Tour de Burgos — Le doublé pour Van Poppel

Pros Publié le 04/08/2016 17:28

Tour de Burgos # 3. Le Néerlandais Danny Van Poppel domine très largement ses adversaires au sprint. Comme mardi, Drucker et Meersman complètent le podium.

Alberto Contador enflamme Paris-Nice
© ASO/G.Demouveaux
Si Alberto Contador (Tinkoff) effectue sa rentrée sur ce Tour de Burgos après une deuxième partie de saison compliquée, il n'est pas non plus venu faire de la figuration. Et si sa volonté est d'être au sommet à la Vuelta, il veut montrer à tous qu'il a bien récupéré de sa déconvenue juilletiste. L'étape reine de samedi, avec l'arrivée en altitude aux Lagunas de Neila, est dans ses cordes et il devrait être comme à son habitude à l'offensive. Sa dernière attaque remontait à plusieurs semaines et devait lui sembler trop lointaine pour qu'il attende ce week-end. Avec un sommet placé à moins de vingt kilomètres du sommet, l'Alto de Retuerta et ses derniers hectomètres à 11 % lui ont donné l'envie de se dresser sur les pédales. Accompagné dans un premier temps par Kenny Ellisonde (FDJ), il bascule dans la descente avec Gianluca Brambilla (Etixx-Quick Step), Dario Cataldo (Astana) et Ruben Fernandez (Movistar Team). La tentative est avortée mais El Pistolero s'est montré. Pour envoyer un message à ses adversaires mais surtout pour se rassurer.

La finalité de cette étape allait donc être un sprint. Pas aussi massif que le premier jour puisque seulement cinquante coureurs se présentent à Villarcayo pour jouer la gagne. D'abord accompagnés par Yanto Barker (One Pro Cycling) et Eneko Lizarralde (Euskadi Basque Country), Giacomo Berlato (Nippo-Vini Fantini), Jesus Del Pino (Burgos BH) et Jochem Hoekstra (Giant-Alpecin) ont animé le début de course jusqu'à trente kilomètres de l'arrivée. L'écart, jamais supérieur à trois minutes, ne leur a même pas permis d'atteindre la dernière difficulté en tête. Si le peloton explose en fin d'ascension, les pentes sont trop courtes pour qu'une différence significative se crée et une arrivée groupée ne peut plus être exclue.

Un duel entre les formations BMC et Sky est alors lancé. Chacune emmène, côte à côte, son sprinteur. Si les Etixx-Quick Step les débordent aux abords du dernier kilomètre, rien ni personne ne pourra empêcher Danny Van Poppel (Team Sky) de l'emporter. Comme lors de la première étape mardi, il accélère si fort aux trois cents mètres que Drucker (BMC Racing Team) est décollé de la roue et ne peut rien faire. Gianni Meersman (Etixx-Quick Step), impuissant lui aussi, prend la troisième place. Dmitriy Gruzdev conserve la tête du général mais devra défendre chèrement sa peau demain entre Aranda et Lerma (145 km) où baroudeurs et puncheurs devraient être à l'honneur.

Classement 3ème étape :

1. Danny Van Poppel (PBS, Team Sky) les 198 km en 4h35’47" (43,1km/h)
2. Jean-Pierre Drucker (LUX, BMC Racing Team) m.t.
3. Gianni Meersman (BEL, Etixx-Quick Step) m.t.
4. Pieter Vanspeybrouck (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) m.t.
5. Kristian Sbaragli (ITA, Dimension Data) m.t.
6. Yves Lampaert (BEL, Etixx-Quick Step) m.t.
7. José-Joaquin Rojas (ESP, Movistar Team) m.t.
8. Luka Mezgec (SLO, Orica-BikeExchange) m.t.
9. Zico Waeytens (BEL, Giant-Alpecin) m.t.
10. Angel Madrazo (ESP, Caja Rural) m.t.

Classement général :

1. Dmitriy Gruzdev (KAZ, Astana) en 8h21'01"
2. Michele Scarponi (ITA, Astana) m.t.
3. Gianni Meersman (BEL, Etixx-Quick Step) m.t.
4. José-Joaquin Rojas (ESP, Movistar Team) m.t.
5. David De La Cruz (ESP, Etixx-Quick Step) m.t.
6. Gianluca Brambilla (ITA, Etixx-Quick Step) m.t.
7. Ruben Fernandez (ESP, Movistar Team) m.t.
8. Gorka Izaguirre (ESP, Movistar Team) m.t.
9. Yves Lampaert (BEL, Etixx-Quick Step) m.t.
10. Pieter Serry (BEL, Etixx-Quick Step) m.t.

<< Article précédent | Article suivant >>

Fulcrum Speed 40c
Abus mai18
Maurienne Tourisme
Tour Métropole Nice
KTM mai18