen, Enger et les autres après une légère cassure à la hauteur de la dixième place. Il a donc laissé filer le maillot de leader sur les épaules d’Enger, mais le sprinteur de la LottoNL Jumbo a tout de même conservé une place sur podium du général avant l'étape de vendredi. 

Clic, clac, Boom  

Un fait de course a agité le peloton durant cette deuxième étape. C’est l’énorme pétage de plomb de Lars Boom (LottoNL Jumbo). Le Néerlandais a invectivé et frappé à plusieurs reprises Preben Van Hecke (Sport Vlaanderen Baloise) alors que les deux hommes étaient en tête du peloton pour mener la chasse des échappés. On ne sait toujours pas pourquoi le rouleur néerlandais s’est montré si violent envers le vétéran belge. En tout cas, Boom a été exclu par les organisateurs de course dans la foulée et ne pourra plus soutenir son leader, Groenewegen sur les trois prochaines étapes. -Léo Labica

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 19 août 2018
samedi 25 août 2018
dimanche 26 août 2018
samedi 08 septembre 2018
dimanche 09 septembre 2018
samedi 15 septembre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

La Dromoise