FLASHS

Pros

Tour d'Oman — Greipel d'un souffle

Publié le 18/02/2014 16:43

Tour d'Oman # 1. Momentanément piégé dans un coup de bordure, André Greipel rentre à temps dans le peloton pour contester le premier sprint à ses adversaires.

André Greipel donne un dernier coup de rein pour s'imposerAndré Greipel donne un dernier coup de rein pour s'imposer | © ASO/Bruno BadeA en juger l'affiche – Froome, Bardet, Cancellara, Boonen, Gesink, Gilbert, Greipel, Kreuziger, Nibali, Rodriguez, Sagan, Schleck, Van Den Broeck, Van Garderen – et la météo (soleil et mercure à 25°), on pourrait presque déjà se croire au Tour de France. Le décor oriental et l'atmosphère décontractée sur les rives de la mer d'Arabie contrastent toutefois avec le cirque du mois de juillet. Le Tour d'Oman a encore séduit les plus grands cette semaine, s'imposant désormais comme un point de passage incontournable dans la mise en route des coureurs qui feront l'actualité dans les plus grands rendez-vous du calendrier. Cette attirance, la course omanaise la doit à son parcours moins monotone que ceux des Tours de Dubaï et du Qatar. Ici, il n'y en a pas que pour les sprinteurs, bien que la première étape leur soit dédiée.

164,5 kilomètres séparent le château d'As Suwayq de Naseem Garden. Une virée que mettent à profit Preben Van Hecke et Jelle Wallays (Topsport Vlaanderen-Baloise), Alessandro Bazzana (Unitedhealthcare) et Nicola Boem (Bardiani-CSF) pour se dégourdir les jambes en tête de course. Si leur avance atteint très vite les cinq minutes et demie, les équipes de sprinteurs se mettent rapidement en route, réduisant la différence pour tout bonnement l'annihiler aux 20 kilomètres.

Il n'a pas échappé aux plus fins stratèges que le vent, dans le final, venait de la mer, et que de face il allait être pris de côté durant une dizaine de kilomètres après un franc changement de direction. Sous l'influence du vent transversal, un coup de bordure est soudain orchestré. Il surprend une partie du peloton, scindé en deux, dans laquelle est repoussé André Greipel (Lotto-Belisol) ! Mais le sprinteur allemand en a vu d'autres. Sans paniquer, il opère la jonction comme le reste du peloton à une douzaine de kilomètres de l'arrivée. Un sprint massif, comme convenu, conclura cette première étape. Sprint dans lequel André Greipel trouve encore les ressources de s'imposer au coup de rein devant Leigh Howard (Orica-GreenEdge), Nicola Ruffoni (Bardiani-CSF), Nacer Bouhanni (FDJ.fr) et Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step).

Demain mercredi, la deuxième étape reliera Al Bustan à Quriyat (139 km).

Classement 1ère étape :

1. André Greipel (ALL, Lotto-Belisol) les 164,5 km en 4h03'31" (40,5 km/h)
2. Leigh Howard (AUS, Orica-GreenEdge) m.t.
3. Nicola Ruffoni (ITA, Bardiani-CSF) m.t.
4. Nacer Bouhanni (FRA, FDJ.fr) m.t.
5. Tom Boonen (BEL, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
6. Michael Van Staeyen (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) m.t.
7. Barry Markus (PBS, Belkin) m.t.
8. Steve Chainel (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
9. Alexander Kristoff (NOR, Team Katusha) m.t.
10. Borut Bozic (SLO, Astana) m.t.

Classement général :

1. André Greipel (ALL, Lotto-Belisol) en 4h03'21"
2. Leigh Howard (AUS, Orica-GreenEdge) à 4 sec.
3. Nicola Ruffoni (ITA, Bardiani-CSF) à 6 sec.
4. Preben Van Hecke (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) m.t.
5. Niki Terpstra (PBS, Omega Pharma-Quick Step) à 7 sec.
6. Nicola Boem (ITA, Bardiani-CSF) m.t.
7. Stijn Devolder (BEL, Trek Factory Racing) à 9 sec.
8. Alessandro Bazzana (ITA, Unitedhealthcare) m.t.
9. Nacer Bouhanni (FRA, FDJ.fr) à 10 sec.
10. Tom Boonen (BEL, Omega Pharma-Quick Step) m.t.

Mavic nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 1et2 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES