FLASHS

Pros

Vichot, ce héros

Publié le 23/06/2013 19:47

Championnat de France. Arthur Vichot déjoue les pronostics et devient champion de France au terme d'une échappée qui aura duré plus de 240 kilomètres.

Arthur Vichot devient champion de FranceArthur Vichot devient champion de France | © Mathilde L'AzouDécidément, la FDJ se plaît bien en Bretagne. Après avoir remporté le Tro Bro Léon et les Boucles de l'Aulne, voici qu'un des protégés de Marc Madiot endosse le maillot tricolore, en la personne d'Arthur Vichot à Lannilis, dans le Finistère. Pour une fois, ce ne sont pas les derniers kilomètres de la course qui ont été décisifs dans l'attribution du titre de champion de France. Au contraire, il a été acquis dès le cinquième kilomètre, ce matin, aux alentours de Landéda. En effet, ils sont dix à ce moment à prendre le large. Parmi eux, des costauds comme Steve Chainel (Ag2r La Mondiale), Jimmy Engoulvent (Sojasun), ou encore Arthur Vichot (FDJ). Sur le circuit des trois ponts, l'échappée compte suffisamment d'avance, jusqu'à 10 minutes, pour ne pas être inquiétée par le peloton pendant un certain temps.

Les spectateurs, et même les spécialistes du monde du vélo pensaient que cette échappée était vouée à l'échec. Tous pensaient que Thomas Voeckler (Team Europcar), Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step) ou même Francis Mourey et Johan Le Bon (FDJ), sortiraient du peloton et se livreraient enfin à une bagarre, entre cadors. Ils ont failli avoir raison. Sauf qu'Arthur Vichot n'est pas du genre à baisser les bras. Malgré l'attaque de Chavanel à deux tours de l'arrivée, et de la dislocation de l'échappée, qui le place seul en tête, le Franc-Comtois n'a cessé d'espérer. Même quand Tony Gallopin (RadioShack-Leopard) a lui aussi réussi à s'extirper du peloton. Même quand à l'entame du dernier tour, il n'avait plus qu'une dizaine de secondes d'avance sur Chavanel. Même quand tous les trois se sont rejoints, pour former un trio bien parti pour finir sur le podium. On pense se diriger vers un sprint à trois, mais que nenni ! Car encore une fois, Arthur Vichot n'est pas de cette trempe, et, profitant d'un moment de défiance entre Chavanel et Gallopin, s'en va, seul, à deux kilomètres de l'arrivée.

Le coureur de Marc Madiot creuse son écart, même s'il ne compte qu'une cinquantaine de mètres d'avance sur ses anciens compagnons d'échappée, Arthur Vichot est bien parti pour remporter le titre de champion de France. Dans les derniers mètres avant la ligne fatidique, celle qui peut changer toute une carrière, il se retourne, pour vérifier que Chavanel ou Gallopin ne sont pas en train de le remonter au sprint. Mais non. Vichot empoche bel et bien le maillot tricolore, pour la plus grande surprise des spectateurs, et à la plus grande joie de la FDJ, qui conserve donc la tunique bleu-blanc-rouge dans son équipe. Qui aurait cru au départ que le titre de champion de France se jouerait dès le cinquième kilomètre, sur une course qui en comportait 246 ? Pas grand-monde, il faut l'avouer, ce qui rend doublement impressionnante la performance de Vichot, ce nouveau héros. Mathilde L'Azou.

Classement :

1. Arthur Vichot (FDJ) les 246,5 km en 6h04'38" (40,6 km/h)
2. Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step) à 4 sec.
3. Tony Gallopin (RadioShack-Leopard) à 13 sec.
4. Anthony Roux (FDJ) à 30 sec.
5. Yoann Offredo (FDJ) à 36 sec.
6. Matthieu Ladagnous (FDJ) à 41 sec.
7. Samuel Dumoulin (Ag2r La Mondiale) m.t.
8. Arnaud Gérard (Bretagne-Séché Environnement) m.t.
9. Anthony Geslin (FDJ) m.t.
10. Cyril Lemoine (Sojasun) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE