FLASHS

Pros

Dernières brèves du Tour de France : 1re étape

Publié le 02/07/2006 10:22

Floyd Landis maudit, Jens Voigt crie au complot, Hushovd en Jaune, les chiffres-clé du Tour, Boonen favori du jour.
Floyd Landis maudit, Jens Voigt crie au complot, Thor Hushovd en Jaune, les chiffres-clé du Tour, Tom Boonen favori du jour.

L'Américain Floyd Landis (Phonak Hearing Systems) s'est élancé dans le prologue de Strasbourg avec un net désavantage qui lui a probablement coûté une première victoire d'étape. En effet, le coureur a remarqué au dernier moment que son pneu arrière souffrait d'une entaille. La décision de le remplacer a été prise au pied levé, ce qui fait que le leader de l'équipe Phonak a manqué le démarrage de six secondes. "Si j'avais réalisé que le départ était si proche, j'aurais personnellement endossé le risque et je n'aurais pas laissé le changement de pneu se faire", a expliqué Floyd Landis, un peu désabusé avec finalement une 9ème place à 9 secondes de Thor Hushovd au terme des 7,1 kilomètres du prologue. Pour compliquer le tout, Floyd Landis s'est élancé sur une vitesse non appropriée. "Cela m'a complètement éloigné du concept."
Le Team CSC s'est élancé hier dans l'inconnu, privé du coureur autour duquel il était uni depuis plusieurs mois. David Zabriskie et Stuart O'Grady sont parvenus à se classer dans le Top 10, mais Jens Voigt (Team CSC) ne pouvait s'empêcher de s'étonner de l'enchaînement des récents événements. "Les deux dernières journées n'ont pas été très plaisantes pour nous, a rappelé l'Allemand. Ivan Basso est maintenant à la maison mais il reste des coureurs du Team CSC sur ce Tour. Nous avons huit coureurs en forme et nous avons tout préparé pour le Tour de France. Il faut continuer et essayer de faire un bel exploit. Maintenant, il y a eu des choses un peu bizarres dans la façon dont se sont enchaînés les événements, notamment au niveau du timing. Tout s'est passé juste à l'approche du Tour de France, dans la dernière semaine de préparation. Rien avant. Tout le monde sait bien que le Tour, c'est la concentration de tous les médias du monde, de tous les meilleurs coureurs de la planète. C'était le moment idéal pour faire exploser la bombe. Je suis sûr que si toutes ces nouvelles avaient été diffusées deux-trois semaines auparavant, Ivan aurait eu le temps de faire quelque chose pour se défendre. Seulement là, on n'avait rien pour le disculper. Ivan Basso a fait tous ces sacrifices pour rien, et c'est ça qui est le plus dommage."

Le Norvégien Thor Hushovd (Crédit Agricole) a créé une petite surprise en endossant hier soir le premier Maillot Jaune du Tour de France 2006. Attendu dans les sprints de la première semaine, le sprinter a signé la meilleure performance dans les rues de Strasbourg. "Je suis parti assez vite dans les trois premiers kilomètres, mais sans être à 100 %, a expliqué Thor Hushovd en conférence de presse. J'ai surtout fait attention à mes trajectoires dans les virages. Dans la seconde partie, j'ai tout donné, à bloc. J'ai été informé que j'avais une seconde d'avance et que je faisais un temps super. Cela peut surprendre de me voir devant un spécialiste comme Zabriskie mais je savais que je pouvais gagner. Je tiens la meilleure forme de ma carrière. Pour l'équipe, il est très important de conserver le Maillot Jaune le plus longtemps possible. On va le défendre à fond mais il n'y a pas beaucoup de coureurs qui pourront le prendre dans la première étape."

Le chiffre :

40, c'est la différence en centimètres entre Samuel Dumoulin (Ag2r Prévoyance), le plus petit coureur du Tour de France, et Johan Vansummeren (Davitamon-Lotto), le plus grand coureur de la Grande Boucle. Le Français mesure 1,58 mètre quand le Belge atteint le 1,98 mètre. Du côté de la balance, l'Espagnol Manuel Calvente (Agritubel) évolue dans la catégorie des poids-plumes avec ses 53 kg. Le Suédois Magnus Backstedt (Liquigas), lui, pèse 95 kg, soit une différence de 42 kg entre les deux ! Du côté des statistiques établies après les visites médicales, c'est Arnaud Coyot (Cofidis) qui possède la plus grande capacité respiratoire (7,92 litres) tandis que Laurent Lefèvre (Bouygues Telecom) possède la fréquence cardiaque la plus lente avec 32 pulsations/minute. Le coureur moyen du Tour de France mesure donc 1,79 mètre pour 69 kg. Son cœur bat 54 fois par minute tandis que sa capacité respiratoire est évaluée à 5,78 litres.

Dans la roue du 101 :

Le champion du monde Tom Boonen (Quick Step-Innergetic) a pris date avec le Maillot Jaune hier dans le prologue de Strasbourg en se classant 12ème à 11 secondes du Norvégien Thor Hushovd (Crédit Agricole). Autant dire que la lutte promet d'être farouche entre les deux coureurs au cours de la première semaine de course, d'ici au contre-la-montre de Rennes. "Je ne suis pas un vrai spécialiste, je suis donc très content de mon temps, a noté le porteur du dossard 101. Je ne suis pas parti à bloc, j'ai accéléré dans la seconde partie, mais j'ai été gêné par le vent qui me fouettait le visage." Pour Tom Boonen, le Tour de France commence donc vraiment aujourd'hui. Le champion du monde tâchera de troquer au plus vite son maillot arc-en-ciel contre le Maillot Jaune. Il se concentrera dès aujourd'hui sur les sprints bonifications et sur la ligne d'arrivée. "Je vais me focaliser sur l'arrivée. Pour les sprints intermédiaires, celadépendra du comportement de Thor Hushovd. Si j'avais le Maillot Jaune dimanche soir, ce serait magnifique."

Le road-book :

Après le prologue, place à la première étape. Celle-ci se dispute aujourd'hui autour de Strasbourg sur 184,5 kilomètres. Les conditions météos seront dignes de celles d'un beau et chaud mois de juillet. Un vrai temps de Tour de France ! L'étape comportera trois sprints intermédiaires qui donneront chacun 6, 4 et 2 secondes aux trois premiers. Cette première étape attribuera également le premier Maillot à Pois avec une première côte située à mi-course. Après un crochet par l'Allemagne sur 30 kilomètres, le peloton reviendra en France pour un sprint massif annoncé dans les rues de Strasbourg. La ligne d'arrivée sera tracée sur l'avenue de la Forêt-Noire, à l'extrémité d'une ultime ligne droite de 550 mètres.

BIKE SHOW EVENTS