FLASHS

Pros

Tour de San Juan : Nizzolo et Najar pour le clap de fin

Publié le 29/01/2018 11:00

La fin a sonné pour le Tour de San Juan 2018. Giacomo Nizzolo s'est refait une santé en remportant le sprint massif. Quant à l'enfant du pays, Gonzalo Najar, il est resté implacable après avoir dompté l'Alto Colorado.

Victoire Gonzalo Najar TSJ 2018Victoire Gonzalo Najar TSJ 2018 | © Getty Images

Près de 960 kilomètres de course, du soleil, un peu de vent et des argentins en nombre sur le bord des routes. Le Tour de San Juan s'est terminé hier sur une arrivée rock'and'roll, dans un sprint massif. 

20 octobre 2016. C'est la dernière date victorieuse de Giacomo Nizzolo...enfin c'était ! Car ce dimanche 28 janvier, le coureur de la Trek-Segafredo s'est offert le sprint massif de fin de Tour. Un beau clap de fin, un beau début de saison.

28 janvier 2018. C'est la date du succès de Gonzalo Najar, après avoir remporté l'étape-reine au sommet de l'Alto Colorado. Indétrônable depuis, il devient le Champion de la 36ème édition du Tour de San Juan. L'an passé, les argentins avaient laissé filer le podium mais, cette année, le coureur de la SEP San Juan a remis les pendules à l'heure.

Sur cette dernière étape, le colombien Omar Mendoza a fait parler de lui. Vainqueur du second sprint, seul en tête à 48km de l'arrivée, le sociétaire de Medellin-Inder a tenté sa chance mais ne progressera pas éternellement. A 40km, une nouvelle échappée de trois hommes se forme, composée de l'espagnol Alvaro Cuadros (Caja Rural-Seguros RGA), de l'italien Simone Velasco (Wilier Triestina-Selle Italia) et du brésilien Rodrigo Nascimento. Ils ont 40 secondes d'avance sur le peloton, un écart qui va monter jusqu'à la minute à 30km de l'arrivée. De son côté, Gonzalo Najar est déjà bien placé et laisse ses coéquipiers créer le déroulé de la course en tête du peloton. Entre le seizième et le dizième kilomètre, le trio de tête perd 28" d'écart. La Bora-Hansgrohe et Trek-Segafredo forment le train qui s'élance à vive allure sur les 5 derniers kilomètres. C'est la bataille entre la Lotto-Soudal, la Quick-Step Floors, Daniel Eaton de la UnitedHealthcare qui tente d'attaquer mais qui se fait reprendre par la Trek-Segafredo. Puis la flamme rouge, le dernier kilomètre, le sprint massif et la victoire de Nizzolo en 2h55'23".

Ambiance Tour San JuanAmbiance Tour San Juan | © Vuelta A San Juan

Sur cette 36ème édition, on se souviendra de la seconde victoire sur la première étape de Fernando Gaviria, d'un Villalobos (Canel's-Specialized) surprenant s'offrant la seconde étape, de la prestation millimétrée de Ryan Mullen (Trek-Segafredo) sur le Contre-la-montre. On se souviendra aussi du jour de confusion pour la Quick-Step Floors entre la victoire de Maximiliano Richeze et la chute de leur leader Gaviria, le sacre de l'étape-reine pour Gonzalo Najar, la fin de parcours en solitaire pour Jelle Wallays (Lotto-Soudal) sur l'avant dernière étape et enfin...le sprint massif de Nizzolo et Najar qui s'adjuge la première place du classement général 2018.

On retiendra également que Quick-Step Floors et Trek-Segafredo auront été les équipes WorldTour les plus imposantes de ce Tour de San Juan. Mais à la fin, c'est l'équipe continentale de la SEP San Juan qui remporte le trophée en ayant su chercher les bons points. L'espagnol Oscar Sevilla (Medellin-Inder) s'est abonné à la seconde place du classement général, il termine à 51". Le trio de tête est clôturé par l'italien Filippo Ganna de l'UAE Emirates, à 1'11". Rémi Cavagna conserve sa dixième place du classement final. Second du Tour de Belgique pour ses premières prestations en WorldTour en 2017, le Top 10 du français de la Quick-Step Floors ne présage que du positif pour les compétitions à venir.

Classement étape 7 :

1- Giacomo Nizzolo (ITA/Trek-Segafredo), 2h55'23"

2- Maximiliano Richeze (ARG/Quick-Step Floors), mt.

3- Alvaro Hodeg (COL/Quick-Step Floors), mt.

4- Pascal Ackermann (ALL/Bora-Hansgrohe), mt.

5- Niccolo Bonifazio (ITA/Barhain-Merida), mt.

6- Manuel Penalver (ESP/Unieuro Trevigiani-Hemus), mt.

7- Federico Burchio (ITA/Italie), mt.

8- Jens Keukeleire (BEL/Lotto-Soudal), mt.

9- Guillaume Boivin (CAN/Israel Cycling Academy), mt.

10- Carlos Alzate (COL/UnitedHealthcare), mt.

Classement général final :

1- Gonzalo Najar (ARG/SEP San Juan), 21h59"06'

2- Oscar Sevilla (ESP/Medellin-Inder), +51"

3- Filippo Ganna (ITA/UAE Emirates), +1'11"

4- Rodolfo Torres (COL/Androni Giocattoli-Sidermec), +1'41"

5- Rafal Majka (POL/Bora-Hansgrohe), +1'58"

6- Tiesj Benoot (BEL/Lotto-Soudal), 1'59"

7- Omar Mendoza (COL/Medellin-Inder), +2'08"

8- Dayer Quitana (COL/Movistar), +2'58"

9- Kanstantsin Siutsou (BLR/Bahrain-Merida), +3'19"

10- Rémi Cavagna (FRA/Quick-Step Floors), +3'26"

Classement de la montagne :

Daniel Juarez (ARG/Asociacion Civil Mardan)

Classement des sprints :

Adrien Richeze (ARG/ACAV de Fatima)

Classement du meilleur jeune :

Filippo Ganna (ITA/UAE Emirates)

- Soline Cazaubon

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE