FLASHS

Piste

Le Vélodrome de Bordeaux dans la tourmente

Publié le 20/01/2010 00:05

L'utilisation du mythique Stadium Vélodrome de Bordeaux Lac est désormais payante, en a décidé à l'unanimité le conseil municipal de la ville de Bordeaux.

Les jeunes pistards autour du champion du monde de lOmnium Bryan Coquard à BordeauxLes jeunes pistards autour du champion du monde de lOmnium Bryan Coquard à Bordeaux | © Guy DagotIl avait été inauguré en 1989, bâti pour remplacer le vélodrome supprimé du stade Lescure, à Bordeaux. Vingt ans après sa sortie de terre, le Stadium Vélodrome de Bordeaux Lac ne fait visiblement plus recette, à tel point que ses propriétaires ont décidé d'adopter une décision conséquente : facturer son utilisation. La décision a été votée à l'unanimité au conseil municipal de Bordeaux. La commune girondine ne souhaitant plus supporter à elle seule les coûts d'entretien engendrés par le Vélodrome du Lac, elle a opté pour une facturation des lieux à quiconque utilisera désormais l'enceinte de ce haut-lieu du cyclisme sur piste français. Désormais, il en coûtera 30 euros par heure à tout organisme (fédération, ligue, comité ou club) désirant emprunter l'anneau olympique de Bordeaux, qui dispose également de structures pour l'athlétisme.

Cette soudaine facturation fait évidemment beaucoup réagir les acteurs du cyclisme aquitain, les premiers concernés par l'utilisation de cette structure unique en France. "A-t-on jamais vu un joueur payer pour la tonte de la pelouse ou pour l'entretien d'un gymnase, s'est indigné le président de la Ligue d'Aquitaine de cyclisme Yannick Pouey dans les colonnes du quotidien Sud-Ouest. Demande-t-on à d'autres sportifs de payer pour s'entraîner sur les stades de la ville ? Pour notre seule activité, qui représente un volant annuel de 900 heures, cela représente un budget de 27000 euros : nous n'avons pas la possibilité de financer une telle dépense." Géré par la société Axel Véga, le Stadium Vélodrome de Bordeaux Lac ne bénéficiera donc pas du soutien des pistards aquitains, qui refusent dans ces conditions d'utiliser la célèbre piste bordelaise.

"Nous comprendrions de payer pour les organisations, a poursuivi Yannick Pouey. Quand on organise une épreuve sur route, il y a aussi des frais, mais payer pour les entraînements, les stages de formation, non." Malgré tout, la décision votée est entrée en vigueur depuis le 1er janvier. La Ligue d'Aquitaine d'athlétisme, qui utilise la piste couverte, a pour sa part abdiqué et accepté de se plier à ces nouvelles règles qui causeront du tort à sa trésorerie. Selon la municipalité de Bordeaux, le Stadium Vélodrome de Bordeaux Lac accuse un déficit annuel de 150 000 euros. Le site aquitain est actuellement la seule structure du genre en France à pouvoir organiser des événements sur piste internationaux. Le vélodrome avait accueilli les Mondiaux en 1998 et 2006 et a servi de support à des records du monde de l'Heure.

Fulcrum Speed 40 DB et Zerocarbon_Decembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 02 février 2020
dimanche 01 mars 2020
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES