FLASHS

Pros

Tour de Suisse : Hugh Carthy tout en un

Publié le 23/06/2019 17:25

Tour de Suisse, ultime étape. Parti dès les premiers kilomètres, Hugh Carthy est allé chercher sa victoire. Bernal, troisième aujourd'hui remporte son premier Tour de Suisse a seulement 22 ans.

Malgré les modifications apportées en raison de risques de chutes d’avalanche, la 9e et dernière étape du Tour de Suisse s'annonce explosive avec trois cols hors catégorie à gravir sur les 101,5km du parcours : le Nufenen (13,3km à 8,5%), le Saint-Gotthard (13,1km à 7,3%, déjà escaladé vendredi) et le Furka (12,2km à 7,4%) pour un total de plus de 3000m de dénivelé positif au lieu de 4000m. De quoi permettre une belle bagarre entre leaders, même si Egan Bernal (Team Ineos) semble plus que bien parti pour remporter ce Tour de Suisse. En revanche, le suspense reste entier pour le podium puisque le 3e, Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), compte moins de dix secondes d'avance sur ses premiers poursuivants Tiesj Benoot (Lotto Soudal) et Jan Hirt (Astana). Pour clôturer le Tour de Suisse 2019, l’étape reine traversant tout le circuit alpin sans réel partie plate, promet un suspense jusqu’au bout.

 Profil de cette ultime étapeProfil de cette ultime étape | © PCS

Parti dès le premier col, dès la première tentative d’échappée d’une vingtaine de coureurs, l’homme de tête a su résister aux leaders. Il est resté tout seul durant toute l’étape et n’a jamais montré de signes de faiblesses. Il est alors passé en tête à tous les sommets et n’a compté pas moins de 2min d’avance au sommet du Furka. Malgré sa présence sur le Giro 2019 il y a quelques semaines, le Britannique semble avoir bien récupérer. Nul doute qu’il sera un coéquipier en or pour Rigoberto Uran lors du Tour de France.

 Hugh Carthy, une victoire d'anthologieHugh Carthy, une victoire d'anthologie | © Jered Gruber

Le groupe de poursuivants avait fière allure, emmené par Mathias Frank (AG2R-La Mondiale), l'ancien vainqueur du Tour de Suisse Simon Spilak (Katusha-Alpecin), Marc Soler (Movistar) et Lennhard Kamna (Sunweb). Mais ce groupe de chasse n'a fait que perdre du temps sur Carthy et a finalement était revu par le peloton dans la dernière ascension.

 Hugh Carthy remporte l'ultime étapeHugh Carthy remporte l'ultime étape | © PhotoNews

Derrière, certains ont pris des risques à l’image d’Enrique Mas (Deceuninck-QuickStep) et Jan Hirt (Astana) qui ont tenté de sortir du peloton avant d'être ramenés à la raison par le tempo de l'équipe Ineos. Finalement ils perdront des places au classement final tandis que d’autres ont préféré se contenter d’une 7ème place ou d’une seconde place au général tel que Domenico Pozzovivo ou Rohan Dennis tout deux à la Bahrain Merida. Un peu dommage quand on sait que cette course est le dernier test pour les coureurs avant la Grande Boucle. 

En effet, le spécialiste du contre-la-montre, Rohan Dennis n’a tenté sa chance seulement dans les derniers kilomètres de la dernière ascension. Mais le maillot jaune est solide et saute directement dans la roue, ils finiront finalement ensemble à plus d’une minute du vainqueur du jour. 

Egan Bernal vainqueur du Tour de Suisse 2019Egan Bernal vainqueur du Tour de Suisse 2019 | © MatchActu

La première réaction de Rohan Denis à l’arrivée de cette dernière étape « Tout le monde est heureux, j’avais comme objectif le CLM mais aussi le général alors je suis satisfait. Je savais que je pouvais pas faire basculer Egan Bernal. Concernant le Tour de France, oui j’ai fait derrière Egan Bernal mais il ne faut pas s’emballer non plus. » Lui qui s’est amélioré en montagne, pourrait-il être un coureur de grand Tour ? 

Impressionnant dès que la route s'élève, Bernal a renforcé son statut d'épouvantail du prochain Tour de France. Après le forfait de Christopher Froome et la chute de Geraint Thomas sur ce Tour, il est le leader d'Ineos qui se présentera avec le plus de certitudes dans deux semaines à Bruxelles.

 

 

Classement 9ème étape :

  1. Hugh Carthy (EF Education First) en 3h01’49“
  2. Rohan Dennis (Bahrain Merida) à 1’02“
  3. Egan Bernal (Ineos) à mt“
  4. Mathias Frank (Groupama FDJ) à 1’52“
  5. Simon Spilak (Katusha Alpecin) à mt“
  6. Carlos Betancur (Movistar) à 2’15“
  7. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) à mt“
  8. Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida) à mt“
  9. Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) à mt“
  10. Jan Hirt (Astana) à mt“

Classement général final :

  1. Egan Bernal (Ineos) en 27h43’10“
  2. Rohan Dennis (Bahrain Merida) à 19“
  3. Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) à 3’04“
  4. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) à 3’12“
  5. Jan Hirt (Astana) à 3’13“
  6. Simon Spilak (Katusha Alpecin) à 3’48“
  7. Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida) à 4’14“
  8. Carlos betancur (Movistar) à 4’35“
  9. Enric Mas (Deceuninck-QuickStep) à 4’53“
  10. Nicolas Roche (Sunweb) à 5’27“

Meilleur jeune : Egan Bernal (Ineos)

Meilleur sprinteur : Peter Sagan (Bora-Hansgrohe)

Meilleur grimpeur : Hugh Carthy (EF Education First)

Vainqueur : Egan Bernal (Ineos)

Par Jade WIEL

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES