FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Tourmalet vs. Galibier: quel plus dur??

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 22/08/2017 14:19

Bonjour à tous,

 

Je fais la Marmotte des Pyrénées ce WK (après avoir effectué celle des Alpes en juillet).

Je voulais avoir vos impressions pour savoir qui du Galibier (je parle de Valloire jusqu'au sommet) ou le Tourmalet (par Luz ou Saint-Marie de Campan) était le plus dur.

Je n'ai jamais encore grimpé le Tourmalet (j'ai juste entendu que par Saint-Marie c'était plus dur). Mais lors de la Marmotte (avec le Glandon, et le Télégraphe dans les jambes), je trouvais que le Galibier n'était vraiment pas évident, même la partie qui menait au Plan Lachat, j'avais du mal à trouver mon rythme après le ravitaillement de Valloire.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 14:28

Bonjour à tous,

 

Je fais la Marmotte des Pyrénées ce WK (après avoir effectué celle des Alpes en juillet).

Je voulais avoir vos impressions pour savoir qui du Galibier (je parle de Valloire jusqu'au sommet) ou le Tourmalet (par Luz ou Saint-Marie de Campan) était le plus dur.

Je n'ai jamais encore grimpé le Tourmalet (j'ai juste entendu que par Saint-Marie c'était plus dur). Mais lors de la Marmotte (avec le Glandon, et le Télégraphe dans les jambes), je trouvais que le Galibier n'était vraiment pas évident, même la partie qui menait au Plan Lachat, j'avais du mal à trouver mon rythme après le ravitaillement de Valloire.

Je ne connais pas le Tourmalet mais une chose est sûre pour le Galibier, la partie Valloire -> Plan Lachat est horrible pour trouver son rythme.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 14:30

Bonjour à tous,

 

Je fais la Marmotte des Pyrénées ce WK (après avoir effectué celle des Alpes en juillet).

Je voulais avoir vos impressions pour savoir qui du Galibier (je parle de Valloire jusqu'au sommet) ou le Tourmalet (par Luz ou Saint-Marie de Campan) était le plus dur.

Je n'ai jamais encore grimpé le Tourmalet (j'ai juste entendu que par Saint-Marie c'était plus dur). Mais lors de la Marmotte (avec le Glandon, et le Télégraphe dans les jambes), je trouvais que le Galibier n'était vraiment pas évident, même la partie qui menait au Plan Lachat, j'avais du mal à trouver mon rythme après le ravitaillement de Valloire.

Pour moi le Galibier est plus dur que le Tourmalet par Luz, je ne l'ai jamais fais par Sainte Marie. Ça fait plusieurs personnes que j'entends avoir eu du mal après Valloire, j'avais moi même eu des mots de ventre à cet endroit lors de ma Marmotte Alpeste. J’explique cela du fait de l'altitude élevée du Galibier.

Je serais présent Dimanche sur la Marmotte et ce que je redoute le plus en haut du Tourmalet c'est les conditions météo, j'y ai souvent vu du brouillard.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 14:38

Pour moi le Galibier est plus dur que le Tourmalet par Luz, je ne l'ai jamais fais par Sainte Marie. Ça fait plusieurs personnes que j'entends avoir eu du mal après Valloire, j'avais moi même eu des mots de ventre à cet endroit lors de ma Marmotte Alpeste. J’explique cela du fait de l'altitude élevée du Galibier.

Je serais présent Dimanche sur la Marmotte et ce que je redoute le plus en haut du Tourmalet c'est les conditions météo, j'y ai souvent vu du brouillard.

Pour ma part, c'est la longue ligne droite qui commence quelques kilomètres après Valloire et qui finit à Plan Lachat (à 8 km du sommet) que j'ai trouvé la plus pénible, parce que j'y prenais le vent en pleine figure. J'ai appris depuis que j'étais loin d'être le seul à en avoir souffert !

Je ne me prononce pas pour la comparaison, je n'ai jamais mis les pieds dans les Pyrénées.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 14:44

Bonjour à tous,

 

Je fais la Marmotte des Pyrénées ce WK (après avoir effectué celle des Alpes en juillet).

Je voulais avoir vos impressions pour savoir qui du Galibier (je parle de Valloire jusqu'au sommet) ou le Tourmalet (par Luz ou Saint-Marie de Campan) était le plus dur.

Je n'ai jamais encore grimpé le Tourmalet (j'ai juste entendu que par Saint-Marie c'était plus dur). Mais lors de la Marmotte (avec le Glandon, et le Télégraphe dans les jambes), je trouvais que le Galibier n'était vraiment pas évident, même la partie qui menait au Plan Lachat, j'avais du mal à trouver mon rythme après le ravitaillement de Valloire.

Il y a des similitudes dans le profile : 5 km à 4-5 % puis 12 km à 7-10 % 

La Galibier est plus difficile car la tout est 500 m plus haut que le Tourmalet, surtout si il est fait à la suite du Télagraphe

Après sur la portion de 12 km plus pentu le Tourmalet a une pente moyenne un peu plus élevée mais plus régulière. J'aurais tendance à dire que l'effet de l'altitude a plus d'effet mais ça dépend des personnes. Au delà de 2000 m l'effet de la pente est accentué. le Tourmalet termine à 2000 m, la partie difficile du Galibier commence à 2000 m

Ca reste toutes les deux de belles bosses smiley laughing

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 15:00

Je n'ai fait le galibier qu'une fois en 2011 lors de l'EDT, je l'ai apprécié et trouvé en fait plus abordable que je ne l'avais imaginé (telegrapghe Galibier Alpe d'Huez ce jour la), et j'aime l'altitude (pas plus de pb au dessus de 2000m que cela mis à part la longueur du col et sa pente mais comme tout autre col moins haut)

Pour le Tourmalet j'y ai connu diverses fortunes (ou infortunes disons...); coté Luz la longueur me tue à chaque fois un peu plus que l'autre versan (et le dernier kilomètre affreux), coté Campan c'est court mais après la rampe de la Mongie je ne suis jamais très bien car très exposé au soleil et au vent, et je n'en vois jamais le bout (sauf pendant l'EDT 2008 dans le brouillard: ah le brouillard c'est parfois voir souvent salvateur, on ne voit pas sa misère).

Donc pas tellement comparable mais la tourmalet reste un bon "petit" morceau quoiqu'on en dise même s'il reste quand même beaucoup plus cours si on ajoute le télégraphe au Galibier bien sur.

J'aime à dire que l'on ne peut comparer aucun col et que chacun possède son jardin préféré souvent très peu en rapport avec la difficulté supposé mais souvent lié à la première impression laissée par la première montée, mais bon...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 15:40

"J'aime à dire que l'on ne peut comparer aucun col et que chacun possède son jardin préféré souvent très peu en rapport avec la difficulté supposé mais souvent lié à la première impression laissée par la première montée, mais bon..."

Tout à fait d'accord !

Pour aller plus loin, il existe des indices de difficultés des cols (qui n'ont rien à voir avec le ressenti que l'on peut avoir en les grimpant), mais qui peuvent aider quand on ne connait pas du tout un col et qu'on souhaite s'y aventurer.
Par exemple, le Tourmalet par Luz est à 1076, le Galibier par Valloire à 926. Bien sûr si tu ajoutes le Télégraphe et que tu prends comme point de départ Saint Michel de Maurienne, le Galibier avec ses 35km passe à un indice de 1526.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 16:05

"J'aime à dire que l'on ne peut comparer aucun col et que chacun possède son jardin préféré souvent très peu en rapport avec la difficulté supposé mais souvent lié à la première impression laissée par la première montée, mais bon..."

Tout à fait d'accord !

Pour aller plus loin, il existe des indices de difficultés des cols (qui n'ont rien à voir avec le ressenti que l'on peut avoir en les grimpant), mais qui peuvent aider quand on ne connait pas du tout un col et qu'on souhaite s'y aventurer.
Par exemple, le Tourmalet par Luz est à 1076, le Galibier par Valloire à 926. Bien sûr si tu ajoutes le Télégraphe et que tu prends comme point de départ Saint Michel de Maurienne, le Galibier avec ses 35km passe à un indice de 1526.

Effectivement à une époque je regardais cet indice basé sur la pente moyenne , la longueur (et l'irregularité qui tient compte du rapport pente max / pente moyenne), mais quand j'ai vu que certains cols quotés difficiles passaient parfois mieux que certains cols réputés faciles, j'ai arrété de regarder

Tu sais que je n'aime pas du tout Peyresourde coté Luchon (et pourtant je l'ai fait 5 fois cet été et 10 fois cette année) et encore moins le portillon coté Luchon (on je bloque systématiquement dans les 2 derniers kils) alors que j'aime Balès par Mauléon, Artigue et le Menté par St Béat?? va comprendre... :)

A+ David, je vois que tu te régales (je n'ai tjrs pas accès à tes photos du boulot et pas ou peu d'internet à la maison par principe ==> il va falloir que je déroge à cette règle pour me délecter de tes photos du Soulor coté Ferrière que je connais très bien, en fait je n'ai monté qu'une fois coté Arrens en 2006... la aussi il va falloir dérogé..

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 16:15

Effectivement à une époque je regardais cet indice basé sur la pente moyenne , la longueur (et l'irregularité qui tient compte du rapport pente max / pente moyenne), mais quand j'ai vu que certains cols quotés difficiles passaient parfois mieux que certains cols réputés faciles, j'ai arrété de regarder

Tu sais que je n'aime pas du tout Peyresourde coté Luchon (et pourtant je l'ai fait 5 fois cet été et 10 fois cette année) et encore moins le portillon coté Luchon (on je bloque systématiquement dans les 2 derniers kils) alors que j'aime Balès par Mauléon, Artigue et le Menté par St Béat?? va comprendre... :)

A+ David, je vois que tu te régales (je n'ai tjrs pas accès à tes photos du boulot et pas ou peu d'internet à la maison par principe ==> il va falloir que je déroge à cette règle pour me délecter de tes photos du Soulor coté Ferrière que je connais très bien, en fait je n'ai monté qu'une fois coté Arrens en 2006... la aussi il va falloir dérogé..

Ca peut donner une idée de la difficulté quand c'est un col inconnu, mais oui l'expérience personnelle compte ensuite bien plus.

Enorme ton avatar smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 16:56

Effectivement à une époque je regardais cet indice basé sur la pente moyenne , la longueur (et l'irregularité qui tient compte du rapport pente max / pente moyenne), mais quand j'ai vu que certains cols quotés difficiles passaient parfois mieux que certains cols réputés faciles, j'ai arrété de regarder

Tu sais que je n'aime pas du tout Peyresourde coté Luchon (et pourtant je l'ai fait 5 fois cet été et 10 fois cette année) et encore moins le portillon coté Luchon (on je bloque systématiquement dans les 2 derniers kils) alors que j'aime Balès par Mauléon, Artigue et le Menté par St Béat?? va comprendre... :)

A+ David, je vois que tu te régales (je n'ai tjrs pas accès à tes photos du boulot et pas ou peu d'internet à la maison par principe ==> il va falloir que je déroge à cette règle pour me délecter de tes photos du Soulor coté Ferrière que je connais très bien, en fait je n'ai monté qu'une fois coté Arrens en 2006... la aussi il va falloir dérogé..

Tu n'aimes pas le Peyresourde mais plus Artigue et pas du tout le Portillon mais le Bales et le Menté...

Effectivement c'est pas complètement rationnel.

Pour le Peyresourde c'est peut être parce que tu es entre deux développements ou que tu gères mal. Il fut une époque où je le montais très vite avec du braquet maintenant c'est plus compliqué.

Le Portillon est dur car très irrégulier, il faut bien gérer les tronçons "faciles" pour arriver frais dans le final sinon on paye cash.

Artigue, c'est dur tout le long donc on a pas tellement le choix, c'est à gauche toute du début à la fin. Le Menté c'est un peu pareil.

Le Bales, tout le monde sait que c'est très dur, donc, généralement on est humble au pied. Pour avoir déjà fait le pied à bloc, ensuite quand tu traverses la rivière et que ça commence à quiller, tu paye... gravement...

As tu essayé Superbagnères (moi j'adore) et l'hospice (affreux!!!)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 17:08

Le Tourmalet par Sainte Marie de Campan, les 12 derniers kilomètres sont à 9% de moyenne. Ca calme... Le Galibier, on le trouve difficile car il est bien plus haut et on le grimpe rarement en premier col....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 17:11

Bonjour à tous,

 

Je fais la Marmotte des Pyrénées ce WK (après avoir effectué celle des Alpes en juillet).

Je voulais avoir vos impressions pour savoir qui du Galibier (je parle de Valloire jusqu'au sommet) ou le Tourmalet (par Luz ou Saint-Marie de Campan) était le plus dur.

Je n'ai jamais encore grimpé le Tourmalet (j'ai juste entendu que par Saint-Marie c'était plus dur). Mais lors de la Marmotte (avec le Glandon, et le Télégraphe dans les jambes), je trouvais que le Galibier n'était vraiment pas évident, même la partie qui menait au Plan Lachat, j'avais du mal à trouver mon rythme après le ravitaillement de Valloire.

Bonjour,

J'ai du grimper une dizaine de fois le Galibier et le Tourmalet des 2 cotés ( même + concernant le Tourmalet ) .

Concernant le Galibier on ne peut pas je juger de Valloire uniquement , il commence à St Michel de Maurienne .Dans ce cas c'est bien lui le plus dur avec sa distance, son altitude .

Concernant le Tourmalet les 2 versants sont de même difficulté .Un va te dire ( par exemple moi ) que le versant de Barèges est plus dur ,un autre que c'est le coté Mongie .

Du coté de Barèges tu est plus en prise de suite , en contre partie tu a le replat qui te permet de souffler, et un dernier kms dur ..tiens un peu comme le dernier km du Galibier.                                                                                                           Du coté de Ste Marie jusqu'à Grip cela se passe bien et ensuite tu rentre dans le vif du sujet avec la traversé des paravalanches ( avant la Mongie ) qui sont durs .

Me concernant ( du plus dur au moins dur ...)

1° Galibier

2° Tourmalet versant Barèges

3° Tourmalet versant la mongie

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 19:03

Bonjour,

J'ai du grimper une dizaine de fois le Galibier et le Tourmalet des 2 cotés ( même + concernant le Tourmalet ) .

Concernant le Galibier on ne peut pas je juger de Valloire uniquement , il commence à St Michel de Maurienne .Dans ce cas c'est bien lui le plus dur avec sa distance, son altitude .

Concernant le Tourmalet les 2 versants sont de même difficulté .Un va te dire ( par exemple moi ) que le versant de Barèges est plus dur ,un autre que c'est le coté Mongie .

Du coté de Barèges tu est plus en prise de suite , en contre partie tu a le replat qui te permet de souffler, et un dernier kms dur ..tiens un peu comme le dernier km du Galibier.                                                                                                           Du coté de Ste Marie jusqu'à Grip cela se passe bien et ensuite tu rentre dans le vif du sujet avec la traversé des paravalanches ( avant la Mongie ) qui sont durs .

Me concernant ( du plus dur au moins dur ...)

1° Galibier

2° Tourmalet versant Barèges

3° Tourmalet versant la mongie

Sujet délicat, car les sensations ne sont pas reproductibles, et sans faire l'indice de difficulté de chacun, je confirme le classement d'André.

Le Galibier offre quand même 8 km au dessus de 2000 m, et il est vrai que rarement on l'aborde de Valloire. Le Tourmalet paradoxalement compte plus de Luz, même si la version Mongie est plus austère, sans ombrage et quelques pentes plus raides que de luz. Mais en conclusion nous devons aborder ces monuments avec respect et connaitre la satisfaction en franchissant le sommet. Nous devons les respecter !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 19:03

Tu n'aimes pas le Peyresourde mais plus Artigue et pas du tout le Portillon mais le Bales et le Menté...

Effectivement c'est pas complètement rationnel.

Pour le Peyresourde c'est peut être parce que tu es entre deux développements ou que tu gères mal. Il fut une époque où je le montais très vite avec du braquet maintenant c'est plus compliqué.

Le Portillon est dur car très irrégulier, il faut bien gérer les tronçons "faciles" pour arriver frais dans le final sinon on paye cash.

Artigue, c'est dur tout le long donc on a pas tellement le choix, c'est à gauche toute du début à la fin. Le Menté c'est un peu pareil.

Le Bales, tout le monde sait que c'est très dur, donc, généralement on est humble au pied. Pour avoir déjà fait le pied à bloc, ensuite quand tu traverses la rivière et que ça commence à quiller, tu paye... gravement...

As tu essayé Superbagnères (moi j'adore) et l'hospice (affreux!!!)

bien sur Pierre, j'ai monté 7 fois super cette année dont 3 fois en 5 jour cet été avec la MAXcimes intégrale...

et les Hospices 2 fois cette même semaine de la maxcime

Pour le Balès les 2 fois coté nord c'était dans le brouillard (dont une pendant la Barousse Bales), ça aide à ne pas voir la suite... donc très bien

Je suis d'accord ce n'est pas rationnel, sauf peut être le coté régulier du Menté et d'Artigue qui me vont mieux

Mais pour le Portillon j'ai beau faire (même avec mon pote de la Vienne cet été au ralenti, je ne supporte pas le haut (si la vue bien sur...)

Mais j'ai le même pb dans les cotes ici dans la Vienne: certaines cotes difficiles me vont et plus faciles m’asphyxies sans parler forcement du rythme que j'y met, c'est plus psycho que physio je pense...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 21:15

Biensur tout dépend de la fraîcheur physique et des bornes et kms effectués avant.

Pour moi le tourmalet côté ste marie et le plus dur devant le galibier et son dernier km magnifique mais horrible.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 21:30

Le Galibier c'est presque 600m plus haut que le Tourmalet et il y a souvent plus de vent que dans le Tourmalet.

Les deux derniers km au Tourmalet côté Luz et Galibier côté Valloire sont aussi durs.

La grosse différence c'est quand on parle du Galibier côté Valloire, souvent on a déjà fait le Télégraphe avant, l'enchainement des 2 quasi successivement est plus dur que n'importe quel côté du Tourmalet. Par contre le côté Sud du Galibier est plus facile que les 2 côtés du Tourmalet, même si on s'est "tapé" le Lautaret avant.

Enfin ce sont 2 hors catégorie; quand on doit faire d'autres cols avant ou après on sent nettement leur impact sur les jambes et la fatigue; ce sont 2 légendes.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 21:34

Le Galibier c'est presque 600m plus haut que le Tourmalet et il y a souvent plus de vent que dans le Tourmalet.

Les deux derniers km au Tourmalet côté Luz et Galibier côté Valloire sont aussi durs.

La grosse différence c'est quand on parle du Galibier côté Valloire, souvent on a déjà fait le Télégraphe avant, l'enchainement des 2 quasi successivement est plus dur que n'importe quel côté du Tourmalet. Par contre le côté Sud du Galibier est plus facile que les 2 côtés du Tourmalet, même si on s'est "tapé" le Lautaret avant.

Enfin ce sont 2 hors catégorie; quand on doit faire d'autres cols avant ou après on sent nettement leur impact sur les jambes et la fatigue; ce sont 2 légendes.

Je te le confirme. Je fais souvent le Tourmalet en partant de Payolle et quand de temps en temps, je grimpe l'aspin avant, ce n'est vraiment pas la même limonade. Idem quand je double le Tourmalet. Les premiers kilomètres depuis Luz passent plutôt bien mais d'un coup, les jambes répondent moins bien....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 22:52

Bonjour à tous,

 

Je fais la Marmotte des Pyrénées ce WK (après avoir effectué celle des Alpes en juillet).

Je voulais avoir vos impressions pour savoir qui du Galibier (je parle de Valloire jusqu'au sommet) ou le Tourmalet (par Luz ou Saint-Marie de Campan) était le plus dur.

Je n'ai jamais encore grimpé le Tourmalet (j'ai juste entendu que par Saint-Marie c'était plus dur). Mais lors de la Marmotte (avec le Glandon, et le Télégraphe dans les jambes), je trouvais que le Galibier n'était vraiment pas évident, même la partie qui menait au Plan Lachat, j'avais du mal à trouver mon rythme après le ravitaillement de Valloire.

Le ressenti varie selon à quel moment de ta sortie tu les montes et dans quelles conditions, à quel rythme aussi, mais en mon sens je crois que le Galibier est plus difficile. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 23:13

Je te le confirme. Je fais souvent le Tourmalet en partant de Payolle et quand de temps en temps, je grimpe l'aspin avant, ce n'est vraiment pas la même limonade. Idem quand je double le Tourmalet. Les premiers kilomètres depuis Luz passent plutôt bien mais d'un coup, les jambes répondent moins bien....

Je pose juste les valises de retour du Tourmalet. Je l'ai monté 3x en 6 jours de vacances, entre autres ... dont une fois des deux cotés dans la même sortie (Bagnères de Bigorre, Tourmalet, Luz aller retour) 100 bornes pour 3087m de D+, c'est un col superbe ! smiley surprised

Perso, la première montée coté La Mongie est très bien passée, mais le coté Barèges m'a tué ... Bon le cumul y est surement pour beaucoup smiley wink pour la comparaison avec le Galibier, je verrai ça l'an prochain car c'est surement ma prochaine destination.

Merci encore Michel pour toutes tes infos ... j'ai mangé également l'Aspin, Tramassel/Hautacam, La Hourquette d'Ancizan, Palomières, Lingous et La croix blanche durant mes six jours (4 superbes sorties) ... La montée au Tramassel dans le brouillard le froid et sous la pluie Vendredi dernier me laissera un souvenir inoubliable smiley cool Tu vis vraiment dans une région formidable ! et tes infos m'ont été vraiment utiles durant mon séjour.

smiley embarassed désolé et toutes mes excuses, d'avoir un peu squatté ce sujet en faisant un peu du hors-sujet.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 23:22
Dans Hautacam dimanche, vous allez regretter le Tourmalet (quel que soit le versant). Moi aussi d'ailleurs!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/08/2017 07:41

Dans Hautacam dimanche, vous allez regretter le Tourmalet (quel que soit le versant). Moi aussi d'ailleurs!

Les pourcentages maxi dans Hautacam sont de l'ordre des pourcentages Maxi du Tourmalet avant La Mongie ou la fin côté Barèges, certains km à 10% de moyenne; encore une fois c'est une question de gestion et d'alimentation, on consomme tellement qu'il faut penser sans cesse à s'alimenter dans ce genre de longue cyclo surtout si on en a jamais fait de pareilles!

Ma toute première cyclo de montagne c'était Tourmalet, Aubisque par les Eaux Bonnes, Soulor et Hautacam. Hautacam après 190 km, je pensais m'être alimenté correctement, et bien non, les 10 derniers km au radar en hypoglycémie, je n'oublierai jamais!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/08/2017 09:07

Les pourcentages maxi dans Hautacam sont de l'ordre des pourcentages Maxi du Tourmalet avant La Mongie ou la fin côté Barèges, certains km à 10% de moyenne; encore une fois c'est une question de gestion et d'alimentation, on consomme tellement qu'il faut penser sans cesse à s'alimenter dans ce genre de longue cyclo surtout si on en a jamais fait de pareilles!

Ma toute première cyclo de montagne c'était Tourmalet, Aubisque par les Eaux Bonnes, Soulor et Hautacam. Hautacam après 190 km, je pensais m'être alimenté correctement, et bien non, les 10 derniers km au radar en hypoglycémie, je n'oublierai jamais!

Lors de ma reconnaissance dans les Pyrénées il y a 15 jours j'ai fait les 3 premiers kilomètres d'Hautacam après avoir fait le Tourmalet et Luz Ardiden, ils sont terribles avec des forts pourcentages dès le début, mais après ça a l'air plus facile. Le 4eme km annonce seulement 6% de moyenne.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/08/2017 09:13

Lors de ma reconnaissance dans les Pyrénées il y a 15 jours j'ai fait les 3 premiers kilomètres d'Hautacam après avoir fait le Tourmalet et Luz Ardiden, ils sont terribles avec des forts pourcentages dès le début, mais après ça a l'air plus facile. Le 4eme km annonce seulement 6% de moyenne.

C'est un peu la difficulté d'Hautacam. Tout en irrégularité et les ruptures de pentes font mal aux cannes....

Pour en revenir au sujet, il n'y a pas photo pour moi. Si on part de Valloire et qu'on grimpe le Galibier sans autres montées avant, il est bien moins dur que le Géant par St Marie. Après, il y a l'altitude et ça, c'est une autre difficulté...  

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/08/2017 09:17

Lors de ma reconnaissance dans les Pyrénées il y a 15 jours j'ai fait les 3 premiers kilomètres d'Hautacam après avoir fait le Tourmalet et Luz Ardiden, ils sont terribles avec des forts pourcentages dès le début, mais après ça a l'air plus facile. Le 4eme km annonce seulement 6% de moyenne.

Dommage que tu n'a pas été plus haut Patrick!

Dans Hautacam l'enfer commence plus loin, à St André, juste après Artalens, plusieurs km à 10%, c'est le plat de consistance! enfin plat...smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/08/2017 09:22

C'est un peu la difficulté d'Hautacam. Tout en irrégularité et les ruptures de pentes font mal aux cannes....

Pour en revenir au sujet, il n'y a pas photo pour moi. Si on part de Valloire et qu'on grimpe le Galibier sans autres montées avant, il est bien moins dur que le Géant par St Marie. Après, il y a l'altitude et ça, c'est une autre difficulté...  

L'altitude diminue en effet les performances physique, par contre l'avantage c'est que même en pleine canicule il y fait beaucoup moins chaud que dans la vallée. Le Tourmalet on part de 700m à Luz, encore moins de Bagnères contre 1400 de Valloire. Si il fait très chaud le Tourmalet sera plus pénible.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

KTM

Sport 101 Facebook V4