FLASHS

Pros

L'actu du 16 octobre

Publié le 16/10/2010 11:35

Danilo Di Luca peut reprendre du service, Sébastien Chavanel rejoint Europcar, Skil-Shimano a clos son effectif, Marco Velo arrête sa carrière en Lombardie.

Danilo Di Luca à Milan durant le Giro 2009Danilo Di Luca à Milan durant le Giro 2009 | © SirottiDanilo Di Luca. Il avait été condamné à deux ans de suspension après son contrôle positif à l'EPO Cera sur le Giro du Centenaire l'année passée, Danilo Di Luca a finalement bénéficié d'une remise de peine de neuf mois. Sa suspension a en effet été ramenée par le CONI à quinze mois au lieu de vingt-quatre grâce à sa collaboration avec le procureur de Padoue dans le cadre d'une enquête sur le dopage. L'ancien vainqueur du Giro a effectivement aidé les enquêteurs à mieux comprendre le système du dopage en Italie. "Je leur ai expliqué les méthodes que j'ai vues durant ma carrière, a expliqué Di Luca à la Gazzetta dello Sport. Ma décision de parler a surtout été motivée par l'aide que ça peut offrir aux jeunes. Il n'est pas nécessaire de se doper pour gagner. Qui naît champion reste champion, qui naît gregario reste gregario." A 34 ans, l'ancien numéro un mondial va pouvoir se mettre en quête d'un employeur pour reprendre du service. "J'ai continué à m'entraîner cette année et j'ai entamé ma préparation hivernale depuis un mois. Il me faut seulement rattraper le temps perdu et trouver une équipe. L'an prochain je viserai les classiques voire le Giro. Et puis il me manque le titre mondial."

Sébastien Chavanel. Formé au Vendée U, comme Sylvain son frère aîné, Sébastien Chavanel (FDJ) a déjà passé huit ans dans les pelotons pros, quatre sous la houlette de Jean-René Bernaudeau, quatre autres sous celle de Marc Madiot. Aussi, le sprinteur châtelleraudais a choisi de retourner dans l'équipe de son cœur en s'engageant pour un an avec la formation Europcar. A 29 ans, le cadet des Chavanel retrouvera ainsi le groupe sportif vendéen auprès duquel il avait fait ses premiers pas dans les pelotons professionnels en 2003. En mal de victoires depuis deux ans, Sébastien Chavanel cherchera à y rebondir pour se confirmer comme l'un des meilleurs sprinteurs français. 10ème de Paris-Tours dimanche dernier, il a notamment obtenu deux places dans le Top 10 d'un sprint du Tour d'Espagne.

La formation Skil-ShimanoLa formation Skil-Shimano | © Vélo 101Skil-Shimano. L'équipe néerlandaise Skil-Shimano a bouclé son effectif avec l'engagement final de Martin Reimer (Cervélo TestTeam). Cela porte à vingt-trois le nombre de coureurs du groupe sportif de 2ème division pour 2011. La formation conservera dans ses rangs Robin Chaigneau, Roy Curvers, Bert De Backer, Koen De Kort, Mitchell Docker, Yukihiro Doi, Simon Geschke, Feng Han, Yann Huguet, Thierry Hupond, Alexandre Geniez, Cheng Ji, Albert Timmer, Kenny Van Hummel et Tom Veelers. A ces coureurs s'ajouteront les Français Thomas Bonnin (Albi VS), Thomas Damuseau (Chambéry Cyclisme Formation) et Matthieu Sprick (Bbox Bouygues Telecom), et Johannes Fröhlinger (Team Milram), Marcel Kittel (Thüringer Energie Team), Roger Kluge (Team Milram) et Ronan Van Zandbeek (Van Vliet-EBH Elshof).

Marco Velo. Son nom semblait prédestiné à la pratique du cyclisme. A 36 ans, l'Italien Marco Velo (Quick Step) mettra tout à l'heure un terme à sa carrière, puisqu'il a choisi le Tour de Lombardie pour raccrocher. Après quinze ans passés chez les pros, le complet italien a décidé de tourner la page. Sa carrière aura été marquée par trois titres de champion d'Italie du contre-la-montre mais bien plus encore par sa fidélité auprès des plus grands champions. Grimpeur à ses débuts au service de Marco Pantani (il fut 11ème du Giro en 2001), Marco Velo s'était ensuite reconverti comme... poisson-pilote auprès d'Alessandro Petacchi puis de Tom Boonen. Ces deux coureurs lui doivent quelques-unes de leurs plus belles victoires dans les sprints massifs.