FLASHS

Pros

Van Genechten mate Feillu

Publié le 04/04/2013 19:01

GP Pino Cerami. Jonas Van Genechten succède à son coéquipier Gaetan Bille. Le Belge devance Romain Feillu parti trop tôt dans une arrivée en faux plat montant.

Jonas Van Genechten remporte le GP Pino CeramiJonas Van Genechten remporte le GP Pino Cerami | © SirottiAlors que toute l'attention de la planète cyclisme est portée sur la Flandre depuis une quinzaine de jours, la partie francophone de la Belgique attend patiemment. La Wallonie sera mise à l'honneur dans deux semaines avec la Flèche et Liège-Bastogne-Liège. Mais les Ardennes attendront un peu. Aujourd'hui, c'est dans la région de Mons que le peloton a rendez-vous pour le Grand Prix Pino Cerami. Un hommage au vainqueur de Paris-Roubaix 1960, aujourd'hui âgé de 91 ans. Après avoir visité la région montoise, les coureurs ont rendez-vous avec un circuit dans les rues de Frameries à couvrir à cinq reprises avec la Tienne du Dragon. Un raidard pavé de 250 mètres au pourcentage moyen de 13,6 % qui pourrait inspirer les plus offensifs.

La course est animée par trois hommes. Dominique Cornu (Topsport Vlaanderen-Baloise), Benoît Jarrier (Bretage-Séché Environnement) et Boris Vallée (Color Code-Biowanze) auront jusqu'à 9 minutes d'avance. Mais le peloton emmené par les Euskaltel-Euskadi, Movistar et Vacansoleil-DCM réduit l'écart. Ils sont à portée de fusil au premier passage sur la ligne à Frameries. Dans la première ascension de la Tienne du Dragon, le vainqueur sortant Gaetan Bille (Lotto-Belisol) passe à l'attaque en compagnie de Reinier Honig (Crelan-Euphony), Clément Koretzky (Bretagne-Séché Environnement), Maurits Lammertink (Vacansoleil-DCM) et Mike Terpstra (Team 3 M). Mais ils ne reverront jamais la tête. Ce que feront en revanche Maxime Daniel (Sojasun), Marc De Maar (Unitedhealthcare) et Niko Eeckhout (An Post-Chainreaction).

La course est très agitée et c'est un groupe d'une vingtaine d'hommes qui va parvenir à s'extraire. Pendant une quarantaine de kilomètres, celui-ci va batailler avec le peloton. L'écart n'est jamais irrémédiable pour le paquet qui opère finalement la jonction à 12 kilomètres du but, dans le dernier tour du circuit. Mais le peloton va exploser dans l'ultime ascension de la Tienne du Dragon. L'équipe Bretagne-Séché Environnement est la mieux représentée avec quatre hommes, mais un certain Romain Feillu (Vacansoleil-DCM) s'est glissé dans le coup. Le groupe ne s'entend pas. Et Gaël Malacarne part seul. Les protégés d'Emmanuel Hubert sont très actifs. Jean-Marc Bideau tentera lui aussi sa chance une fois que son coéquipier sera repris. À deux kilomètres de l'arrivée, Florian Vachon démarre. Toujours en ligne de mire du peloton qui a eu le temps de se regrouper, il cèdera dans le faux plat final. C'est au sprint que tout se joue. Romain Feillu lance de trop loin et Jonas Van Genechten (Lotto-Belisol) le saute facilement dans les derniers mètres. Le Belge succède ainsi à son coéquipier Gaetan Bille et le GP Pino Cerami, reste dans la maison Lotto.

Classement :

1. Jonas Van Genechten (BEL, Lotto-Belisol)   
2. Romain Feillu (FRA, Vacansoleil-DCM)   
3. Andris Smirnovs (LET, Doltcini-Flanders)   
4. Jérémie Galland (FRA, Sojasun)   
5. Egidijus Juodvalkis (LIT, Crelan-Euphony)   
6. James Van Landschoot (BEM, Accent Jobs-Wanty)   
7. Pierpaolo De Negri (ITA, Vini Fantini-Selle Italia)   
8. Andreas Stauff (ALL, MTN-Qhubeka)   
9. Nicolas Vereecken (BEL, An Post-Chainreaction)   
10. Jean-Luc Delpech (FRA, Bretagne-Séché Environnement)

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE