FLASHS

Pros

Clasica Primavera — Peio Bilbao ouvre son palmarès

Publié le 13/04/2014 18:24

Clasica Primavera. Peio Bilbao règle au sprint Gorka Izagirre, avec lequel il s'était échappé à 30 kilomètres du but. Valverde ne sera pas parvenu à les rejoindre.

Peio BilbaoPeio Bilbao | © SirottiVingt-quatre heures après le terme du Tour du Pays Basque, ceux à qui il reste des forces sont invités à les utiliser sur la Clasica Primavera, la course d'Amorebieta. Ils ne sont pas nombreux mais Alejandro Valverde (Movistar Team), sur le qui-vive depuis une huitaine de jours maintenant, est encore parmi ceux-là. Faute d'une concurrence aussi féroce que celle qu'il a rencontrée toute la semaine au Tour du Pays Basque, le Murcian part grand favori de cette édition. C'est notamment pour lui que va rouler l'équipe Movistar, au sein de laquelle Giovanni Visconti, lourdement accidenté avant le Tour Down Under il y a trois mois (fracture du tibia droit), fait son grand retour.

L'équipe espagnole s'attache d'abord à ramener le peloton sur une échappée d'une vingtaine d'hommes partie après une dizaine de kilomètres de course. Puis vient le moment de vérité avec trois répétitions de la montée de Montecalvo (3,7 kilomètres). Les échappés revus après la première escalade, c'est un trio qui se forme au sommet de la seconde. Les trois coureurs qui s'échappent à 30 kilomètres de l'arrivée sont David Belda (Burgos-BH), Peio Bilbao (Caja Rural-Seguros RGA) et Gorka Izagirre (Movistar Team). Sans parvenir à prendre plus d'une demi-minute d'avance sur le peloton à l'approche de la dernière montée de Montecalvo, le trio voit ses chances d'en découdre menacé par un démarrage d'Alejandro Valverde à 14 kilomètres de l'arrivée.

Le Murcian tente de recoller aux roues des hommes de tête, auxquels n'appartient plus David Belda, décroché, mais ne réussit pas à rentrer avant la bascule sur Peio Bilbao et Gorka Izagirre. Les deux hommes filent alors vers Amorebieta, où un sprint les départagera. Au grand dam de Gorka Izagirre, qui sait son adversaire plus rapide que lui et échoue en essayant de le semer à 1500 mètres du but. Au sprint, Peio Bilbao est en effet le plus rapide. L'ancien coureur d'Euskaltel-Euskadi, 2ème du Tour de Vendée en 2011, s'adjuge sa première victoire professionnelle à 24 ans.

Classement :

1. Peio Bilbao (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) les 171,5 km en 3h57'31" (43,3 km/h)
2. Gorka Izagirre (ESP, Movistar Team) m.t.
3. David Belda (ESP, Burgos-BH) à 10 sec.
4. Eduard Prades (ESP, OFM) à 53 sec.
5. Miguel Minguez (ESP, Euskadi) m.t.
6. Arkimedes Arguelyes (RUS, Lokosphinx) m.t.
7. Fernando Grijalba (ESP, aja Rural-Seguros RGA) m.t.
8. Joni Brandao (POR, Efapel) m.t.
9. Amets Txurruka (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) m.t.
10. Beñat Intxausti (ESP, Movistar Team) m.t.

Groupama picto-nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES