FLASHS

Pros

Tour d'Espagne — Du vélo comme on l'aime...

Publié le 04/09/2016 21:30

Vuelta # 15. Alberto Contador et Nairo Quintana nous ont offert un spectacle haletant cette après-midi. Retour sur une étape incroyable, remportée par Gianluca Brambilla.

Gianluca Brambilla saute de joie !Gianluca Brambilla saute de joie ! | © Ansa118 kilomètres pour cette 15éme étape de la Vuelta aux multiples rebondissements Sabinanigo, la ville de Navarre qui accueille chaque année la Québrantahuésos, une des plus fameuses cyclosportives au monde, et Sallent de Gallego, où un autre coq, Warren Barguil, avait battu au métier Rigoberto Uran sur la Vuelta 2013. Aujourd'hui, place à une étape courte, avec trois grosses difficultés, dont l'ascension finale vers Sallent. Après une 14ème étape très difficile qui aura marqué les organismes, chacun est en droit de s'attendre à une entame calme, tranquille, avant une mise en route progressive. C'est ce qu'attendent les Sky plutôt à l'arrière du peloton quand, au bout de 3 kilomètres, Gianluca Brambilla (Ettix-Quick Step) s'extirpe du peloton rendu nerveux par de petites routes sinueuses et propices aux embuscades. 

Pour Alberto Contador (Tinkoff), c'est l'endroit idéal, le moment propice pour tester ses adversaires et lancer la grande offensive, on est à 113 kilomètres de l'arrivée, il part avec deux équipiers dont Yury Trofimov qui va abattre un travail phénoménal tout au long de cette courte étape. Nairo Quintana (Movistar Team) a les jambes pour répondre aussitôt, et partir pour un voyage aux sommets accompagné de deux équipiers dont Jonathan Castroviejo, le fidèle parmi les fidèles; tant qu'à partir de loin, autant voyager bien accompagné. Les chercheurs de maillots distinctifs, parmi lesquels Kenny Elissonde (FDJ), à la lutte pour le maillot de meilleur grimpeur avec Fraile (Dimension Dara), ou encore Davide Formolo (Cannondale-Drapac), et Fabio Felline (Trek-Segafredo), le plus rapide en cas d'arrivée au sprint, en petit comité.

Alberto Contador cède à nouveau du terrainAlberto Contador cède à nouveau du terrain | © SirottiDerrière c'est la débandade pour l'équipe Sky, Chris Froome seulement accompagné de David Lopez ne peut que constater que ses équipiers sont aux abonnés absents. Qui plus est, il est contrôlé par le maillot vert d'Alejandro Valverde, plus équipier que jamais; seuls les Astana, pour Michele Scarponi qui vise le top 10, et les Orica BikeExchange pour sauver le podium d'Esteban Chavès, aident le porteur du maillot blanc de leader du combiné. 

A 7 kilomètres de l'arrivée, l'écart est de 2 minutes, Nairo Qunitana sait qu'il lui faut un bon matelas pour aborder le contre-la-montre décisif de vendredi, 2'54" le total du général ce matin plus celui de l'étape c'est bien mais autant engranger. Alors c'est parti pour la surmultipliée, le porteur du maillot rouge ne laisse à personne le soin de mener les débats, il entraîne un très gros braquet pour repousser le dernier vainqueur du Tour, et prendre ainsi sa revanche sur une sortie ratée sur le sroutes de juillet. A 2;5 kms de l'arrivée, bis répétita, nouvelle accélération à laquelle répondent seulement Davide Formolo et Gianlucca Brambilla. Juste derrière Alberto Contador coince un peu, il paie ses efforts du début de course, il a bien mérité le prix de la combativité du jour, quel panache, voilà un coureur qui manquera le jour où il arrêtera, espérons qu'à la Fondacion Contador, on enseigne la science de la course, et le sens de l'attaque.

Nairo Quintana ne parvient pas à se défaire de Chris FroomeNairo Quintana ne parvient pas à se défaire de Chris Froome | © SirottiDerrière l'écart grandit gentiment, Alejandro Valverde (Team Movistarà porte un début d'estocade, accompagné de Jean-Christophe Péraud (Ag2r La Mondial), 1er français au général ce soir à la 14ème place et à un peu plus de 11 minutes, le presque retraité des pelotons nous fait une belle Vuelta face. Chris Froome ne peut répondre, il navigue maintenant à 2'18" de Quintana qui en remet une dernière pour le compte, seul Brambilla se fait la peau pour rester dans sa roue. Derrière ce duo, Elissonde et Felline dépassent Contador, généreux mais dont le poids de l'âge se fait sentir, il est ce soir à 5' du podium et d'Esteban Chavès, Orica BikeExchange, quelque chose nous dit qu'il n'a pas dit son dernier mot.

La victoire d'étape ne peut échapper aux Etixx Quickstep, et à Gianlucca Brambilla, déja victorieux sur l'étape de Strade Bianche du Giro en mai. Premier attaquant de la journée, Brambilla est récompensé à l'arrivée, son co-équipier De la Cruz aussi puisqu'il intègre le yop 10 du génaral. Sur la ligne d'arrivée, Albertp Contador est à 34", Chris Froome a déboursé bien plus, 2'39", il est ce soir à 3'37" de Nairo Quintana, le final de cette Vuelta 2016 nous réserve encore de belles batailles, attndons vendredi pour la prochaine.

Classement de la 14ème étape :

1. Gianluca Brambilla (ITA, Etixx-Quick Step), les 118,5 km en 2h54'30"
2. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) à 3 sec.
3. Fabio Felline (ITA, Trek-Segafredo) à 25 sec.
4. Kenny Elissonde (FRA, FDJ)  à 28 sec.
5. David De La Cruz (ESP, Etixx-Quick Step) à 31 sec.
6. Alberto Contador (ESP, Tinkoff) à 34 sec.
7. Davide Formolo (ITA, Cannondale-Drapac) à 53 sec.
8. Matvey Mamykin (RUS, Katusha) à 1'16"
9. Esteban Chaves (COL, Orica-BikeExchange) à 1'53''
10. Michele Scarponi (ITA, Astana) à 1'59''

Classement général :

1. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) en 61h36'07"
2. Chris Froome (GBR, Team Sky) à 3'37''
3. Esteban Chaves (COL, Orica-BikeExchange) à 3'57’’
4. Alberto Contador (ESP, Tinkoff) à 4’02’’
5. Simon Yates (GBR, Orica-BikeExchange) à 5'07"
6. Samuel Sanchez (ESP, BMC Racing Team) à 6’12’’
7. Andrew Talansky (USA, Cannondale-Drapac) à 6'42" 
8. Davide Formolo (ITA, Cannondale-Drapac) à 7'17"
9. David De La Cruz (ESP, Etixx-Quick Step) à 7'23"
10. Michele Scarponi (ITA, Astana) à 7'39"

Suite des classements à suivre... 

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19