FLASHS

Pros

L'actu du 3 mars

Publié le 03/03/2016 12:12

21 épreuves veulent rejoindre le WorldTour, Sky et Giant modifient leur programme, tendinite au genou pour Jaurégui, le Samyn pour Blaak, Pervis renonce à la borne.

Le peloton du Tour d'OmanLe peloton du Tour d'Oman | © Muscat/Paumer/K.Dehlie ThorstadWorldTour. L'Union Cycliste Internationale a reçu vingt-et-un dossiers de candidatures d'épreuves souhaitant rejoindre le WorldTour pour 2017. Seules les épreuves Hors Classe pouvaient postuler pour intégrer l'élite. Elles avaient jusqu'au 15 janvier pour déposer leurs dossiers. Ces candidatures doivent maintenant être étudiées sur la base des critères fixés par l'UCI. Ceux-ci incluent "la qualité technique de la course, son rôle dans le développement stratégique et la promotion de l'UCI WorldTour, et son intégration dans la dramaturgie de la saison." L'identité de ces épreuves n'a pas filtré. En France, le GP de Fourmies s'était déclaré candidat, à l'inverse du GP de Denain qui avait rejeté le contenu de la réforme. ASO avait également marqué sa désapprobation en retirant toutes ces épreuves, Tour de France compris, du WorldTour à partir de 2017.

Forfaits. En raison d'un nombre trop élevé de coureurs blessés au sein de son effectif, le Team Sky a renoncé à prendre le départ des Trois Jours de Flandre-Occidentale demain. Le programme de la formation britannique était déjà chargé ce week-end, elle qui participera samedi aux Strade Bianche et à Paris-Nice à partir de dimanche. De la même manière qu'elle s'était retirée du Circuit Het Nieuwsblad, l'équipe Giant-Alpecin doit également déclarer forfait pour une autre épreuve belge. Les coureurs de la formation allemande ne se rendront pas sur la Nokere Koerse le 16 mars prochain. Giant-Alpecin paye encore les conséquences de la chute de six de ses coureurs, dont John Degenkolb et Warren Barguil, en Espagne le 23 janvier. L'état de son effectif actuel ne lui permet pas de multiplier les fronts sur lesquels elle sera engagée.

Quentin Jaurégui. Le problème récurrent dont souffre Quentin Jaurégui (Ag2r La Mondiale) au genou n'est toujours pas soigné. Contraint à l'abandon sur le Trophée Laigueglia le 14 février dernier, le Nordiste avait dû faire l'impasse sur le week-end d'ouverture en Belgique. Il doit à nouveau repousser sa rentrée. Initialement prévu sur les Trois Jours de Flandre-Occidentale, l'ancien crossman ne sera pas à Middelkerke demain pour le prologue de l'épreuve belge. D'après la Voix du Nord, Quentin Jaurégui souffrirait d'une tendinite au genou droit depuis trois semaines. La même blessure qui l'avait déjà handicapé en 2015. D'après son équipe, cette blessure serait toutefois en cours de guérison.

Chantal Blaak remporte le Samyn DamesChantal Blaak remporte le Samyn Dames | © Wiggle High5Le Samyn Dames. Les conditions affreuses connues hier sur le Samyn chez les Messieurs valaient aussi pour les Dames. Déjà lauréate l'an dernier au sein d'un peloton plus conséquent, Chantal Blak (Boels Dolmans) conserve son titre en dominant dans un sprint à deux Emma Johansson (Wiggle High5). Le vent a fait son effet et le peloton s'est rapidement disloqué au grès des bordures ne laissant à l'avant qu'un groupe réduit à 23 athlètes. Chantal Blaak a pu profiter de la supériorité numérique des Boels Dolmans qui avaient placé cinq filles dans le groupe de tête. Les offensives menées à répétition par Emma Johansson sont d'abord contrées par Nikki Harris, puis Demi De Jong, avant que la Néerlandaise ne sorte de sa réserve pour revenir sur la Suédoise. Sa puissance a ensuite fait la différence dans le faux-plat montant final.

Classement:

1. Chantal Blaak (PBS, Boels Dolmans) en 3h03’36"
2. Emma Johansson (SUE, Wiggle High5) m.t.
3. Amy Pieters (PBS, Wiggle High5) à 14 sec.
4. Floortje Mackaij (PBS, Team Liv-Plantur) m.t.
5. Demi De Jong (PBS, Boels Dolmans) m.t.
6. Nikki Harris (GBR, Boels Dolmans) m.t.
7. Christine Majerus (LUX Boels Dolmans) à 18 sec.
8. Kelly Druyts (BEL, Topsport Vlaanderen-Etixx) à 41 sec.
9. Lauren Kitchen (AUS, Hitec Products) à 48sec.
10. Roxane Fournier (FRA, Poitou-Charentes.Futuroscope.86) m.t.

François Pervis à l'échauffementFrançois Pervis à l'échauffement | © Vélo 101François Pervis. Triple champion du monde en titre et recordman du monde de la discipline, François Pervis ne disputera pas le kilomètre aux Championnats du Monde qui se déroulent actuellement à Londres. La stratégie des sprinteurs français est claire en cette année olympique : tout pour Rio ! Dans cette optique, le Mayennais préfère renoncer à cette discipline non-olympique pour se concentrer sur le keirin dont il est double champion du monde et où il vise une médaille d'or cet été à Rio. Titré à Minsk, Cali et Saint-Quentin-en-Yvelines, il laisse la place à Quentin Lafargue. Le Girondin n'est pas un néophyte. Le médaillé de bronze en vitesse individuelle dans les Yvelines l'an dernier dispose de belles références : champion du monde chez les Juniors, 4ème aux derniers Mondiaux et 3ème aux Championnats d'Europe en 2014.

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE