FLASHS

Pros

Une pléiade de stars

Publié le 05/03/2013 12:02

La majeure partie des grandes stars du peloton a préféré Tirreno-Adriatico à Paris-Nice. Son parcours varié et sa proximité avec Milan-San Remo a séduit les plus grands.

Vive le cyclisme italien !Vive le cyclisme italien ! | © SirottiLa concurrence entre les deux épreuves est toujours féroce, mais cette année, Tirreno-Adriatico a, semble-t-il, remporté le combat qui l'oppose à Paris-Nice. Alberto Contador (Team Saxo-Tinkoff) pourtant grand habitué de la course au soleil a choisi l'Italie. Fabian Cancellara et Andy Schleck (RadioShack-Leopard), Cadel Evans (BMC Racing Team), Chris Froome (Team Sky), Vincenzo Nibali (Astana), et Joaquim Rodriguez (Team Katusha) ont eux aussi choisi la course transalpine pour préparer les futures échéances. Une liste bien évidemment exhaustive tant Tirreno-Adriatico réunit cette année les plus grandes stars du peloton à l'exception de Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step) et de Philippe Gilbert (BMC Racing Team). L'an dernier, le Wallon avait choisi l'épreuve italienne et les inquiétudes sur son état de forme naissaient après le contre-la-montre par équipes inaugural. Cette année encore, c'est par cet effort si spécifique que Tirreno commence avec 16,9 kilomètres entre San Vincenzo et Donoratico. Un premier élément qui peut justifier à lui seul l'attirance des coureurs de Grands Tours pour l'Italie. Le chrono par équipes est présent sur les trois épreuves majeures du calendrier cette saison, et les occasions seront rares pour les favoris de la course au rose, de la Grande Boucle ou de la Vuelta de répéter leurs gammes avec leurs équipiers et de tester la cohésion du groupe.

Si par le passé les puncheurs étaient à l'honneur sur la course des deux mers, les grimpeurs sont également à leur avantage depuis quelques années. Samedi, il faudra mettre le petit plateau lors de l'ascension finale du Prati di Tivo. Avec ses 15 kilomètres à près de 7% de moyenne, les coureurs ne pourront pas tricher et cette étape devrait à elle seule faire la différence. Le contre-la-montre final dans les rues de San Benedetto del Tronto est trop court (9,2 km) pour créer de réels écarts. Tirreno ne renie pas pour autant ses origines. L'arrivée à Chieti, théâtre d'un des plus grands imbroglios de la saison 2012 est de retour cette année. Il y a douze mois, Peter Sagan sortait derrière son coéquipier Vincenzo Nibali au mépris des règles de base du cyclisme. Le Slovaque a retenu la leçon et a prouvé sur les Strade Bianche qu'il pouvait endosser le rôle d'équipier modèle, en l'occurrence pour Moreno Moser. L'arrivée du lendemain à Porto Sant'Elpidio pourrait également convenir aux puncheurs.

Greipel devance Cavendish à CarmauxGreipel devance Cavendish à Carmaux | © SirottiIl y en aura décidément pour tous les goûts cette semaine. Les deux premières étapes en ligne souriront probablement aux sprinteurs. Attendu avec impatience, le premier duel entre Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step) et André Greipel (Lotto-Belisol) a été repoussé de deux semaines avec l'annulation de Kuurne-Bruxelles-Kuurne, course sur laquelle les deux meilleurs ennemis étaient tous les deux prévus. C'est finalement à Indicatore que "le Cav'" et "le Gorille" en découdront avec des arbitres de luxe. Mis à part Marcel Kittel (Argos-Shimano), toutes les têtes d'affiche du sprint sont là. L'Allemand laisse le soin à son compatriote, John Degenkolb de mener la formation néerlandaise. On devra aussi compter sur Arnaud Démare (FDJ), Matthew Goss (Orica-GreenEdge) et Peter Sagan (Cannondale).

Les locaux, Daniele Bennati (Team Saxo-Tinkoff), Francesco Chicchi (Vini Fantini-Selle Italia), Roberto Ferrari (Lampre-Merida) ou Giacomo Nizzolo (RadioShack-Leopard) auront aussi leur mot à dire. Tous ceux-là auront Milan-San Remo dans le viseur. La Primavera décalée du samedi au dimanche, nombreux sont ceux à affirmer que préférer Tirreno-Adriatico à Paris-Nice n'est plus si avantageux que par le passé. Un paradoxe alors que les deux derniers vainqueurs du premier monument de la saison sont sortis de la course au soleil et que le plateau de l'épreuve italienne a rarement été si alléchant.

Le parcours :

• 1ère étape (mercredi 6 mars) : San Vincenzo-Donoratico (16,9 km CLM/équipes)
• 2ème étape (jeudi 7 mars) : San Vincenzo-Indicatore (232 km)
• 3ème étape (vendredi 8 mars) : Indicatore-Narni Scalo (190 km)
• 4ème étape (samedi 9 mars) : Narni-Prati di Tivo (173 km)
• 5ème étape (dimanche 10 mars) : Ortona-Chieti (230 km)
• 6ème étape (lundi 11 mars) : Porto Sant'Elpidio-Porto Sant'Elpidio (209 km)
• 7ème étape (mardi 12 mars) : San Benedetto del Tronto-San Benedetto del Tronto (9,2 km CLM)

Les 10 derniers vainqueurs :

2012 : Vincenzo Nibali (Liquigas-Cannondale)
2011 : Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team)
2010 : Stefano Garzelli (ITA, Acqua & Sapone)
2009 : Michele Scarponi (ITA, Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli)
2008 : Fabian Cancellara (SUI, Team CSC)
2007 : Andreas Klöden (ALL, Astana)
2006 : Thomas Dekker (PBS, Rabobank)
2005 : Oscar Freire (ESP, Rabobank)
2004 : Paolo Bettini (ITA, Quick Step-Davitamon)
2003 : Filippo Pozzato (ITA, Fassa Bortolo)

La liste des engagés :

Astana (KAZ)
 
Vincenzo Nibali (ITA)
Dmitriy Gruzdev (KAZ)
Alessandro Vanotti (ITA)
Janez Brajkovic (SLO)
Fredrik Kessiakoff (SUE)
Dmitriy Muravyev (KAZ)
Paolo Tiralongo (ITA)
Valerio Agnoli (ITA)
 
Ag2r La Mondiale (FRA)
 
Rinaldo Nocentini (ITA)
Manuel Belletti (ITA)
Carlos Betancur (COL)
Steve Chainel (FRA)
Ben Gastauer (LUX)
Sylvain Georges (FRA)
Matteo Montaguti (ITA)
Domenico Pozzovivo (ITA)
 
Blanco (PBS)

Tom-Jelte Slagter (PBS)
Lars Boom (PBS)
Paul Martens (ALL)
Bauke Mollema (PBS)
Lars-Petter Nordhaug (NOR)
Bram Tankink (PBS)
Sep Vanmarcke (BEL)
Maarten Wynants (BEL)
 
BMC Racing Team (USA)
 
Cadel Evans (AUS)
Thor Hushovd (NOR)
Klaas Lodewyck (BEL)
Taylor Phinney (USA)
Ivan Santaromita (ITA)
Manuel Quinziato (ITA)
Michael Schär (SUI)
Greg Van Avermaet (BEL)
 
Cannondale (ITA)
 
Peter Sagan (SVQ)
Moreno Moser (ITA)
Damiano Caruso (ITA)
Maciej Bodnar (POL)
Tiziano Dall'Antonia (ITA)
Kristjan Koren (SLO)
Alan Marangoni (ITA)
Fabio Sabatini (ITA)
 
Euskaltel-Euskadi (ESP)
 
Samuel Sanchez (ESP)
Jorge Azanza (ESP)
Garikoitz Bravo (ESP)
Ricardo Garcia (ESP)
Egoi Martinez (ESP)
Miguel Minguez (ESP)
Ioannis Tamouridis (GRE)
Robert Vrecer (SLO)
 
FDJ (FRA)
 
Arnaud Démare (FRA)
Sandy Casar (FRA)
Murilo Fischer (BRA)
Yoann Offredo (FRA)
Dominique Rollin (CAN)
Anthony Roux (FRA)
Benoit Vaugrenard (FRA)
Arthur Vichot (FRA)
 

 

 

Garmin-Sharp (USA)
 
Thomas Dekker (PBS)
Rohan Dennis (AUS)
Tyler Farrar (USA)
Robert Hunter (AFS)
Daniel Martin (IRL)
Ramunas Navardauskas (LIT)
Nick Nuyens (BEL)
Sébastien Rosseler (BEL)
 
Team Katusha (RUS)
 
Vladimir Gusev (RUS)
Vladimir Isaichev (RUS)
Alexandr Kolobnev (RUS)
Angel Vicioso (ESP)
Aleksandr Kuschynski (BLR)
Daniel Moreno (ESP)
Luca Paolini (ITA)
Joaquim Rodriguez (ESP)
 
Lampre-Merida (ITA)
 
Matteo Bono (ITA)
Roberto Ferrari (ITA)
Damiano Cunego (ITA)
Elia Favilli (ITA)
Przemyslaw Niemiec (POL)
Adriano Malori (ITA)
Daniele Pietropolli (ITA)
Filippo Pozzato (ITA)
 
Lotto-Belisol (BEL)
 
Gert Dockx (BEL)
André Greipel (ALL)
Adam Hansen (AUS)
Gregory Henderson (NZL)
Olivier Kaisen (BEL)
Jurgen Roelandts (BEL)
Marcel Sieberg (ALL)
Jelle Vanendert (BEL)
 
Movistar Team (ESP)
 
Andrey Amador (CRC)
Eros Capecchi (ITA)
Jonathan Castroviejo (ESP)
Juan-José Cobo (ESP)
Benat Intxausti (ESP)
Pablo Lastras (ESP)
Francisco Ventoso (ESP)
Giovanni Visconti (ITA)
 
MTN-Qhubeka (AFS)
 
Gerald Ciolek (ALL)
Ferekalsi Debesay-Abrha (ERI)
Ignatas Konovalovas (LIT)
Adrien Niyonshuti (RWA)
Sergio Pardilla (ESP)
Andreas Stauff (ALL)
Jay-Robert Thomson (AFS)
Jacobus Venter (AFS)
 
Omega Pharma-Quick Step (BEL)
 
Mark Cavendish (GBR)
Bert Grabsch (ALL)
Michal Kwiatkowski (POL)
Nikolas Maes (BEL)
Tony Martin (ALL)
Zdenek Stybar (TCH)
Niki Terpstra (PBS)
Matteo Trentin (ITA)

 

 

Orica-GreenEdge (AUS)
 
Matthew-Harley Goss (AUS)
Mitchell Docker (AUS)
Daryl Impey (AFS)
Brett Lancaster (AUS)
Sebastian Langeveld (PBS)
Jens Mouris (PBS)
Stuart O'Grady (AUS)
Svein Tuft (CAN)
 
Radioshack-Leopard (LUX)
 
Fabian Cancellara (SUI)
Stijn Devolder (BEL)
Danilo Hondo (ALL)
Christopher Horner (USA)
Giacomo Nizzolo (ITA)
Yaroslav Popovych (UKR)
Hayden Roulston (NZL)
Andy Schleck (LUX)
 
Team Sky (GBR)
 
Dario Cataldo (ITA)
Joseph-Lloyd Dombrowski (USA)
Christopher Froome (GBR)
Sergio Henao (COL)
Peter Kennaugh (GBR)
Christian Knees (ALL)
Salvatore Puccio (ITA)
Rigoberto Uran (COL)
 
Argos-Shimano (PBS)
 
Bert De Backer (BEL)
John Degenkolb (ALL)
Tom Dumoulin (PBS)
Johannes Fröhlinger (ALL)
Simon Geschke (ALL)
Ramon Sinkeldam (PBS)
Matthieu Sprick (FRA)
Albert Timmer (PBS)
 
Team Netapp-Endura (GBR)
 
Jan Barta (TCH)
Cesare Benedetti (ITA)
Iker Camano (ESP)
David De La Cruz (ESP)
Bartosz Huzarski (POL)
Leopold Koenig (TCH)
José-Joao Pimenta (POR)
Daniel Schorn (AUT)
 
Team Saxo-Tinkoff (DAN)
 
Alberto Contador (ESP)
Daniele Bennati (ITA)
Jesus Hernandez (ESP)
Manuele Boaro (ITA)
Matteo Tosatto (ITA)
Michael Rogers (AUS)
Rafal Majka (POL)
Sergio Paulinho (POR)
 
Vacansoleil-DCM (PBS)
 
Grega Bole (SLO)
Juan-Antonio Flecha (ESP)
Sergey Lagutin (OUZ)
Marco Marcato (ITA)
Tomasz Marczynski (POL)
Wouter Poels (PBS)
Rob Ruijgh (PBS)
Mirko Selvaggi (ITA)
 
Vini Fantini-Selle Italia (ITA)
 
Oscar Gatto (ITA)
Francesco Chicchi (ITA)
Mauro Finetto (ITA)
Kevin Hulsmans (BEL)
Alessandro Proni (ITA)
Matteo Rabottini (ITA)
Mauro Santambrogio (ITA)
Fabio Taborre (ITA)

Fulcrum Speed 40 DB et Zerocarbon_Decembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 01 mars 2020
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES