FLASHS

Piste

Sir Chris Hoy tire sa révérence

Publié le 18/04/2013 16:09

Chris Hoy, l'athlète le plus exceptionnel du sport britannique, a décidé de mettre un point final à sa carrière. C'est une légende qu'il laissera pour souvenir.

Sir Chris HoySir Chris Hoy | © British CyclingSon glorieux passé lui avait valu le poste de porte-drapeau de la délégation britannique l'été dernier aux Jeux de Londres. Devant son peuple, c'est lui qui avait brandi l'Union Jack en conclusion de la prodigieuse cérémonie d'ouverture londonienne. Quinze jours plus tard, c'est avec deux titres olympiques en plus et le statut de plus grand athlète du sport britannique que Chris Hoy retrouvait l'étendard. A 37 ans, le sextuple champion olympique de cyclisme sur piste a officialisé aujourd'hui ce à quoi chacun s'attendait en dépit des doutes que laissait planer l'Ecossais : il met un point final à sa carrière. "Ce n'est pas une décision que j'ai prise facilement ou à la légère mais je sais que c'est la bonne, a déclaré Chris Hoy au Murrayfield Stadium à Edimbourg. Objectivement, j'ai brûlé ma dernière goutte de carburant à Londres l'été dernier."

Médaillé d'or du kilomètre à Athènes en 2004, triple champion olympique des Jeux de Pékin en 2008 (vitesse individuelle, vitesse par équipes et keirin), le vieillissant Chris Hoy avait su renouveler deux de ses titres olympiques au London Velopark l'été dernier (en vitesse par équipes et keirin). Il était alors entré dans la légende du sport britannique en déposant le rameur Steve Redgrave, cinq fois médaillé d'or. S'il s'est laissé le temps de la réflexion, imaginant la possibilité de tracer sa voie jusqu'aux Jeux du Commonwealth dans le vélodrome qui porte son nom à Glasgow, le champion a bien compris qu'il ne se sentait plus l'envie ni les capacités de prolonger une carrière exceptionnelle, enrichie par onze titres mondiaux qui font là aussi de lui le Britannique le plus titré de l'histoire de la piste.

Il serait impossible de retracer en quelques lignes l'énorme carrière accomplie par Chris Hoy. S'il s'est montré évasif sur ses projets d'avenir, l'Ecossais laissera derrière lui l'image d'un champion d'exception. Un modèle que l'ensemble de la communauté cycliste salue aujourd'hui. "L'impact qu'aura eu Sir Chris Hoy sur notre sport depuis qu'il a gagné sa première médaille d'or à Athènes en 2004 est sans parallèle, a déclaré le président de la fédération cycliste britannique Brian Cookson. Il va sans dire que c'est non seulement un athlète phénoménal mais qu'il est aussi une personne exceptionnelle. Le fait qu'il ait obtenu six médailles d'or et qu'il est le Britannique le plus couronné aux Jeux en est le témoignage. Par son professionnalisme, sa passion et sa détermination, il a inspiré des milliers de gens."