Cavendish met le turbo

Pros Publié le 09/07/2010 18:40

Deuxième victoire d'étape en deux jours pour Mark Cavendish qui a déjoué la manœuvre des Garmin dans le final, pour s'imposer dans la plus longue étape du Tour.

Cette fois-ci pas de larmes, juste la satisfaction du travail bien fait. Mark Cavendish  s'est imposé de main de maître aujourd'hui à Gueugnon, dans l'étape la plus longue du Tour. Un succès sans aucune contestation, si ce n'est celle des Garmin. A la faveur du final tortueux, les équipiers de Tyler Farrar (Garmin-Transitions) ont tenté de faire le break avec le reste du peloton, mais l'opération commando est tombée à l'eau et le Cav' n'a laissé que des miettes aux autres coureurs, à commencer par les échappés.

Les malheureux du jour s'appellent Mathieu Perget (Caisse d'Epargne), Sebastian Lang (Omega Pharma-Lotto), et Ruben Perez (Euskaltel-Euskadi). Leur avance atteint les six minutes mais l'espoir est mince. A l'inverse des jours précédents, l'équipe Columbia, libérée des doutes de son sprinteur met en route plus tôt. Si bien qu'à 30 kilomètres de l'arrivée, le sort  des trois hommes semble scellé. Dans la côte de la croix de l'arbre, à  24km de l'arrivée, Dimitri Champion (AG2R La Mondiale) met le feu aux poudres. Il emmène avec lui, Anrthony Charteau (Bbox Bouygues Télécom). Les deux français reviennent sur le trio, à bout de souffle. La survie de l'échappée n'est plus qu'une question de kilomètres. Et, comme hier, les sept dernières encablures sont fatales aux fuyards. Le final en montagne russe bat le rappel des troupes de favoris en tête du peloton. C'est ainsi qu'à cinq kilomètres de l'arrivée, les Astana mènent le peloton devant les Liquigas !

Mais, très vite, les équipes de sprinteurs reprennent la main. Les Columbia et les Lampre mettent leur train en place. Trop tôt. Alors, les Garmin refont surface, comme vers Montargis hier. Les vagues secouent le peloton et on flirte avec la chute. Au prix d'une incroyable lutte aux coudes à coudes, trois coureurs de la Garmin  prennent l'avantage à seulement 500 mètres de la ligne. Les trois rebelles virent en tête dans les enchainements de virages qui ponctuent le final de l'étape. La cassure est faite, mais pas de Farrar dans la roue. L'Américain a préféré rester fidèle à la roue arrière de Cavendish. Il commet ici une erreur. Les Garmin, Julian Dean en tête, s'essoufflent et s'interrogent, à coups de regards dans le retroviseur. "Mais où est Tyler ?" doivent se demander les révoltés de la Garmin. Leur initiative est mort-née. L'emballage sera donc des plus classiques et couronne une nouvelle fois Cavendish, large vainqueur.

Sitôt la ligne d'arrivée franchie, Mark Cavendish et Tyler Farrar se serrent la main
© Sirotti
Mais ce sprint a livré de nombreux enseignements. Deuxième  aujourd'hui, Farrar est sorti de sa sinistrose. Après cette première semaine de course, Thor Hushovd (Cervélo) a toujours le Maillot Vert sur les épaules, mais l'écart avec les adversaires se réduit. Troisième sur la ligne à Gueugnon, Alessandro Petacchi (Lampre-Farnese Vini) n'est plus qu'à deux points du "viking". Aux abonnés absents dans le sprint final depuis deux jours, le Norvégien ne semble pas avoir le punch – et les équipiers?- nécessaires pour gagner une étape. Demain, la chasse au maillot Vert sera mise entre parenthèse. Il sera grand temps pour les coureurs d'affronter les premières pentes du Jura pour offrir une bataille qui n'aura rien d'un scénario classique. C'est l'heure de la la chasse au Maillot Jaune et petits pois.

Classement de l'étape 6:
1.Mark Cavendish (GBR, HTC-Columbia)
2. Tyler Farrar (USA, Garmin-Transitions)
3. Alessandro Petacchi (ITA, Lampre-Farnese Vini)
4. Robbie McEwen (AUS, Katusha)
5. Gerald Ciolek (ALL, Milram)
6. Sébastien Turgot (FRA, Bbox Bouygues Télécom)
7. José Joaquim Rojas (ESP, Caisse d'Epargne)
8. Edvald Boassen Hagen (NOR, Team Sky)
9. Robert Hunter (AFS, Garmin-Transitions)
10.Thor Hushovd (NOR, Cervélo) t.m.t
Classement complet

Classement général :
1. Fabian Cancellara (SUI, Saxo Bank)
2. Geraint Thomas (GBR, Team Sky) à 23sec.
3. Cadel Evans (AUS, BMC-Racing) à 39sec.
4. Ryder Hesjedal (CAN, Garmin-Transitions) à 46sec.
5. Sylvain Chavanel (FRA, Quick Step) à 1'01"
6. Andy Schleck (LUX, Saxo Bank) à 1'09"
7. Thor Hushovd (NOR, Saxo Bank) à 1'19"
8. Alexandre Vinokourov (KAZ, Astana) à 1'31"
9. Alberto Contador (ESP, Astana) à 1'40"
10.Jurgen Van Den Broeck (BEL, Omega Pharma-Lotto) à 1'42"

<< Article précédent | Article suivant >>